2 min de lecture Tour de France

Les infos de 5h - Tour de France 2019 : qu’est-ce qu'un "coup de bordure" ?

ÉCLAIRAGE - En quelques secondes, Thibaut Pinot aura vu tous ses efforts de la première semaine du Tour réduits à néant. En cause, le brusque "coup de bordure" des équipes Deceuninck puis Ineos, à 38 kilomètres de l'arrivée.

Micro RTL générique Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 5 h - Tour de France 2019 : qu'est-ce qu'un "coup de bordure" ? Crédit Image : JEFF PACHOUD / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Thomas Pierre
Thomas Pierre et AFP

Le "coup de bordure" aura été fatal à Thibaut Pinot. Le coureur de Groupama-FDJ aura lâché prise sur une étape de plat ce lundi 15 juillet, dans la 10e étape, après pourtant avoir survolé les premières ascensions de la Grande Boucle. 

Entre le contre-la-montre maîtrisé à Bruxelles par son équipe (2e étape), l'attaque fougueuse sur la Planche des Belles Filles (6e étape), et le coup de force de Saint-Etienne samedi (8e étape), Pinot avait pris 19 secondes d'avance sur le tenant du titre Geraint Thomas. 

Mais c'était sans compter sur le brusque "coup de bordure" des équipes Deceuninck puis Ineos, à 38 kilomètres d'Albi. Une stratégie qui aura scindé le peloton en plusieurs morceaux et anéanti par la même occasion le rêve de victoire de Thibaut Pinot. Une technique qui se montrera redoutable pour certains à l'arrivé à Albi.

Qu'est-ce qu'un "coup de bordure" ?

Plus précisément, la "bordure" consiste à distancier en équipe un groupe de coureurs par une soudaine accélération. Et ce grâce à un phénomène physique. Quand le vent arrive de côté ou de trois quarts face, les coureurs en tête de peloton se disposent en "éventail" d'un bord à l'autre de la chaussée, de manière à ce que les coureurs qui suivent ne puissent plus se mettre à l'abri dans leurs roues. 

À lire aussi
L'Italien Felice Gimondi, vainqueur du Tour de France en 1965, se protège du soleil, avant le départ d'une étape du Tour de France en juillet 1969 cyclisme
Cyclisme : l'ancien champion italien Felice Gimondi est décédé

Au moment où l'accélération est donnée par le groupe de coureur en "éventail", les cyclistes se trouvant derrière se retrouvent fatalement en file indienne en bordure de la route. Le rythme devient difficile à soutenir et le peloton se morcelle, comme l'explique Julian Alaphilippe (Deceuninck), l'un des initiateurs de cette cassure à 38 kilomètres de l'arrivée. 

"On savait qu'il y avait des risques de bordure avec le vent de côté, et donc beaucoup de stress dans le peloton. Tout le monde sait que quand il y a vent de côté, tout le monde veut être devant au même moment. Mais les routes font trois mètres de large et 100 coureurs devant, ce n'est pas possible", a expliqué le maillot jaune à l'issue de cette 10e étape. Julian Alaphilippe peut jubiler, le "coup de bordure" aura peut-être définitivement fait basculer ce Tour 2019 dans sa direction. 

À écouter également dans ce journal

TER - À hauteur d'un passage à niveau à Avenay-Val-d'Or, un TER est entré en collision avec une voiture, lundi 15 juillet. Une femme et trois enfants sont morts. 
Tour de France - En quelques secondes, Thibaut Pinot aura vu tous ses efforts de la première semaine du Tour réduits à néant. En cause, le brusque "coup de bordure" des équipes Deceuninck puis Ineos, à 38 kilomètres de l'arrivée. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Tour de France Cyclisme Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7798043997
Les infos de 5h - Tour de France 2019 : qu’est-ce qu'un "coup de bordure" ?
Les infos de 5h - Tour de France 2019 : qu’est-ce qu'un "coup de bordure" ?
ÉCLAIRAGE - En quelques secondes, Thibaut Pinot aura vu tous ses efforts de la première semaine du Tour réduits à néant. En cause, le brusque "coup de bordure" des équipes Deceuninck puis Ineos, à 38 kilomètres de l'arrivée.
https://www.rtl.fr/sport/autres-sports/tour-de-france-2019-qu-est-ce-qu-un-coup-de-bordure-7798043997
2019-07-16 02:33:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ob8SXFUGJ_Ph-10FdNFnTw/330v220-2/online/image/2019/0716/7798044000_thomas-pinot-le-15-juillet-2019.jpg