1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. MotoGP : pourquoi il ne faut absolument pas rater le Grand Prix de France
2 min de lecture

MotoGP : pourquoi il ne faut absolument pas rater le Grand Prix de France

PRÉSENTATION - La 87e édition du Grand Prix de France moto se déroule du vendredi 13 mai au dimanche 15 mai sur le circuit Bugatti du Mans, avec pour la première fois de son histoire un Français champion du monde en titre sur la piste.

Fabio Quartararo avec le drapeau français à Portimao (Portugal) le 24 avril 2022
Fabio Quartararo avec le drapeau français à Portimao (Portugal) le 24 avril 2022
Crédit : GABRIEL BOUYS / AFP
Frédéric Veille - édité par Gregory Fortune

C’est l’événement sportif du mois de mai en France. Mieux encore, c’est la première fois depuis la fin de la pandémie qu’une compétition sportive va accueillir autant de spectateurs en France. Voilà une première raison de ne pas rater le Grand Prix de France moto, qui débute vendredi 13 mai avec les premiers essais.

"Nous devrions avoir, en plus du beau temps annoncé, plus de 110.000 spectateurs autour du circuit Bugatti", explique Claude Michi, organisateur de l’événement. "Le meilleur décor d’un Grand Prix, c’est le public. Après, la compétition c’est la compétition. Mais nous nous devons d’offrir le meilleur à tous les passionnés qui viennent admirer nos trois pilotes Français".

Car c’est aussi une autre bonne raison de ne pas manquer ce Grand Prix de France : Lorenzo Fellon va tenter de monter sur le podium en Moto3, comme Johann Zarco et Fabio Quartararo l’avaient fait l’an passé en MotoGP en terminant respectivement 2e et 3e. Mais le public attend mieux désormais.

Plus de victoire à domicile depuis 1954

Le dernier Français à s’être imposé sur son Grand Prix national en catégorie reine - à l’époque les 500 cm3 -, c’est Pierre Monneret, le 30 mai 1954 lors de la 24e édition du GP de France moto disputée sur le circuit de Reims-Gueux. Depuis, aucun pilote bleu-blanc-rouge ne s’est imposé au Mans en MotoGP. Mike Di Meglio a gagné en 125 cm3 en 2008 et Louis Rossi dans cette même catégorie, rebaptisée Moto3, en 2012.

À lire aussi

Enfin, la meilleure raison de ne pas manquer ce rendez-vous, c’est qu’à l’entame de cette septième manche du championnat du monde 2022 de MotoGP, l’actuel leader est Français et il est aussi et surtout tenant du titre. Fabio Quartararo va pouvoir mesurer toute la ferveur de ses supporters sur le circuit du Mans, après deux précédentes éditions perturbées par la crise sanitaire. 

Son statut de premier champion du monde français de l'histoire le fait désormais entrer dans une autre dimension, même si l’intéressé reste mesuré. "Oui, j’attends ce moment avec impatience et j’ai hâte de me nourrir de cette ambiance pour faire le meilleur résultat possible en espérant faire retentir la Marseillaise dimanche".

Moto : le programme du Grand Prix de France

Vendredi 13 mai : 
Essais libres
Samedi 14 mai :
12h35 : qualifications Moto3
14h10 : qualifications MotoGP
15h35 : qualifications Moto2

Dimanche 15 mai :11h00 : course Moto3 (22 tours)
12h20 : course Moto2 (25 tours)
14h00 : course MotoGP (27 tours)

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/