1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Tournoi des Six Nations : Dupont, Villière, Alldritt... Ces joueurs qui ont fait le succès des Bleus
3 min de lecture

Tournoi des Six Nations : Dupont, Villière, Alldritt... Ces joueurs qui ont fait le succès des Bleus

ÉCLAIRAGE - Plusieurs joueurs du XV de France ont été les artisans du Grand Chelem obtenu par la France dans ce tournoi des Six Nations. RTL.fr dresse leurs portraits sportifs.

Gaël Fickou, Gregory Alldritt, Cyril Baille, Gabin Villière et Antoine Dupont.
Gaël Fickou, Gregory Alldritt, Cyril Baille, Gabin Villière et Antoine Dupont.
Crédit : AFP
Benoît Leroy & AFP

Soirée de rêve pour les fans du ballon ovale. Samedi 19 mars, le XV de France s'est imposé (25-13) face à l'Angleterre, pour le compte de la dernière journée du tournoi des Six Nations. Cinq matchs, cinq victoires pour les joueurs de Fabien Galthié qui signent ainsi le premier Grand Chelem depuis 2010. 

Cinq Bleus ont été les grands artisans du triomphe français dans le Tournoi des Six Nations : le demi de mêlée Antoine Dupont, l'ailier Gabin Villière, le pilier Cyril Baille, le N.8 Gregory Alldritt et le centre Gaël Fickou.
Les Bleus du sélectionneur Fabien Galthié et du capitaine Antoine Dupont, deuxièmes en 2020 et en 2021, terminent donc invaincus après avoir battu, tour à tour, l'Italie (37-10), l'Irlande (30-24), l'Ecosse (36-17), le pays de Galles (13-9) et le XV de la Rose, donc.

Antoine Dupont, les exploits d'un petit génie

Désigné capitaine à titre "temporaire" lors de la tournée d'automne en remplacement du Toulonnais Charles Ollivon, le Toulousain (25 ans et 40 sélections) a pris son rôle très à cœur, au point que tous se demandent s'il ne va pas conserver cette fonction

Efficace en conquête comme en défense, le natif de Castelnau-Magnoac (Hautes-Pyrénées), n'a pas usurpé son titre de "meilleur joueur du monde" en 2021. Le Français a marqué deux essais, contre l'Irlande puis face à l'Angleterre, et délivré deux passes décisives.

Gabin Villière, le feu follet

À lire aussi

Le Normand de Toulon (26 ans, 12 sélections), au parcours atypique, a gagné durant ce Tournoi sa place dans l'équipe-type de Fabien Galthié, malgré son absence à Murrayfield pour cause de blessure au visage et après avoir déjà brillé lors de la tournée d'été en Australie. 

Durant ces tests-matchs, il avait été sacré comeilleur marqueur de la compétition (trois essais, tous marqués contre l'Italie), avec son coéquipier Damian Penaud et l'Irlandais James Lowe. Gabin Villière a, aussi, vite compris l'importance de "dé-zoner", de se trouver là où on ne l'attend pas afin de bonifier le moindre ballon qui traîne, tout en livrant une performance énorme en défense.

Cyril Baille, la force tranquille

Le pilier gauche du Stade toulousain (28 ans, 26 sélections), considéré comme l'un des meilleurs au monde à son poste, a marqué les esprits tant par son engagement sans faille que par sa constance. Son essai tout en puissance face à l'Irlande, à la 54e minute, a été déterminant. Il est également capable de magnifiques "deux contre un" tel un trois-quarts de... 117 kg.

Gregory Alldritt, l'homme à tout faire

Un roc. Le Rochelais (24 ans et 31 sélections) donne tout à chaque match : c'est lui qui parcourt le plus de mètres ballon en main, en course, de toute l'équipe, et de loin, et qui gagne le plus grand nombre de "turnovers". 

En outre, il fait partie des meilleurs plaqueurs des Bleus aux côtés d'Anthony Jelonch et de François Cros, ses compères en troisième ligne. Il est l'un des leaders, celui qu'on écoute quand il clame, avant le match décisif contre l'Irlande : "Pendant 80 minutes, on est habité, on est possédé, les mecs, jamais fatigués, jamais mal, toujours debout !". 

Gaël Fickou, l'indispensable "ancien"

Le joueur du Racing 92, 27 ans, n'est pas le plus âgé de cette équipe de France, le vétéran étant Romain Taofifenua et ses 31 printemps, mais il est celui qui compte le plus de sélections (71). Et quand on sait que la moyenne de ces Bleus version 2022 n'est que de 23 "capes", on mesure l'importance de l'expérience du Racingman, toujours calme et posé, discret, mais très efficace, en défense comme en attaque (un essai contre l'Angleterre). 
À la mi-temps, il est celui qui a motivé les remplaçants. "Les finisseurs, vous allez nous apporter un truc énorme, on attend ça depuis longtemps, vous allez tout donner les gars, on a besoin de vous pour finir".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/