1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Coupe de France : Monaco est-il le favori de la finale face au PSG ?
3 min de lecture

Coupe de France : Monaco est-il le favori de la finale face au PSG ?

ÉCLAIRAGE - Qui remportera la 104e édition de la Coupe de France, mercredi 19 mai (21h15) à Saint-Denis ? Dominique Séverac, Xavier Domergue, Florian Gazan et David Aiello ont livré leurs arguments dans "On refait le match".

Le Parisien Idrissa Gueye au duel avec le Monégasque Sofiane Diop le 21 février 2021 au Parc des Princes
Le Parisien Idrissa Gueye au duel avec le Monégasque Sofiane Diop le 21 février 2021 au Parc des Princes
Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Gregory Fortune
Journaliste

Les rendez-vous s'enchaînent en cette deuxième moitié du mois de mai et cela va encore s'amplifier en juin avec l'Euro (11 juin-11 juillet) et ses journées à deux ou trois rencontres sans discontinuer lors de la phase de poules. Au lendemain de la liste des 26 de Deschamps pour le tournoi continental et entre les deux dernières journées de Ligue 1 se tient la finale de la Coupe de France, mercredi 19 mai (21h15) dans un Stade de France toujours à huis clos.

Toujours engagé dans la course au titre en championnat - au moins mathématiquement pour le club de la Principauté -, le PSG et Monaco se retrouvent pour le dernier acte à Saint-Denis 11 ans après la victoire des Parisiens de Guillaume Hoarau et 36 après celle des Monégasques de Bernard Genghini (à l'époque au Parc des Princes). Mais entre le 2e de Ligue 1 et le 3e, qui est le favori de cette 104e édition de la Coupe de France ?

"Il y a eu deux rencontres (en Ligue 1, ndlr) et deux fois Monaco les a gagnées, souligne Dominique Séverac (Le Parisien), la deuxième au Parc pas forcément avec le naturel de Monaco. Kovac s'est très bien adapté et a trouvé un système tactique qui a complètement empêché le Paris Saint-Germain. Kovac, c'est très très fort. Kovac, c'est sans doute l'entraîneur qui a fait le plus progresser son équipe cette saison, mieux que Garcia, mieux que Pochettino - bon, il est arrivé après Tuchel -, pas loin de Galtier". 

Collectivement Monaco m'a fait une meilleure impression

Xavier Domergue

"Donc ce n'est pas complètement fou de se dire que Monaco peut être favori sur un match, conclut le journaliste. Et Paris est sur courant alternatif : il n'y a pas de grand match de Paris cette saison à part en Ligue des champions". Précision de Florian Gazan et David Aiello : il y a tout de même eu la victoire 4-2 à Lyon, mais où Paris a joué à un très haut niveau "pendant 60 minutes" seulement, souligne Dominique Séverac.

À lire aussi

Xavier Domergue fait lui aussi de l'ASM le favori. Il y a "les deux victoires dans les confrontations directes" (3-2 à Louis-II et 0-2 au Parc des Princes), et après collectivement Monaco m'a fait une meilleure impression sur la saison dans sa globalité que le Paris Saint-Germain, qui a été dans l'incapacité de reproduire les mêmes performances match après match".

Le commentateur des matches des Bleus sur M6 met aussi en avant "le duo Ben Yedder-Volland. Je trouve que Ben Yedder est en train de finir très très fort, et physiquement je le trouve vraiment à un niveau qui n'a jamais été le sien cette saison. Je trouve Tchouaméni et Fofana très forts au milieu de terrain, meilleurs que le milieu de terrain parisien".

Paris a l'expérience... et Kylian Mbappé

Pour David Aiello, ces arguments sont "indéniables et implacables". Mais pour lui, sur une finale c'est sans doute autre chose pour Monaco. "On est sur une équipe qui présente certains joueurs jeunes, pas forcément avec la même expérience de ses rendez-vous là. Paris est un immense spécialiste de la Coupe de France - 13 fois vainqueur et six fois sur les sept dernières éditions. C'est quand même des petits éléments à mettre du côté parisien".

Le dernier mot revient à Florian Gazan, qui tempère : "ce sera une finale à huis clos, c'est quand même une grosse différence. Ca t'enlève de la pression, ça va ressembler à un match de championnat, avec trois titulaires indiscutables de Paris qui ne seront pas là : Neymar, Verratti et Kimpembe, un joueur par ligne, ça fait beaucoup". Kylian Mbappé, en revanche, sera bien présent sur la pelouse du Stade de France.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/