3 min de lecture Sondage

Recette de Trélissac-OM en Coupe de France : Marseille a eu tort, estiment 84% Français

LE BAROMÈTRE - Le dernier sondage réalisé par Odoxa pour RTL et Groupama porte samedi 18 janvier sur la Coupe de France de football.

Valère Germain avec l'OM à Trélissac le 5 janvier 2020
Valère Germain avec l'OM à Trélissac le 5 janvier 2020 Crédit : NICOLAS TUCAT / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune
Journaliste RTL

Près des deux tiers des Français et neuf amateurs de football sur dix ont une bonne image de la Coupe de France, une compétition qui suscite de la fierté pour les clubs amateurs, importante pour conserver le lien entre foot amateur et professionnel, à laquelle de belles histoires sont associées.

Le grand public est par ailleurs partagé sur le respect des clubs professionnels envers les clubs amateurs. Enfin, une grande majorité des personnes interrogées estiment que l'Olympique de Marseille a eu tort de ne pas laisser toute la recette à Trélissac à l'issue de son 32e de finale, dimanche 5 janvier.

Voici les principaux enseignements de la dernière enquête réalisée par Odoxa pour RTL et Groupama. Le sondage a été réalisé sur internet les mercredi 15 et jeudi 16 janvier 2020 auprès d'un échantillon de 1.001 personnes âgée de 18 ans et plus, parmi lesquels 378 amateurs de football, selon la méthode des quotas. Découvrez le détail ci-dessous, en trois points majeurs. 

1. La Coupe de France garde une bonne image

Chaque année, la Coupe de France apporte son lot de rêve pour des clubs et footballeurs amateurs. C’est la seule compétition qui puisse leur permettre de se confronter au plus haut niveau hexagonal.

À lire aussi
Rafael Nadal à Roland-Garros le 9 juin 2019 sondage
Roland-Garros : les Français de moins en moins intéressés par le tournoi

Cette édition 2019-2020 ne fait pas exception. Les joueurs de la Jeunesse Sportive Saint-Pierroise peuvent en témoigner. Toute la Réunion est désormais derrière le premier club de l'île à s'être qualifié pour des 16es de finale. Elliot Grandin, ancien professionnel à Caen ou encore à Marseille l’affirme avant le match à Épinal : "Toute l’équipe et les Réunionnais sont sur un petit nuage en ce moment". 

Dans chaque région française, les épopées des amateurs font vibrer les habitants de petites villes réunis sous les couleurs du club local. Notre sondage révèle à quel point la Coupe de France reste dans le cœur des Français. 62% d’entre eux affirment avoir une bonne image de la compétition. Surtout, elle est extrêmement populaire chez les amateurs de football : 88% d’entre eux en ont une bonne image.

La Coupe de France garde une bonne image
La Coupe de France garde une bonne image Crédit : Odoxa pour RTL et Groupama

2. Fierté du monde amateur, belles histoires

Si les Français conservent une si bonne image d’une compétition centenaire, c’est pour plusieurs raisons. D’abord, 73% d’entre eux et 95% des amateurs de football jugent qu’elle suscite de la fierté pour les clubs amateurs. Le temps d’une soirée, des joueurs habitués aux divisions inférieures se retrouvent sous le feu des projecteurs, devant un stade plein et face à leurs idoles : la magie si souvent louée de la Coupe.

Les Français (63%) et les amateurs de football (89%) considèrent aussi qu’elle est importante pour conserver le lien entre football amateur et professionnel, d’autant qu’à leurs yeux, elle n’est pas trop lourde en termes de calendrier pour les clubs professionnels. 58% des Français et 54% des amateurs de football réfutent cette idée.

Les Français (52%) mais surtout les amateurs de football (80%) associent de belles histoires à la compétition. Les épopées de Calais, Quevilly ou encore de Granville en sont des exemples marquants et récents. Enfin, Français et amateurs de football sont partagés sur un point : la moitié d’entre eux juge que la Coupe a perdu de son prestige.

Fierté du monde amateur, belles histoires
Fierté du monde amateur, belles histoires Crédit : Odoxa pour RTL et Groupama

3. L'OM a eu tort

Globalement, un Français sur deux (49%) considère que les clubs professionnels sont respectueux à l’égard de leurs adversaires amateurs. C’est peu et cela traduit la perception de l’opinion à l’égard d’un football professionnel qu’elle considère souvent comme trop lié à l’argent.

baro3
baro3 Crédit : Odoxa pour RTL et Groupama

Il faut dire qu’un exemple récent a défrayé la chronique. Le club de Trélissac (4e division) accueillait l’Olympique de Marseille le dimanche 5 janvier à Limoges. À peine le match terminé, le président du pensionnaire de Nationale 2 s’est plaint du fait que l’OM n’ait pas laissé l’intégralité de la recette du match comme il serait d’usage.

Dans ce conflit, les Français sont catégoriques : l’OM a eu tort. 84% d’entre eux estiment que le club phocéen aurait dû laisser sa part de recette en solidarité avec un petit club comme Trélissac. 

Les amateurs de football relativisent quant à eux davantage la polémique. S’ils sont d’accords avec les Français sur le fait que l’OM a eu tort (85%), ils pensent très majoritairement (69%) que les clubs professionnels sont respectueux à l’égard de leurs adversaires amateurs.

L'OM a eu tort
L'OM a eu tort Crédit : Odoxa pour RTL et Groupama
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sondage Coupe de France Olympique de Marseille
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants