2 min de lecture Voile

Trophée Jules Verne : Thomas Coville s’élance mardi 24 novembre dans la soirée

REPORTAGE - À bord de "Sodebo Ultim 3", le skipper rennais de 52 ans et ses sept équipiers vont tenter de battre le record détenu depuis trois ans par le trimaran "Idec Sport" de Francis Joyon.

Le multicoque "Sodebo Ultim 3" de Thomas Coville
Le multicoque "Sodebo Ultim 3" de Thomas Coville Crédit : Martin Kéruzoré
fred veille
Frédéric Veille édité par Gregory Fortune

"Sodebo Ultim 3" a quitté la base de Lorient mardi 24 novembre dans l'après-midi pour se diriger vers Ouessant et s’élancer dans la soirée à l’assaut du Trophée Jules Verne, le tour du monde à la voile en équipage, sans escale et sans assistance. C’est la première fois que ce grand multicoque va tenter de battre le record détenu depuis le 26 janvier 2017 par "Idec Sport" et Francis Joyon, en 40 jours 23 heures 30 minutes et 30 secondes.

En concertation avec la cellule routage, dirigée depuis la terre par Jean-Luc Nélias, Thomas Coville et son équipe ont donc décidé d’appareiller dès ce mardi, la situation météo permettant d’envisager un temps de passage d’environ cinq jours à l’équateur et un Atlantique Sud favorable.

"Une bonne fenêtre, sur laquelle nous travaillons depuis samedi dernier, se présente, confirme Jean-Luc Nélias. Ce serait dommage de la rater. On ne trouve pas toujours de bons créneaux dans le golfe de Gascogne à cette époque de l’année. Il faut saisir toutes les opportunités, nous sommes contents de prendre cette fenêtre assez tôt dans la saison et nous sommes confiants".

Réparations dans un temps record

Avant de s’élancer sur le tour du monde, l’objectif majeur de la saison, l’équipage de "Sodebo Ultim 3" avait validé en mer au cours des derniers jours les réparations effectuées sur la dérive et le foil tribord du trimaran, endommagés le 8 octobre dernier suite à un choc avec un Ofni (objet flottant non identifié) lors d’une session d’entraînement.

À lire aussi
Louis Burton, skipper de "Bureau Vallée 2", 2e du Vendée Globe 14 janvier 2021 Vendée Globe
Vendée Globe : l'incroyable remontée de Louis Burton, 2e derrière Charlie Dalin

"L’équipe technique a fait un travail formidable pour boucler ces réparations dans un temps record et livrer vendredi dernier le bateau à 100% de ses capacités, indique Jean-Christophe Moussard, manager du Team Sodebo. Nous avons gagné dix jours par rapport au timing prévu".

Cap sur la ligne de départ

Revenus de cette ultime navigation de test ce mardi à 13h30, Thomas Coville, François Duguet, Sam Goodchild, Corentin Horeau, Martin Keruzoré, François Morvan, Thomas Rouxel et Matthieu Vandame ont pu profiter d’un dernier moment à terre avant de quitter la base du Team Sodebo, à Lorient, à 16h15.

Cap, donc, vers la ligne de départ du Trophée Jules Verne, située entre le phare de Créac’h, à Ouessant, et celui du cap Lizard, au Sud-Ouest de l’Angleterre, qu’ils devraient franchir dans la soirée. À condition, bien évidemment, que la fenêtre météo reste toujours favorable d’ici là.

Cammas et Caudrelier, eux, attendent encore un peu

L’autre grand trimaran "Edmond de Rothschild", barré par Franck Cammas et Charles Caudrelier, qui va également partir à l’assaut du Trophée Jules Verne, a quant à lui décidé de patienter jusqu’à jeudi 26 novembre pour rejoindre la ligne de départ. Il reste en attendant en stand-by à Lorient.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Voile Jules Verne Vidéo
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants