1 min de lecture Voile

Transat Jacques Vabre : PRB et Charal complètent le podium

Après "Apivia" arrivé au cœur de la nuit Brésilienne, c’est "PRB" et "Charal" qui ont franchi la ligne d’arrivée de cette 14ème édition sous le soleil de Salvador de Bahia.

PRB à l'arrivée à Bahia
PRB à l'arrivée à Bahia Crédit : @frederic veille
fred veille
Frédéric Veille Journaliste RTL

Au terme d’un final haletant, c’est finalement le monocoque "PRB" de Kévin Escoffier et Nicolas Lunven qui a pris ce dimanche 10 novembre à 13h04 locale (17h04 en France) la deuxième place de la Transat Jacques Vabre, malgré une fabuleuse remontada de son poursuivant "Charal" passé en quelques jours de la 6ème à la 3ème place.

"PRB" a coupé la ligne après 14 jours et 3 heures de traversée et termine à plus de 15h de Charlie Dalin et Yann Eliès arrivés en vainqueur la nuit précédente sur "Apivia". "Nous sommes évidemment super heureux d’autant que les dernières de course Charal revenait sur nous mais nous avons tenu bon", a lancé tout sourire mais les traits tirés Kévin Escoffier à son arrivée au ponton. PRB devance de 6,18 minutes le monocoque "Charal" de Jérémie Beyou et Christopher Pratt.

"Charal" grand favori de cette 14ème édition a donc échoué dans sa tentative de remporter, comme annoncé, la Transat Jacques Vabre. C’est le passage en début de semaine du Pot au Noir, cette fameuse zone de convergence intertropicale, qui a ruiné les espoirs du duo Beyou-Pratt qui s’est trouvé englué dans cette zone sans vent. "Cette 3ème place efface un peu notre déception de ne pas l’emporter", a expliqué Jérémie Beyou. "Mais ce passage du Pot au noir où pendant trois jours nous n’avons rien pu faire reste le pire moment de ma carrière de skipper". Dimanche 10 novembre à la mi-journée (heure Brésilienne) il restait encore 24 monocoques Imoca en course.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Voile Transat Jacques Vabre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants