3 min de lecture Euro 2020

Équipe de France : quelle liste pour l'Islande et la Turquie ?

ÉCLAIRAGE - Didier Deschamps dévoile jeudi 3 octobre (14h) sa liste pour les deux prochains matches des Bleus en éliminatoires de l'Euro 2020. Avec des "problèmes de riche".

Les Bleus au Stade de France contre Andorre le 10 septembre 2019 (illustration)
Les Bleus au Stade de France contre Andorre le 10 septembre 2019 (illustration) Crédit : Thomas SAMSON / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune
et AFP

Le moment de vérité approche. Deuxième de la poule H des éliminatoires de l'Euro 2020 à égalité de points (15) avec la Turquie, l'équipe de France de football dispute sans doute les deux matches les plus importants de son parcours, vendredi 11 et lundi 14 octobre (20h45). Didier Deschamps et ses hommes se rendent en Islande, 3e avec 12 points, puis reçoivent les Turcs.

En septembre, les champions du monde ont rempli le contrat face à l'Albanie (4-1) puis Andorre (3-0) et profité du faux-pas islandais en Albanie. S'ils ne perdent pas à Reykjavik, ils prendront une option très sérieuse sur l'une des deux premières places qualificatives. Un succès sur la Turquie leur assurerait quasiment la 1re place et un meilleur tirage au sort ensuite. Le parcours éliminatoire se termine en novembre contre la Moldavie et en Albanie.

Lors de la phase aller, la réception de l'Islande au Stade de France fut une formalité (4-0). En Turquie, en revanche, les Bleus étaient tombés (2-0) pour la deuxième depuis leur sacre de Moscou face à la Croatie (après un revers sur le même score aux Pays-Bas en Ligue des nations). 

Embouteillage en attaque et au milieu

Pour ces deux rendez-vous capitaux, Didier Deschamps se voit confronté à des "problèmes de riche", en particulier en attaque et au milieu. Le rassemblement de septembre, avec son lot de grands absents (Paul Pogba, N'Golo Kanté et Kylian Mbappé notamment), avait ouvert en grand la porte de l'équipe de France à des remplaçants habituels, voire à des petits nouveaux comme le Lillois Jonathan Ikoné, flamboyant pour ses débuts internationaux à 21 ans.

À lire aussi
Le président de l'Uefa Aleksander Ceferin le 21 septembre 2016 à Londres Euro 2020
Coronavirus : l'Euro 2020 reporté à 2021 par l'UEFA

"Cela rajoutera un casse-tête pour notre sélectionneur, il aura l'embarras du choix", s'en était amusé le capitaine Hugo Lloris. Ce que Deschamps, questionné sur les performances de Kingsley Coman (trois buts en deux matches), avait admis également. "Je ne vais pas me plaindre d'avoir une solution supplémentaire (...) Mais j'espère récupérer tous les autres joueurs sur le plan offensif. J'aurai des choix à faire, je ne pourrai pas tous les prendre". 

Dans l'entrejeu, le retour attendu de Kanté (Pogba est encore forfait), voire de Tanguy Ndombélé, menacent directement Steven Nzonzi et encore plus le néophyte Mattéo Guendouzi, tous deux appelés en septembre mais privés de temps de jeu. 

Giroud menacé ?

Offensivement, une place est réservée pour Mbappé, blessé à une cuisse en septembre. Le retour du Parisien va-t-il éjecter du groupe Ikoné, remplaçant et buteur contre l'Albanie puis titulaire et passeur décisif contre Andorre, ou Thomas Lemar, souvent remplaçant avec l'Atlético Madrid ? Ousmane Dembélé postule également à une place dans les 23, au contraire de Florian Thauvin, blessé, et très probablement d'Anthony Martial, en phase de reprise. 

L'ultime interrogation concerne un indéboulonnable. Olivier Giroud n'a, depuis le dernier rassemblement, disputé que 18 petites minutes avec Chelsea. "Je pense qu'il ne doit pas bien vivre cette situation, malheureusement il y est habitué depuis quelques saisons", disait déjà Deschamps début septembre. Depuis, le cas s'est encore corsé. Mais l'est-il assez pour pousser le boss des Bleus à se séparer d'un joueur appelé sans discontinuer depuis trois ans ? 

Limpide en défense

En défense, en revanche, les choix semblent évidents. La paire Raphaël Varane-Clément Lenglet tient la corde, d'autant que Samuel Umtiti et Aymeric Laporte sont à l'infirmerie. En doublure, Deschamps devrait de nouveau rappeler Kurt Zouma et faire revenir le Parisien Presnel Kimpembe, trop juste en septembre.  

Avec la blessure à une cuisse de Ferland Mendy, l'équation pour les latéraux est la même qu'en septembre: Lucas Hernandez et Benjamin Pavard seront au rendez-vous, probablement suppléés par Lucas Digne et Léo Dubois. 

Mandanda de retour ?

La dernière once de suspense concerne les gardiens qui accompagneront Hugo Lloris. Mike Maignan et Alphonse Areola voient la menace Steve Mandanda refaire surface. À 34 ans, le Marseillais a retrouvé une forme internationale après deux rassemblements manqués. 

Reste que Maignan est une promesse d'avenir et que Areola, annoncé comme doublure de Thibaut Courtois au Real Madrid, s'est montré décisif après son entrée en jeu à la place du Belge à la mi-temps du match de Ligue des champions contre Bruges.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Euro 2020 Équipe de France de football Didier Deschamps
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants