1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Chants insultants envers Emiliano Sala : les ultras niçois répondent
3 min de lecture

Chants insultants envers Emiliano Sala : les ultras niçois répondent

Les ultras niçois ont suscité la polémique en entonnant des chants à l'encontre d'Emiliano Sala, décédé dans un accident d'avion. Ils ont publié un communiqué pour y répondre.

Joueurs et supporters de Nice à l'Allianz Riviera le 9 février 2022
Joueurs et supporters de Nice à l'Allianz Riviera le 9 février 2022
Crédit : Valery HACHE / AFP
Guillaume Dosda

Consternation à Nice. Mercredi 11 mai, lors du match de Ligue 1 entre l'OGC Nice et Saint-Étienne, remporté par les Aiglons 4 buts à 2, des chants moquant la disparition d'Emiliano Sala ont été entonnés dans le stade. Les ultras, dont les actes seront examinés par la Commission de discipline de la LFP, ont pris la parole via un communiqué publié sur leur page Facebook.

En détournant un chant à la gloire d'Emiliano Sala, décédé en janvier 2019, une partie des supporters niçois de la tribune populaire sud a fait l'unanimité contre elle. "C'est un Argentin, qui ne nage pas bien, Emiliano sous l'eau, Emiliano sous l'eau", ont entonné les supporters, en guise de vengeance envers les Nantais (le FC Nantes est l'ancien club d'Emiliano Sala, NDLR) qui les ont battus en finale de la Coupe de France, samedi dernier.

Le FC Nantes a vivement réagi, de même que la ministre déléguée chargée des Sports, Roxana Maracineanu : "On atteint des sommets dans la bêtise et l'indécence", a-t-elle réagi sur RTL. "Il y a des sanctions individuelles, des sanctions commerciales que le club lui-même peut prendre", a-t-elle ajouté.

Au sein même du club niçois, la réaction ne s'est pas faite attendre. Dès 21 heures, il a condamné "avec la plus grande fermeté le chant", dans un communiqué : "Le club ne reconnait en rien ses valeurs ni celles de l’ensemble de la famille rouge et noir dans cette provocation impensable et abjecte d’une minorité de ses supporters. L’OGC Nice adresse son soutien à la famille et aux proches d’Emiliano Sala". Même l'entraîneur de l'OGC Nice, Christophe Galtier s'en est pris à ses "supporters" en conférence de presse.

Le second degré est partie intégrante de la culture Ultra

Communiqué des Ultras niçois
À écouter aussi

Les Ultras Populaire Sud ont donc décidé de réagir. À travers leur communiqué, ils ont tenté de justifier leur acte, et se sont plutôt posés en victimes : "Si nous comprenons évidemment l'émoi que peuvent susciter les paroles de ce chant, le second degré est partie intégrante de la culture Ultra, mais aussi de notre nissardité, toute réunie dans cette phrase : 'M'en bati, sieu Nissart', symbole de notre autodérision et de l'esprit désinvolte (parfois trop certainement) qui est le nôtre", rappelant "37 ans de bons et loyaux services".

Même s'ils adressent "une nouvelle fois (leurs) plus sincères condoléances à la famille d'Emiliano Sala", ils regrettent "la mémoire sélective de certains" les empêchant "de se souvenir (qu'ils lui avaient) rendu hommage lors de sa disparition et (qu'ils avaient) fait de même lors de la finale"

Les Ultras n'hésitent pas non plus à critiquer leur club et leur entraîneur : "Et voilà qu'après une erreur, puisse-t-elle paraître énorme ou non, selon les pensées de chacun : sortie médiatique de notre entraîneur et communication à la hâte du club avec des mots acerbes pour jeter le discrédit sur tout un groupe". Et d'ajouter : "M. Galtier parle de la tribune comme du reflet d'une société de merde, ce serait bien qu'il regarde autour de lui avant de parler de notre tribune."

Enfin, le groupe conclut son communiqué : "Nous sommes dans une société où une minorité nous impose sa vérité et nous dit également de quoi l'on peut rire. On peut rire de tout mais pas avec n'importe qui... Que les indignés et autres donneurs de leçons s'insurgent pour de vrais sujets."

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/