1 min de lecture Sports extrêmes

Ski : Kevin Rolland témoigne 8 mois après avoir frôlé la mort

Le 30 avril dernier, le skieur Kevin Rolland frôlait la mort à la Plagne en chutant lourdement après un saut de plus de 11 mètres de haut. Huit mois plus tard, le sportif est un miraculé.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Ski : Kevin Rolland témoigne 8 mois après avoir frôlé la mort Crédit Image : JAVIER SORIANO / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Isabelle Langé
Isabelle Lange édité par Cassandre Jeannin

Un grand champion de ski renaît. Le 30 avril dernier, à la Plagne, Kevin Rolland frôlait la mort en chutant lourdement après sa tentative de record du monde de quaterpipe, il avait tenté un saut de plus de 11 mètres de haut. Sa chute avait entraîné plusieurs hémorragies, une fracture du bassin et son pronostic vital avait été engagé. Huit mois plus tard, le skieur est un miraculé, bien décidé à profiter de la vue. 

Après des mois de rééducation, Kevin Rolland a rechaussé les skis mais il ne fera pas de compétitions cette saison, son corps n'est pas encore prêt, sa tête non plus. "Pour moi le sport je peux me faire mal, je peux me faire un genou, je peux me casser des os, explique le sportif. Mais passer à côté de la mort, c'est vraiment pas quelque chose que j'envisageais. Maintenant je sais que c'est possible." 

Le sourire comme antidote. Le médaillé de bronze des Jeux olympiques de Sotchi n'a pas trouvé mieux. "Mon psy c'est vraiment la positivité, j'essaye d'être le plus positif possible depuis le jour où je me suis réveillé et ça marche très très bien", confie le skieur. 

Ce qui l'aide aussi c'est son petit garçon de 7 mois, Rio, né quelques jours après son terrible accident. "Ça change beaucoup de choses. Ça met un peu la vie en perspective. C'est devenu ma priorité alors que ça a toujours été le ski freestyle", ajoute-t-il. 

Pas de nouveau record en vue pour le champion

À lire aussi
Swim Run : la course de l'extrême sports extrêmes
Le Swim Run : la course de l'extrême à Berck-sur-Mer

Ne lui parlez pas de retenter un jour de tenter un nouveau record : "J'ai fait trop de mal autour de moi, notamment à ma copine, à ma famille pour leur dire 'c'est bon je suis sur pieds je vais refaire le record du monde'." S'il est moins kamikaze, Kevin Rolland demeure quand même un compétiteur, il a toujours en tête Pékin et les Jeux olympiques 2022.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sports extrêmes Accident Ski
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants