1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Transat Concarneau - Saint Barthélémy : rien n’est joué à une semaine de l’arrivée
1 min de lecture

Transat Concarneau - Saint Barthélémy : rien n’est joué à une semaine de l’arrivée

Au cœur de l’Atlantique, c’est le duo très expérimenté Pierre Leboucher –-Thomas Rouxel qui mène la flotte au onzième jour de course.

Le Figaro 3 "Guyot Environnement"
Le Figaro 3 "Guyot Environnement"
Crédit : Thomas Deregnieaux
Frédéric Veille

Pierre Leboucher et Thomas Rouxel figuraient parmi les grands favoris de cette 15e édition de la Transat en double Concarneau - Saint Barthélémy. À une semaine de l’arrivée,  Les skippers de "Guyot Environnement - Ruban rose" sont au rendez-vous. Mais rien n’est joué pour la victoire finale puisque les poursuivants sont en embuscade, les 14 premiers bateaux se tenant en 80 milles.

Dans cette flotte situé à 1.200 milles de l’arrivée au port de Gustavia, on retrouve tout de même deux groupes distincts : les "Nordistes" ("L’Égoïste - Cantina St Barth", "Skipper Macif", "Queguiner - Innovéo") et les "Sudistes" ("Guyot Environnement - Ruban Rose", "Bretagne CMB - Performance") avec leur cohorte de poursuivants ("Cybèle vacances", "Team Play to B" et "Breizh Cola").

"Les ténors sont tous dans la place", commente Michel Desjoyeaux, qui s’était imposé lors de la première édition, en 1992. "Le classement favorise pour l’instant celui qui est au Nord mais je pense que la route Sud sera davantage payante à la fin".

C’est une transat à algues égales

Gildas Mahé

En plus de cette bataille de chaque instant, chaque duo doit également composer avec les sargasses, ces algues brunes qui flottent en surface et évoluent dans les eaux tropicales. Leurs bancs servent de refuges à de nombreuses espèces marines et ralentissent la progression des skippers. "Elles se bloquent dans la quille et les safrans, ce qui nous oblige à les enlever en permanence, explique Arthur Hubert, skipper de 'MonAtoutEnergie.fr'".
"C’est une transat à algues égales, s'amuse Gildas Mahé ('Breizh Cola'). On a tous 50 kg d’algues dans chaque quille, la jauge est particulièrement bien faite". Partis le mercredi 12 mai dernier de Concarneau, les premiers bateaux devraient, selon les dernières estimations de la direction de course, rallier l’île de Saint-Barthélémy le lundi 1er juin.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/