2 min de lecture Sports nautiques

Transat Jacques Vabre : Armel Le Cléac’h en équipier

L’un des grands noms de la voile accompagne une jeune novice sur le bateau qui a remporté la dernière Route du Rhum.

Armel Le Cléac'h
Armel Le Cléac'h Crédit : Frédéric Veille
fred veille
Frédéric Veille Journaliste RTL

Elle s’appelle Clarisse Cremer. Vous ne la connaissez pas, c’est normal ! Car la bientôt trentenaire est une inconnue du grand public. Seuls les passionnés de course au large savent que la jeune parisienne diplômée d'HEC a remporté il y a deux ans la Mini Fastnet avant de terminer 2e de la très difficile Mini transat. Puis, définitivement installée en Bretagne elle a enchaîné avec la Transat AG2R et s’est, l’été dernier, classée 29e de la Solitaire du Figaro.

Parcours fulgurant pour une jeune skippeuse bosseuse et déterminée qui a un objectif : participer l’an prochain au Vendée Globe, le tour du monde en solitaire. C’est dans cet optique qu’elle est désormais à la barre de "Banque Populaire X", un monocoque de 60 pieds qui n'est autre que l'ancien Imoca à bord duquel Paul Meilhat a remporté la Route du Rhum l’an passé, ce même voilier étant aussi l'ancien monocoque à bord duquel François Gabart avait remporté le Vendée Globe en 2013 et la Route du Rhum l’année suivante.
"Je suis hyper privilégiée d’être à la barre de ce bateau mais je prends du recul par rapport à cela pour continuer mon apprentissage auprès d’Armel et me concentrer sur mon objectif", explique Clarisse Cremer.

Car avant de s’engager sur son premier tour du monde en solitaire, c’est une traversée Le Havre – Salvador de Bahia qu’elle va devoir boucler : une première participation à la Transat Jacques Vabre avec comme co-équipier Armel le Cléac'h. Une aubaine pour elle, une opportunité pour le Breton qui depuis son chavirage sur la dernière Route du Rhum ronge son frein en attendant la fin de la construction de son nouvel Ultime prévue en 2021.

"C’est un super professeur même si ce n’est pas que ça, c’est le meilleur modèle qu’on puisse avoir, il est toujours zen, c’est rassurant de l’avoir à mes côtés", ajoute-t-elle avant qu’Armel Le Cléac’h ajoute : "Elle progresse très vite et je suis heureux de l’accompagner. Au début j’étais le chef d’orchestre mais au fil des semaines nous sommes tous deux musiciens avec chacun sa partition à jouer et ça se passe très bien.

À lire aussi
Le monocoque Charal, lors de la Transat Jacques Vabre 2019 voile
Transat Jacques Vabre : le duo Beyou-Pratt en tête au large du Portugal

La vainqueur du dernier Vendée Globe part sur cette Transat Jacques Vabre avec pour but de terminer la course et faire le mieux possible pour préparer Clarisse à son objectif 2020 « Mais si la météo est là, nous pouvons faire quelque chose de bien. Ce qui est certain c’est que nous sommes en lice pour gagner le classement de la course des duos mixtes » conclut-il avec le sourire. 

En effet, dans la catégorie Imoca où sont engagés 30 monocoques 60 pieds ont retrouve les duos Halvard Mabire - Miranda Merron, Samantha Davies - Paul Meilhat, Isabelle Joschke - Morgan Lagravière et Pip Hare - Andrew Baker.

Le départ de la 14ème Transat Jacques Vabre sera donné dimanche 27 octobre à 13h15

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sports nautiques Voile
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants