2 min de lecture Voile

Transat Jacques Vabre 2019 : le rêve d’enfant de Charlie Dalin

REPORTAGE - A la barre d’un Imoca tout neuf, le skipper havrais va prendre le départ d’une course qu’il a découvert lorsqu’il était enfant.

Charlie Dalin et Yann Eliès au Havre le 23 octobre 2019
Charlie Dalin et Yann Eliès au Havre le 23 octobre 2019 Crédit : Frédéric Veille
fred veille
Frédéric Veille édité par Gregory Fortune

Pour cette transat en double, Charlie Dalin a embarqué le très expérimenté Yann Eliès, vainqueur en 2017 et deuxième de la dernière Route du Rhum. Un juste retour des choses puisqu’il y a quatre ans, c’est le skipper breton qui avait permis au Havrais de disputer sa première Jacques Vabre, et de terminer sur la troisième marche du podium.

"C’est l’avantage, nous nous connaissons parfaitement", sourit Charlie Dalin qui, à 35 ans, est depuis l’été dernier à la barre de son propre bateau, un Imoca de 60 pieds de toute dernière génération. "C’est un an et demi de conception et de construction" pour ce bateau équipé de foils qui lui permet de voler et d’atteindre des vitesses plus de 60 km/h, 35 nœuds pour les initiés.

Seule inconnue pour ce monocoque flambant neuf : sa fiabilité. Les bateaux fraîchement sortis de chantier sont souvent victime d’avaries de jeunesse. "L’important est d’arriver au Brésil car nous sommes toujours en phase de fiabilisation. N’oubliez pas que nous l'avons mis à l’eau le 5 août dernier et que depuis nous n’avons navigué que 5.000 km, alors que pour rallier Bahia, il y en a plus de 8.000".

Aujourd’hui j’en fait partie

Charlie Dalin
Partager la citation

Inscrit dans la durée avec comme objectif le Vendée Globe l’an prochain, Charlie Dalin va donc continuer l’apprentissage à bord. Mais c’est aussi pour lui une immense joie que de se retrouver au départ de cette course. "C’était déjà un rêve en 2015 quand Yann m’avait embarqué. Là, la joie est décuplée. Pensez que cette course, je l’ai découverte ici, sur ce bassin, où quand j’étais gosse, après les cours, je venais ici pour rêver de monde inaccessible. Et aujourd’hui j’en fait partie".

À lire aussi
Charles Caudrelier, Yann Riou et Franck Cammas voile
Franck Cammas et Charles Caudrelier remportent la "Brest Atlantiques"

L’ancien double champion de France de course au large en solitaire, qui rêvait depuis des années d’un projet sportif à son image, ambitieux et gagnant, a certainement touché au but, même si ce dernier sera, à terme d’être sur la plus haute marche du podium d’une grande course comme la Jacques Vabre, le Rhum ou le Vendée Globe.

En attendant, c’est dimanche 27 octobre (13h15) avec Yann Eliès son précieux complice qu’il va prendre le départ de la 14e édition de la Transat Jacques Vabre, destination Salvador de Bahia. Les premiers devraient arriver après 13 ou 14 jours de mer.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Voile
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants