2 min de lecture Coupe du Monde

Équipe de France : que s'est-il passé à Clairefontaine ?

DÉCRYPTAGE - Une polémique teintée de sexisme a éclaté ces derniers jours, supposant que les Bleues avaient été "chassées" du château de Clairefontaine par les hommes de Didier Deschamps.

Les joueuses de l'équipe de France de football à Clairefontaine, le 30 mai 2019
Les joueuses de l'équipe de France de football à Clairefontaine, le 30 mai 2019 Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

"Il n'y a aucun sujet, très sincèrement". Après quelques jours de polémique, la sélectionneuse de l'équipe de France féminine de football Corinne Diacre a mis fin au débat jeudi 30 mai. 

Tout est parti d'un "déménagement". Les Bleues, en pleine préparation pour le Mondial qui commence le 7 juin prochain, ont dû céder leurs chambres à Clairefontaine à leurs homologues masculins, qui s'apprêtent à jouer un match amical contre la Bolivie, suivi de deux autres rencontres qualificatives pour le prochain Euro 2020.

Les Françaises se sont donc temporairement installées au domaine de la Voisine, à l'entrée du centre national d’entraînement, ce qui a provoqué un tollé. De nombreux commentaires ont ainsi accusé la Fédération française de football de sexisme. La sociologue Marie-Cécile Naves estimait notamment auprès de nos confrères de franceinfo que la situation envoyait un message "terrible" : "Que le foot des femmes c'est un sous-foot".

>
Football : la guerre du château de Clairefontaine Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :

Le château est d'abord prioritaire pour les Bleus

Corinne Diacre
Partager la citation

Mais les deux entraîneurs ont tenu à apaiser les choses jeudi jeudi 30 mai. "Il n'y a aucun problème, on n'a pas dû déménager", a expliqué la patronne des Bleues Corinne Diacre en conférence de presse. "Avec Didier (Deschamps) on a échangé, le château est d'abord prioritaire pour les Bleus, ça a toujours été comme ça. Et ça l'est encore plus depuis juillet dernier" et le sacre de la France au Mondial en Russie. 

À lire aussi
Les États-Unis ont été battus par l'Australie (98-94) ce samedi 24 août Australie
Basket : les États-Unis perdent leur premier match depuis 2006

"Il n'y a aucun sujet, très sincèrement. Au contraire, Clairefontaine a mis tout en oeuvre pour nous trouver un point de chute. Et surtout, ce qui était très important pour nous, c'était de continuer à s'entraîner sur des terrains de qualité (...) et de s'entraîner à la maison comme d'habitude", a-t-elle ajouté. "On est très bien loties, on est ravies", a renchéri Marion Torrent, la défenseure de l'équipe de France. "Tant qu'on a des bons terrains, y'a pas de soucis".

La veille, Didier Deschamps avait lui aussi pris la parole pour mettre fin à la polémique. "C'est temporaire jusqu'à notre départ en Turquie le 7 (pour un match de qualification à l'Euro-2020 le 8 juin). On a fait en sorte de se concerter pour que les trois équipes soient dans les meilleures conditions". Car en plus des deux équipes évoquées, les "Bleuets" sont également sur le site en ce moment. 

L'incident, si incident il y a eu, est désormais clos. Les trois équipes se sont d'ailleurs retrouvées jeudi 30 mai pour un dîner plein de convivialité au château de Clairefontaine.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coupe du Monde Équipe de France féminine Équipe de France de football
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants