1 min de lecture Euro 2016

Euro 2016 : "C'est frustrant en un mois de perdre deux finales", regrette Antoine Griezmann

RÉACTION - Le meilleur butteur de la compétition est revenu sur la défaite 1-0 de la France face au Portugal, dimanche 10 juillet.

RTL avec les Bleus RTL avec les Bleus Vincent Perrot & Isabelle Lange
>
Euro 2016 : "C'est frustrant en un mois de perdre deux finales", regrette Antoine Griezmann Crédit Image : PATRIK STOLLARZ / AFP | Crédit Média : Yann Bouchery | Durée : | Date : La page de l'émission
Générique 1
Yann Bouchery et Eléanor Douet

La désillusion est énorme pour les Bleus. La Selecção de Cristiano Ronaldo a battu 1-0 l'équipe de France en finale de l'Euro, sur un but d'Eder à la 129e minute. Pourtant, après avoir éliminé les champions du monde en titre en demi-finale, les hommes de Didier Deschamps rêvaient de porter la coupe Henry Delaunay, devant leur public au Stade de France, le 10 juillet. "C'est frustrant. C'est chiant. On a tout donné", a lâché, dépité, Antoine Griezmann, néanmoins sacré meilleur butteur de la compétition.

"Contre l'Allemagne, on a eu cette réussite devant le but, aujourd'hui, ça n'a pas été le cas. Il n'y a pas de regret, on a tout laissé sur le terrain". Un coup dur pour l'attaquant qui a perdu en finale de la Ligue des champions avec l'Atlético Madrid. "C'est frustrant en un mois de perdre deux finales, mais je vais bien me reposer et revenir à fond pour essayer de rejouer des finales et les gagner".

On n'a rien fait dans cet Euro. Quand tu ne gagnes pas, tu n'as rien fait.

Bacary Sagna
Partager la citation

Le moral n'est pas meilleur pour ses coéquipiers, notamment pour André-Pierre Gignac, qui a vu sa tentative d'égalisation contrariée par un poteau. "Je l'ai dit dans la douche ce poteau il va me hanter jusqu'à la fin de ma carrière même après c'est un cauchemar". Pour Olivier Giroud, malgré l'envie de rebondir, "la déception est immense". Cette défaite laisse un goût amer à Bacary Sagna : "On n'a rien fait dans cet Euro. Quand tu ne gagnes pas tu n'as rien fait". Mais l'avenir est déjà dans la tête du capitaine des Bleus, Hugo Lloris. "Il faudra du temps pour se relever oui, mais les éliminatoires de la Coupe du monde 2018 arrivent vite", a-t-il expliqué. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Euro 2016 Antoine Griezmann Équipe de France de football
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants