1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Élisabeth Revol, l'alpiniste secourue dans l'Himalaya, raconte son calvaire
1 min de lecture

Élisabeth Revol, l'alpiniste secourue dans l'Himalaya, raconte son calvaire

RÉACTION - L'alpiniste française Élisabeth Revol a été secourue le 29 janvier dans l'Himalaya après avoir entamé la descente du mont Nanga Parbat avec son compagnon de cordée, Tomasz Mackiewicz.

L'alpiniste Élisabeth Revol est actuellement hospitalisée en France après avoir été secourue in extremis dans l'Himalaya.
L'alpiniste Élisabeth Revol est actuellement hospitalisée en France après avoir été secourue in extremis dans l'Himalaya.
Crédit : PHILIPPE DESMAZES / AFP
"C'était la seule possibilité", explique Élisabeth Revol après la perte de son compagnon de cordée
00:59
Marie Zafimehy
Journaliste

Ce sont les premiers mots d'une revenante. L'alpiniste française Élisabeth Revol secourue in extremis lors de sa descente du mont Nanga Parbat (8 126 mètres) au Pakistan est rentrée en France. Actuellement hospitalisée à Sallanches en Haute-Savoie, elle raconte son calvaire, ses hallucinations et le moment où elle a dû abandonner son compagnon de cordée polonais, Tomasz Mackiewicz.

"C'était la seule possibilité de secours pour tous les deux", explique-t-elle au micro de M6. "Au bout de la première nuit le secours n'est pas arrivé, j'ai dû passer une nuit à l'extérieur sans équipement : sans duvet, sans tente, sans nourriture, sans rien..." La jeune drômoise alerte alors son agent et son mari en leur disant qu'elle "se trouve dans une position vraiment critique". 

"Si on peut faire quelque chose, il faut déclencher quelque chose parce que Tomasz, dans tous les cas, ne pourra pas descendre tout seul", explique-t-elle. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/