2 min de lecture Népal

Un an après son sauvetage, Elisabeth Revol gravit l'Everest et le Lhotse à la suite

L'alpiniste française a gravi les deux sommets mythiques coup sur coup, un an et demi après avoir été sauvée dans l'Himalaya.

L'alpiniste française Elisabeth Revol, en février 2018
L'alpiniste française Elisabeth Revol, en février 2018 Crédit : JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
Eleanor Douet
Eléanor Douet
et AFP

Elle a pris sa revanche. Un an et demi après avoir échappé à la mort dans l'Himalaya, Élisabeth Revol a gravit consécutivement l'Everest et le Lhotse, a annoncé vendredi 24 mai l'organisateur de son expédition.

"Elle est parvenue au sommet de l'Everest hier et a atteint le haut du Lhotse ce matin", a déclaré Rishi Ram Bhandari de l'agence Satori Adventures. Quatrième sommet du monde, culminant à 8.516 mètres d'altitude, le Lhotse est adjacent au plus homme du monde : l'Everest (8.848m). 

L'alpiniste française s'était donné pour objectif d'effectuer ces ascensions sans avoir recours à des bouteilles d'oxygène. Pour le moment, son opérateur ne sait pas si elle a pu le faire. "Il est possible qu'en raison de l'affluence sur l'Everest (qui provoque des embouteillages parfois mortels), elle ait eu besoin d'en utiliser dans la descente du sommet de l'Everest. Je ne suis pas en mesure de confirmer pour le moment", a-t-il indiqué. 

Élisabeth Revol, accompagné d'au moins deux sherpas, a entrepris sa descente vers le camp 3 et son retour au camp de base de l'Everest est prévu pour demain samedi.

Rescapée de la "montagne tueuse"

À lire aussi
Les Sherpas après la découverte d'un corps sur les pentes de l'Everest, en 2010 Everest
Avalanche de l'Everest : les guides annulent toutes les ascensions de la saison

Originaire de la Drôme, elle avait fait la une des médias en janvier 2018 après avoir été sauvée sur le Nanga Parbat au terme d'une opération particulièrement difficile. Elle avait tenté de réaliser l'ascension hivernale de ce sommet pakistanais culminant à 8.000 mètres de hauteur surnommé la "montagne tueuse"Son compagnon de cordée, le Polonais Tomasz Mackiewicz y avait péri.

De retour en France, elle avait été soignée intensivement pour tenter d'éviter une amputation, notamment du pied gauche, due aux gelures. Elle avait exprimé sa "colère" contre la lenteur des secours, difficiles à organiser au Pakistan.

Ces derniers jours, sept personnes ont perdu la vie sur l'Everest, où le grand nombre d'alpinistes provoque de dangereux embouteillages de plusieurs heures en "zone de la mort". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Népal Montagne Alpinisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797700223
Un an après son sauvetage, Elisabeth Revol gravit l'Everest et le Lhotse à la suite
Un an après son sauvetage, Elisabeth Revol gravit l'Everest et le Lhotse à la suite
L'alpiniste française a gravi les deux sommets mythiques coup sur coup, un an et demi après avoir été sauvée dans l'Himalaya.
https://www.rtl.fr/sport/autres-sports/un-an-apres-son-sauvetage-elisabeth-revol-gravit-consecutivement-l-everest-et-le-lhotse-7797700223
2019-05-24 16:13:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/dkI_6P-uKTU5pp6MUg8Khw/330v220-2/online/image/2019/0524/7797700763_l-alpiniste-francaise-elisabeth-revol-en-fevrier-2018.jpg