1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. VIDÉOS - Jo-Wilfried Tsonga : les 6 moments de sa carrière qui nous ont fait vibrer
3 min de lecture

VIDÉOS - Jo-Wilfried Tsonga : les 6 moments de sa carrière qui nous ont fait vibrer

Éliminé au premier tour face à Casper Ruud, Jo-Wilfried Tsonga a fait ses adieux à Roland-Garros et au tennis, laissant derrière lui une carrière exceptionnelle.

Jo-Wilfried Tsonga à Bercy en 2008
Jo-Wilfried Tsonga à Bercy en 2008
Crédit : FRANCK FIFE / AFP
William Vuillez

Oui, il n'a jamais gagné un Grand Chelem. Oui, il n'a jamais été numéro 1 mondial. Pourtant c'est l'un des plus beaux palmarès du tennis français qui tire sa révérence. Jo-Wilfried Tsonga a fait ses adieux à Roland-Garros et au tennis, éliminé dès le premier tour face au Norvégien Casper Ruud, numéro 8 mondial. 

À désormais 37 ans, "Jo" avait annoncé mercredi 6 avril sur les réseaux sociaux sa décision d'arrêter sa carrière à l'issue de son 15e Roland-Garros. "Mes aptitudes à me dépasser ne sont plus là. Ma tête me dit : 'Tu peux jouer toute ta vie', mais mon corps me dit : 'Tu n’es plus capable d’aller plus loin que ce que je te donne'", avait-il expliqué.

Si le Français aurait pu espérer meilleur tirage pour prolonger un peu son incroyable carrière, commencée il y a 18 ans, il laisse derrière lui un superbe palmarès et des moments d'anthologie

1. 2008 : à un pas du Grand Chelem

À tout juste 23 ans, Jo-Wilfried Tsonga se fait un nom lorsqu'en 2008 à l'Open d'Australie, il vient désintégrer Rafael Nadal, alors numéro 2 mondial en demi-finale (6-2, 6-3, 6-2). Pour sa première et ce qui sera sa seule finale en Grand Chelem, il tombe face à un Novak Djokovic avide de reconnaissance, qui décroche alors le premier Grand Chelem d'une longue série (4-6, 6-4, 6-3, 7-6).

2. 2008 : le titre à Bercy

À écouter aussi

La même année, après quelques mois amputés par une blessure au ménisque, Tsonga décroche peut-être le titre le plus important de sa carrière : le Masters 1000 de Paris-Bercy. Pour ce faire, il fait tomber Djokovic en huitième, Roddick en quart, Blake en demie et enfin Nalbandian en finale. C'est à la suite de ce titre que le Français fait pour la première fois son entrée dans le top 10. 

3. 2011 : renverser Federer dans son jardin

Battre Nadal à l'Open d'Australie en 2008, faire tomber Novak Djokovic là encore à l'Open d'Australie en 2010... Ne reste plus qu'un membre du Big 3 à scalper en Grand Chelem pour "Jo" : Roger Federer. S'il l'a déjà battu au meilleur des 3 manches, le Français n'a encore jamais défié le Suisse en Grand Chelem, jusqu'à ce jour de juillet 2011. Du haut de ses 6 titres sur le gazon londonien, le numéro 3 mondial retrouve Tsonga en quart de finale. Mené 2 manches à 0, le Français réalise l'un des come-back les plus fous de sa carrière pour renverser Federer (3-6, 6-7, 6-4, 6-4, 6-4).

4. 2013 : première demie à Roland

Deux ans plus tard à Roland-Garros, alors que l'ocre parisien lui sourit moins que le gazon anglais, Jo-Wilfried Tsonga retrouve Roger Federer en quart de finale. Battu à ce stade l'année passée par Novak Djokovic, le Français ne laisse pas passer sa chance et balaie le Suisse en trois sets (7-5, 6-3, 6-3). Pour sa première demi-finale Porte d'Auteuil, il tombe contre David Ferrer (6-1, 7-6, 6-2) et voit ses rêves de finale s'envoler.

5. 2014 : une Rogers Cup dantesque

C'est un parcours hors du commun que celui de Jo-Wilfried Tsonga lors de la Rogers Cup 2014 à Toronto. À l'heure actuelle, cette épopée est encore reconnue comme l'une des plus impressionnantes en Masters 1000. Cette année-là, le Français, 15e mondial, s'offre Novak Djokovic en huitième de finale, Andy Murray en quart de finale, Grigor Dimitrov en demi-finale et Roger Federer en finale, en encaissant un seul set dans son parcours. Au total, c'est 4 top 10 que "Jo" a accroché à son tableau de chasse en un seul tournoi. 

6. 2017 : la Coupe Davis

Parce qu'une carrière bien remplie comme celle de "Jo", passe forcément par des émotions en Bleu Blanc Rouge. En 2017, la France de Lucas Pouille, Richard Gasquet ET Jo-Wilfried Tsonga, emmenée par Yannick Noah en capitaine se retrouve opposée à la Belgique de David Goffin en finale de la Coupe Davis. Alors qu'il avait d'abord annoncé son refus de participer à la compétition cette année-là, Tsonga permet aux Bleus de recoller 1-1 en battant Steve Darcis dans le 2e match. Sa défaite contre David Goffin n'empêchera pas la France de soulever sa première Coupe Davis depuis 2001. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/