1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Euro 2021 : des drapeaux multicolores confisqués à Budapest, l'UEFA hausse le ton
1 min de lecture

Euro 2021 : des drapeaux multicolores confisqués à Budapest, l'UEFA hausse le ton

Alors qu'un journal néerlandais a rapporté des cas de confiscation de drapeaux LGBT, l'UEFA a rappelé qu'elle n'avait jamais donné cette consigne et que ces drapeaux étaient les bienvenus dans les stades.

Un drapeau LGBT dans la tribune néerlandaise lors des huitièmes de finale opposant les Pays-Bas à la République Tchèque le 27 juin à Budapest (Hongrie).
Un drapeau LGBT dans la tribune néerlandaise lors des huitièmes de finale opposant les Pays-Bas à la République Tchèque le 27 juin à Budapest (Hongrie).
Crédit : PIETER STAM DE JONGE / ANP / AFP
Louis Chahuneau

C'est un sujet qui aura quelque peu terni le début de l'Euro 2021. Alors que la Hongrie a récemment voté une loi jugée homophobe, pour empêcher la promotion de l'homosexualité, les incidents se multiplient ces derniers jours, en plein Euro censé célébrer l'Europe.

Après l'UEFA qui avait refusé d'illuminer le stade de Munich en multicolore mercredi, en soutien à la communauté LGBT, lors du match Allemagne-Hongrie, c'est à Budapest qu'une nouvelle polémique a enflé ce dimanche 27 juin.

À quelques heures du coup d'envoi entre les Pays-Bas et la République tchèque en huitièmes de finale de l'Euro (match remporté 2 buts à 0 par les Tchèques), des supporters néerlandais ont vu leurs drapeaux LGBT confisqués par le service de sécurité dans leur fan zone à Budapest. Selon le quotidien néerlandais De Telegraaph, la sécurité a expliqué que c'était une consigne de l'UEFA.

L'institution européenne a démenti sur Twitter : "Contrairement à certains rapports dans les médias néerlandais, l'UEFA tient à préciser qu'elle n'a interdit aucun symbole aux couleurs de l'arc-en-ciel de la fan zone de Budapest, qui est sous la responsabilité des autorités locales. L'UEFA serait très heureuse de voir un tel symbole dans la fan zone". 

À lire aussi

Par ailleurs l'institution a rappelé que les drapeaux LGBT "n'étaient pas politiques et conformes aux principes de l'UEFA.#EqualGame campagne, qui lutte contre toute discrimination, y compris contre la communauté LGBTQI+"
 
Mercredi dernier, lors d'Allemagne-Hongrie, un militant LGBT allemand s'était introduit sur la pelouse avant le coup d'envoi et avait brandi un drapeau multicolore devant les joueurs hongrois pour protester contre la loi sur "la promotion de l'homosexualité auprès des mineurs". Le Premier ministre hongrois, Viktor Orban, qui assure que cette loi n'a rien d'homophobe, avait annulé sa venue pour le match à cause des tensions entre les deux pays.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/