1 min de lecture Pakistan

Himalaya : qui est Élisabeth Revol, l'alpiniste française sauvée in extremis ?

La grimpeuse de 37 ans a dû abandonner son compagnon de cordée pour se sauver du froid mortel tandis qu'ils descendaient le Nanga Parbat, l'une des plus hautes montagnes du monde, surnommée "montagne tueuse".

Une équipe de sauvetage a récupéré Elisabeth Revol en hélicoptère dans la montagne de Nanga Parbat (Pakistan), le 28 janvier 2018
Une équipe de sauvetage a récupéré Elisabeth Revol en hélicoptère dans la montagne de Nanga Parbat (Pakistan), le 28 janvier 2018 Crédit : Sayed Fakhar ABBAS / AFP
104761573555224952563
Clémence Bauduin
Journaliste

Élisabeth Revol sait, lorsqu'elle se sépare de son compagnon de cordée dimanche 28 janvier dans le Nanga Parbat - une montagne de l'Himalaya -, qu'elle le voit pour la dernière fois.

La grimpeuse française a été secourue plus loin dans sa descente, à quelque 6.000 mètres d'altitude, après avoir laissé son ami Tomek Makiewitz, dont les organes vitaux étaient atteints par le froid glacial qui sévit sur ce que les connaisseurs surnomment la "montagne tueuse", culminant à 8.126 mètres d'altitude. 

La Drômoise, hospitalisée à Islamabad (Pakistan), souffre d'importantes gelures et risque l'amputation. Grimpeuse chevronnée, Élisabeth Revol, ancienne gymnaste devenue professeure de gym suppléante, possède un impressionnant parcours d'aventurière.

À lire aussi
La vallée de Neelam, non loin celle de Bishigram au nord du Pakistan international
Le Badeshi, cette langue qui n'est plus parlée que par trois vieillards au Pakistan

"Elle a déjà participé à des expéditions risquées où elle a craint le pire, elle a toujours recommencé", fait savoir sur Twitter son cousin, un jeune journaliste qui a enrichi de nouvelles un live sur le sauvetage de l'alpiniste

"C'est la deuxième fois que la grimpeuse de 37 ans perd son équipier", explique par ailleurs La Parisienne. En 2009 déjà, Martin Manarik disparaissait tandis qu'elle descendait avec lui l'Annapurna.

Selon La Parisienne, Élisabeth Revol "découvre l’escalade à 18 ans avec le Club alpin français". En 2008, "elle devient la première femme au monde à enchaîner, en 16 jours, trois sommets de plus de 8.000 mètres, sans porteur et sans oxygène". À savoir le GI, le GII et le Broad Peak, tous situés au Pakistan.

Le 20 mai 2017, Élisabeth Revol atteignait sans oxygène le Lhoste, quatrième plus haut sommet du monde, au cours d'une année sabbatique qui n'a manifestement pas rimé avec "répit". Cette expédition sur le Nanga Parbat, qui a coûté la vie à son coéquipier, est la quatrième qu'elle réalise en pleine période hivernale, dans les conditions extrêmes que cela implique.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Pakistan Himalaya Hélicoptère
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792029237
Himalaya : qui est Élisabeth Revol, l'alpiniste française sauvée in extremis ?
Himalaya : qui est Élisabeth Revol, l'alpiniste française sauvée in extremis ?
La grimpeuse de 37 ans a dû abandonner son compagnon de cordée pour se sauver du froid mortel tandis qu'ils descendaient le Nanga Parbat, l'une des plus hautes montagnes du monde, surnommée "montagne tueuse".
https://www.rtl.fr/actu/international/himalaya-qui-est-elisabeth-revol-l-alpiniste-francaise-sauvee-in-extremis-7792029237
2018-01-29 17:05:54
https://cdn-media.rtl.fr/cache/5rp44-ZmdG23L24M_53YeA/330v220-2/online/image/2018/0129/7792029274_une-equipe-de-sauvetage-a-recupere-elisabeth-revol-en-helicoptere-dans-la-montagne-de-nanga-parbat-pakistan-le-28-janvier-2018.jpg