1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Euro 2021 : pourquoi l'Angleterre n'a pas forcément intérêt à gagner contre les Tchèques
2 min de lecture

Euro 2021 : pourquoi l'Angleterre n'a pas forcément intérêt à gagner contre les Tchèques

En cas de victoire ce mardi 22 juin contre la République Tchèque (21h), les hommes de Gareth Southgate s'octroieront la 1ere place du groupe D... Mais tomberont vraisemblablement contre un favori de la compétition en 8es de finale.

Harry Kane avec l'Angleterre à Wembley le 13 juin 2021
Harry Kane avec l'Angleterre à Wembley le 13 juin 2021
Crédit : Laurence Griffiths / POOL / AFP
Victor Goury-Laffont

Voir l'Angleterre courir après la 1ere place à une journée de la fin de phase de poules, peu l'auraient prédit. Pour terminer en tête du groupe D, les coéquipiers d'Harry Kane n'auront pourtant pas d'autres choix que de s'imposer, ce mardi 22 juin, contre des Tchèques qui ont su se montrer dangereux depuis le début de tournoi. Si un échec ne rassurerait certainement pas les supporters de la sélection anglaise, elle pourrait pourtant offrir à leurs joueurs une confrontation plus abordable en 8es de finale.

Trois scénarios sont possibles, sachant que les Anglais sont quoi qu'il en soit qualifiés. Si l'Angleterre s'impose, et termine 1ere de son groupe, elle défiera au prochain tour le 2e du groupe F. Une place qui reviendra très certainement à l'Allemagne, au Portugal ou à la France, même si la Hongrie peut encore y prétendre après son match nul contre les Bleus samedi (1-1). Gareth Southgate et son équipe devrait donc potentiellement affronter un des deux derniers champions du monde (l'Allemagne ou la France) ou le champion d'Europe en titre (le Portugal). Une lourde tâche qui pourrait entraîner le départ précoce des Three Lions.

À l'inverse, avec un match nul, les Anglais resteraient à égalité de points avec la République Tchèque, mais termineraient 2e à la différence de buts. En 8es, ils seraient opposés au 2e du groupe E : l'Espagne, la Pologne, la Slovaquie ou la Suède. Pas forcément les adversaires les plus simples à battre, mais, sur papier, une mission dont l'Angleterre pourrait réussir sans trop de difficultés.

Un début de compétition timide

Dernier cas de figure, nettement moins probable : une défaite anglaise cumulée à une victoire des Écossais, qui pourrait envoyer les Anglais à la 3e place. Ils affronteraient alors soit le vainqueur du groupe E, soit les Pays-Bas. Il faudrait pour cela, en plus, que l'Angleterre perde par deux buts ou plus ou que l'Écosse gagne par deux buts ou plus.

À lire aussi

Les Three Lions sont rentrés dans la compétition avec une sélection remplie de jeunes talents, comme Phil Foden, 21 ans, star montante de Manchester City, ou Mason Mount, joueur clé du succès européen de Chelsea. Pourtant, dans un groupe D a priori abordable avec l'Écosse, la Croatie et la République Tchèque, les Anglais n'ont pas réussi à éblouir le public de Wembley au cours des deux premiers matches et n'ont inscrit qu'un but. Après s'être imposé in extremis contre la Croatie (1-0), finaliste de la coupe du monde 2018, l'Angleterre a été tenue en échec par son voisin écossais (0-0).

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/