3 min de lecture Voile

Route du Rhum 2018 : les passionnés vont s’affronter en catégorie Rhum

PRÉSENTATION (1/5) - Multicoques d’un autre temps, bateaux de croisière, monocoques chargés d’histoires : la Class Rhum est le patrimoine de la course au large.

Loïck Peyron sur "Happy"
Loïck Peyron sur "Happy" Crédit : Pierre de Champsavin
fred veille
Frédéric Veille Journaliste RTL

En catégorie Rhum, il y a d’abord celle des multicoques qui rassemble tous les bateaux à deux ou trois coques, d’une longueur comprise entre 39 et 59 pieds. Il y a aussi les monocoques, d’une longueur supérieure ou égale à 39 pieds. Mais ce qui est sûr, c’est que chaque bateau à une histoire, que chaque skipper au départ, qu’il soit amateur ou professionnel, est avant tout un amoureux de la voile.

C'est évidemment le cas de Loïck Peyron. Le tenant du titre sera au départ de la Route du Rhum pour la 8e fois, dimanche 4 novembre à Saint-Malo. Mais cette fois-ci sans aucune prétention pour la victoire puisqu’il naviguera "à l’ancienne", sur un "sistership" du petit trimaran jaune qui avait sacré Mike Birch en 1978. 

Preuve que l’on retrouve des marins de tous horizon dans cette classe, le Baulois aura entre autre adversaire, parmi les 20 autres concurrents en lice, l’ancien garagiste Étienne Hochedé, à la barre d’un bateau classé d’intérêt patrimonial, ou encore Fabrice Payen, amputé d’une jambe, dont le rêve était de participer à cette course mythique.

À lire aussi
Lalou Roucayrol sur "Arkema" voile
Route du Rhum 2018 : Lalou Roucayrol chavire, Armel Tripon en approche

Flotte hétéroclite

Dans cette flotte plus ou moins hétéroclite, où les amateurs comme Christophe Bogrand et son bateau en bois sont nombreux, il y a aussi des skippers chevronnés comme Bertrand de Broc qui, malgré son impressionnant palmarès, n’a jamais rallié l’arrivée en Guadeloupe en trois participations. Notons enfin la présence en monocoques de Sidney Gavignet, 5e en 2014, mais aussi d’Éric Bellion et de Sebastien Destremeau, 9e et 18e du dernier Vendée Globe.

Quand on sait que les multicoques de la catégorie Rhum sont capables de traverser l’Atlantique en un peu plus de deux semaines, il sera intéressant de voir comment ils se comportent face aux moins rapides des Multi50 et des Imoca ancienne génération, mais aussi face aux meilleurs monocoques de la Class40, qui pourraient leur tenir la dragée haute.

Sur les monocoques, il devrait là aussi y avoir du spectacle. Et pourquoi pas entre Nils Boyer, le plus jeune participant (24 ans), et Bob Escoffier, le doyen de la flotte (70 ans). Cette catégorie regroupe aussi de sacrés marins à l’image du Guadeloupéen Luc Coquelin, qui va s’aligner pour la 6e fois sur le même bateau, ou l’Italien Andrea Mura, vainqueur en 2010 et 2e en 2014.

Les participants en Class Rhum Multi :

Charlie Capelle
Charlie Capelle Crédit : "Acapella-Soreal-Proludic"

Pierre Antoine : trimaran de 50 pieds "Olmix"
Jean-Pierre Balmès : catamaran "Solveo-Énergie Nouvelle"
Gérald Bibot : catamaran "ZED 7"
Christophe Bogrand : trimaran de 40 pieds "Sterec Aile Bleue"
Gildas Breton : trimaran de 50 pieds "Bo Carré" 
Gilles Buekenhout : trimaran de 40 pieds "Jess"
Charlie Capelle : trimaran de 39 pieds "Acapella-Soreal"
François Corre : trimaran de 39 pieds "Friends & Lovers"
Bertrand de Broc : catamaran "Pampero"
Alain Delhumeau : trimaran de 50 pieds "Rayon Vert"
David Ducosson : trimaran de 50 pieds "Air Antilles"
Éric Gamin : catamaran "Liladhoc"
Christian Guyader : catamaran "Guyader Gastronomie"
Étienne Hochedé : trimaran Multi50 "PIR2"
Jean-François Lilti : trimaran de 50 pieds "École Diagonale pour Citoyens du Monde"
Yann Marilley : catamaran "No Limit Yacht-BMP"
Fabrice Payen : trimaran de 50 pieds "Team Vent Debout"
Loïck Peyron : trimaran de 39 pieds "Happy"
Franck Sainte-Marie : trimaran de 50 pieds "Branec IV"
Erwan Thiboumer : catamaran de 50 pieds "Gold.fr pour Bioniria" 
Pierrick Tollemer : trimaran de 50 pieds "Resadia"

Liste des participants en classe Rhum Mono :

Éric Bellion : goélette de 21 mètres "Comme un seul homme"
Willy Bissainte : Open 50 "C’La Guadeloupe"
Jean-Luc Bizien : Jaglin Opium 39 "Transports Groussard"
Nils Boyer : Open 50 "Le Choix Funéraire"
Wilfrid Clerton : ex-"Kriter VIII", "Cap au Cap Location-SOS Villages d’enfants"
Luc Coquelin : Open 50 "Rotary-La Mer pour Tous"
Sébastien Destremeau : Imoca 60 "Alcatraz IT FaceOcean"
Dominique Dubois : Sloop de 17 mètres "Ghéo"
Bob Escoffier : ex-"Kriter V", "Kriter V-Socomore-Quéguiner"
Sidney Gavignet : Open 52 "Café Joyeux"
Éric Jail : Open 50 "La Voix de l’Océan"
Laurent Jubert : goélette de 14 mètres "L’espace du Souffle"
Olivier Leroux : Pogo 12.5 "Art Immobilier Construction"
Nicolas Magnan : Sloop de 14 mètres "SOS Pare-Brise"
Andrea Mura : Open 50 "Vento di Sardegna"
Jean-Marie Patier : Imoca 60 "Formatives Network"
Christophe Souchaud : First 40.7 "Rhum Solidaire-Cap Handi"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Voile Route du Rhum Loïck Peyron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795312709
Route du Rhum 2018 : les passionnés vont s’affronter en catégorie Rhum
Route du Rhum 2018 : les passionnés vont s’affronter en catégorie Rhum
PRÉSENTATION (1/5) - Multicoques d’un autre temps, bateaux de croisière, monocoques chargés d’histoires : la Class Rhum est le patrimoine de la course au large.
https://www.rtl.fr/sport/autres-sports/route-du-rhum-2018-les-passionnes-vont-s-affronter-en-categorie-rhum-7795312709
2018-10-26 10:05:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/P3pchwjdxL9Tv6svag2sjw/330v220-2/online/image/2018/1024/7795312954_loick-peyron-sur-happy.jpg