2 min de lecture Transat Jacques Vabre

Transat Jacques Vabre : Charlie Dalin et Yann Eliès remportent la 14ème édition

Les deux skippers ont, à bord du monocoque "Apivia" franchi la ligne d’arrivée en vainqueur après plus de 13 jours de mer.

Charlie Dalin et Yann Eliès ont remporté la 14e édition de la Transat Jacques Vabre
Charlie Dalin et Yann Eliès ont remporté la 14e édition de la Transat Jacques Vabre Crédit : Frédéric Veille
fred veille
Frédéric Veille Journaliste RTL

C’est au cœur de la nuit brésilienne et accueilli au son de la samba que Charlie Dalin et Yann Eliès, vainqueurs de la 14ème édition de la Transat Jacques Vabre, sont arrivés ce samedi 9 novembre peu après 21h heure locale (1h dimanche matin en France).

Les deux navigateurs, partis comme les 59 autres concurrents le dimanche 27 octobre du Havre, ont rallié la capitale de l’État de Bahia en 13 jours, 12 heures et 8 minutes à une moyenne de 15,62 nœuds pour 5062 milles parcourus. "C’était déjà un rêve de gosse de participer à cette Transat en 2015 avec Yann mais là, c’est un bonheur indescriptible pour moi qui suit Havrais de remporter cette course partie de ma ville" s'est réjouit Charles Dalin à son arrivée.

Celui qui fut notamment double champion de France Elite de Course au Large en Solitaire et vainqueur de la Transat AG2R en 2012 s’offre ici, sa première grande victoire sur l’une des courses les plus réputées

Plus de 200 miles d'avance sur les deuxièmes

À 35 ans, le Havrais marche désormais sur les pas de son illustre prédécesseur normand, Paul Vatine, double vainqueur de cette épreuve en 1993 et 1995 mais tragiquement disparu en mer lors de l’édition 1999. "Évidemment c’était mon idole quand j’étais jeune. Mais le plus émouvant dans cette histoire c’est que Yann avait navigué avec Paul Vatine" ajoute, un peu ému, Charlie Dalin.

À lire aussi
PRB à l'arrivée à Bahia voile
Transat Jacques Vabre : PRB et Charal complètent le podium

Cet ingénieur de formation a longtemps été dans le giron de "Macif" et vogue depuis l’an passé pour "Apivia". Il a participé pendant plus d’un an à la construction de son Imoca 60 pieds à foils mis à l’eau en août dernier. Cette Transat Jacques Vabre était donc sa première course officielle, grand galop d’essai avant le Vendée Globe l’an prochain, objectif majeur du Havrais.

C’est logiquement qu’il avait embarqué Yann Eliès pour cette 14ème édition. En effet, le récent deuxième de la Route du Rhum n’avait plus de bateau en 2019 mais il avait surtout été le premier à embarqué Charlie Dalin sur cette même transat en 2015 avec une troisième place à la clef.        

"Apivia" a donc coupé la ligne de Salvador de Bahia en laissant loin derrière, les 28 autres concurrents de la catégorie Imoca puisque le deuxième "PRB" au moment où il arrivait au ponton d’honneur était encore à plus de 200 milles de l’arrivée. À noter que Yann Eliès s'offre là sa troisième victoire sur cette course mythique après ses succès avec Jean Pierre Dick en 2017 et en 2013 avec Erwan Le Roux.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Transat Jacques Vabre Voile Courses
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants