1 min de lecture Voile

Vendée Globe : Charlie Dalin attendu mercredi en fin de journée

REPORTAGE - Alors que Charlie Dalin devrait passer la ligne d’arrivée en premier, impossible de savoir qui sera le vainqueur de cette 9ème édition

Charlie Dalin sur "Apivia" le 30 septembre 2020
Charlie Dalin sur "Apivia" le 30 septembre 2020 Crédit : Loic VENANCE / AFP
fred veille
Frédéric Veille Journaliste RTL

Le Normand Charlie Dalin à la barre d'Apivia devrait être le premier concurrent à rallier les Sables d'Olonne ce mercredi 27 janvier en fin de journée selon des dernières estimations. "Nous l'attendons avec impatience, nous sommes tellement fiers de lui", explique Antoine son papa qui a prévu d'aller accueillir son fils sitôt la ligne franchie. 

Derrière lui et après 79 jours de mer, Boris Herrmann sur SeaExplorer - Yacht Club de Monaco et Louis Burton à la barre de Bureau Vallée 2 devraient arriver dans la soirée de mercredi, tandis que Thomas Ruyant (LinkedOut) est attendu en début de nuit, suivi de Yannick Bestaven (Maitre CoQIV) en milieu de nuit/début de matinée.

Le premier qui passera la ligne d'arrivée pourrait ne pas être le vainqueur de ce tour du monde en solitaire et sans escale, car deux marins dans le groupe de tête bénéficient d'une compensation horaire pour avoir aidé aux recherches lors du naufrage de Kevin Escoffier: il s'agit de l'Allemand Boris Herrmann qui a une compensation de 6 heures, et Yannick Bestaven avec une compensation de 10 heures et 15 minutes.

"C'est carrément inédit. Tant mieux, ça prouve que le sport est à sa place. Il y a de la compétition et c'est ça qu'il faut retenir, on est incapable de donner le podium. Donc ça veut dire que le niveau est excellent", a souligné le directeur de course Jacques Caraës indiquant que le palmarès peut "se jouer à quelques minutes près".

À lire aussi
voile
Vendée Globe : dernier arrivé, Ari Huusela baisse le rideau de la 9e édition

Sur les 33 bateaux au départ, huit ont abandonné et 25 sont toujours en course avec les derniers concurrents qui viennent de passer le Cap Horn. Comme au départ, les spectateurs ne seront pas autorisés à admirer leurs héros sur le chenal des Sables-d'Olonne en raison de la crise sanitaire.

"Ca sera frustrant. Ca va être une arrivée probablement un peu triste. Le partage de ce public que l'on ne pourra pas vraiment faire à 100%, c'est un vrai crève-coeur", a regretté Jacques Caraës.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Voile Vendée Globe
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants