2 min de lecture Cyclisme

Tour de France 2020 : l'étape des Îles pour Bennett, Roglic reste en jaune

COMPTE-RENDU - L'Irlandais de la Deceuninck - Quick Step Sam Bennett s'est imposé au sprint à Saint-Martin-de-Ré, mardi 8 septembre. Le maillot jaune reste sur les épaules du Slovène Primoz Roglic au terme d'une 10e étape qui ne change rien au général.

Sam Bennett sur le Tour de France le 2 septembre 2020
Sam Bennett sur le Tour de France le 2 septembre 2020 Crédit : Christophe Petit Tesson / AFP / POOL
Gregory Fortune
Gregory Fortune
Journaliste RTL

4e à Nice, 2e à Sisteron, 3e à Privas et maillot vert durant deux jours, Sam Bennett a enfin touché au but sur le Tour de France en décrochant la 10e étape, entre l'Île d'Oléron et l'Île de Ré (168,5 km), mardi 8 septembre. L'Irlandais, équipier de Julian Alaphilippe chez la Deceuninck - Quick Step, a devancé au sprint l'Australien Caleb Ewan et le Slovaque Peter Sagan, à qui il reprend le maillot vert (196 points contre 175). 

Après Alexander Kristoff (1re étape), Caleb Ewan (3e), Wout Van Aert à Privas (5e et 7e), c'est donc un quatrième sprinteur qui est servi sur cette 107e édition. Bennett (29 ans), compte désormais une victoire d'étape sur les trois grands Tours, France (1), Italie (3) et Espagne (2). C'est sa troisième participation à la Grande Boucle. Notez que le Français Bryan Coquard a pris la 7e place à Saint-Martin-de-Ré.

Aucun changement majeur n'est à signaler au classement général, tous les candidats à la victoire finale ayant réussi à éviter les chutes et les cassures sur le parcours en grande partie le long de la mer en Charente-Maritime. Le Slovène Primoz Roglic compte 21 secondes d'avance sur le Colombien Egan Bernal, 28 et 30 secondes sur les Français Guillaume Martin et Romain Bardet.

Guillaume Martin s'est toutefois fait une frayeur en étant pris dans une chute à 64 km de l'arrivée, tout comme le Slovène Tadej Pogacar (7e du général). Mais les deux hommes ont pu reprendre place dans le premier peloton et terminer dans le même temps que les meilleurs. 

À lire aussi
Le Français Julian Alaphilippe, après sa chute lors du Tour des Flandres, le 18 octobre 2020 cyclisme
Tour des Flandres : le manager de Julian Alaphilippe en colère

Rassurés par des tests Covid négatifs pour l'ensemble du peloton (mais positif pour le directeur de l'épreuve Christian Prudhomme), les coureurs ont été sur les nerfs dans cette étape ensoleillée reliant les deux grandes îles de la Charente-Maritime (ouest), accessibles par un pont. 

Nouveau sprint mercredi ?

Le peloton s'est scindé à 100 km de l'arrivée sous l'effet d'une accélération de l'équipe Deceuninck de Sam Bennett, qui avait condamné les deux premiers échappés, les Suisses Stefan Küng et Michael Schär. Mercredi 9 septembre, la 11e étape s'offre de nouveau aux sprinteurs entre Châtelaillon-Plage et Poitiers, sur un parcours de plaine de 167,5 km. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cyclisme Tour de France
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants