2 min de lecture Mondial féminin

Coupe du Monde féminine 2019 : "Est-ce que l’enjeu était trop fort ?", s'interroge Corinne Diacre

DOCUMENT RTL - Neuf jours après l'élimination des Bleues en quarts de finale face au USA et quelques heures avant la finale États-Unis - Pays-Bas, la sélectionneuse de l'équipe de France se confie.

Calvi-245x300 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
"Est-ce que l'enjeu était trop fort ?", s'interroge Corinne Diacre Crédit Image : FRANCK FIFE / AFP | Crédit Média : Sylvain Charley | Durée : | Date : La page de l'émission
Gregory Fortune
Gregory Fortune
Journaliste RTL

"Toujours dans la déception d’autant plus que la compétition n’est pas terminée", Corinne Diacre a accepté de revenir sur le parcours des Bleus dans "leur" Coupe du Monde, pour la première fois organisée en France. Amandine Henry, Wendie Renard, Gaëtane Thiney ou Eugénie Le Sommer rêvaient de titre. Elles ont dû se contenter d'un quart de finale, battues par les tenantes du titre américaines, encore en finale cette année.

"Le plus difficile aujourd’hui, c’est surtout de ne pas avoir montré le vrai visage de l’équipe de France en terme de jeu, confie la sélectionneuse. Alors oui, il y a eu des critiques et elles sont logiques, on n’a pas été bonnes si je peux me permettre l’expression. On a fait des matchs de préparation beaucoup plus probants que les cinq matchs que l’on a joués à la Coupe du Monde. Et c’était les mêmes filles, le même système de jeu, les mêmes filles aux mêmes postes et ça n’a pas fonctionné pendant cinq matchs".

"On a eu des joueuses qui étaient, c’est vrai, en deçà de leur potentiel, poursuit la femme de 44 ans. Je ne pense pas que ce soit mental. Est-ce que c’est physique ? Nous, le staff, on a fait tout ce qu’il fallait pour mettre le mieux possible tout le monde au même niveau. Est-ce que l’enjeu était trop fort ? Est-ce que la pression médiatique était trop forte ? Je pense qu’il y a plein de choses que l’on n’a pas mesurées".

Aujourd’hui je n’ai pas les réponses

Corinne Diacre
Partager la citation

Ces "choses", ce sont par exemple "la pression médiatique, l’engouement populaire. Est-ce qu’on s’attendait réellement à ça ? Et est-ce qu’à un moment donné on ne s’est pas trop focalisées sur ça, et est-ce qu’on n’a pas oublié de jouer tout simplement ? Je ne sais pas, ce sont des questions que je me pose aujourd’hui, et aujourd’hui je n’ai pas les réponses".

À lire aussi
Le journaliste de Fox News a été entouré d'anti-Trump Mondial féminin
VIDÉO - Coupe du Monde : un reporter de Fox News se retrouve entouré d'anti-Trump

L'ancienne défenseuse internationale revient ensuite sur son caractère et les critiques qui l'ont entouré. "Je sais que j’ai ce côté froid au premier abord mais on ne se refait pas. J’ai aussi reçu l’éducation que j’ai reçue (...) une éducation très stricte et autoritaire (...) Les chiens ne font pas des chats ! Mais, à un moment donné il faut aussi se poser la question de savoir d’où on vient. Je viens d’un milieu fier de ses racines, mais effectivement avec un cadre paternel très autoritaire".

Objectif Euro 2021

À court terme, l'avenir de l'équipe de France féminine de football, ce sont les qualifications de l’Euro 2021 (les Bleues sont dans le groupe G avec l'Autriche, la Serbie, le Kazakhstan et la Macédoine, premier match le 8 octobre). "Il faut impérativement, en tout cas c’est notre objectif, finir 1er de la poule, lance Corinne Diacre. 

Des filles comme Gaëtane Thiney et Élise Bussaglia, qui vont avoir 34 ans, ont-elles encore leur place dans le projet ? "Déjà ce sont deux filles qu’il faut que j’appelle, explique la sélectionneuse. Elles vont partir en congés, après elles me diront ce qu’elles ont envie de faire et je leur dirai aussi ce que j’ai envie de faire. Soit nos décisions sont communes et tout va bien, et si elles sont contraires il faudra que l’on trouve une solution".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mondial féminin Coupe du Monde Équipe de France féminine de football
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797989472
Coupe du Monde féminine 2019 : "Est-ce que l’enjeu était trop fort ?", s'interroge Corinne Diacre
Coupe du Monde féminine 2019 : "Est-ce que l’enjeu était trop fort ?", s'interroge Corinne Diacre
DOCUMENT RTL - Neuf jours après l'élimination des Bleues en quarts de finale face au USA et quelques heures avant la finale États-Unis - Pays-Bas, la sélectionneuse de l'équipe de France se confie.
https://www.rtl.fr/sport/football/coupe-du-monde-feminine-2019-est-ce-que-l-enjeu-etait-trop-fort-s-interroge-corinne-diacre-7797989472
2019-07-07 08:15:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/GB977RSxad_oA3Mx5t5j0g/330v220-2/online/image/2019/0705/7797989517_corinne-diacre-a-rennes-le-17-juin-2019.jpg