1 min de lecture Politique

Pass sport : "Il s'agit de faire d'une pierre deux coups", explique Blanquer sur RTL

INVITÉ RTL - Le ministre de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports a expliqué les objectifs du futur pass sport, dimanche 22 novembre, dans l'émission "On refait le sport".

On refait le sport - Isabelle Lange On refait le sport avec Le Parisien - Aujourd’hui en France Isabelle Langé
>
Pass sport : "Il s'agit de faire d'une pierre deux coups", explique Blanquer Crédit Image : Kervin Portelli | Crédit Média : Jean-Michel Rascol | Durée : | Date :
La page de l'émission
Isabelle Langé
Isabelle Langé Journaliste RTL

Près de 400 millions d'aides pour tout le secteur, qu'il soit amateur, professionnel et pour les salles de sport, et l'accord de principe donné à la mise en place d'un pass sport. Voici les principales annonces faites par le président de la République Emmanuel Macron à diverses personnalités du sport, mardi 17 novembre.

Invité de l'émission "On refait le sport" cinq jours plus tard, le ministre de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports Jean-Michel Blanquer a livré un peu plus d'explications sur ce pass sport. "Il s'agit de donner aux enfants la possibilité de s'inscrire dans des clubs en payant une partie des licences", résume-t-il d'abord.

"Il s'agit de faire d'une pierre deux coups, de toucher si possible au moins 3 millions d'enfants et d'adolescents en les aidant à adhérer aux clubs", en donnant "des moyens qui permettront aux familles d'inscrire l'enfant au club (...) On incite les enfants à faire du sport, ce qui est quand même notre grand but, et on sauve aussi différents clubs dont beaucoup ont eu entre 15 et 20% d'adhésions en moins au mois de septembre".

On pourrait peut-être aller jusqu'à 40 euros par enfant

Jean-Michel Blanquer
Partager la citation

La participation de l'État sera-t-elle de 15 euros ? "Oui, répond le ministre, mais ça peut peut-être même aller un peu plus loin. Nous sommes en train de faire nos calculs, mais nous sommes prêts à y consacrer près de 100 millions d'euros. On pourrait peut-être aller jusqu'à 40 euros par exemple par enfant".

À lire aussi
racisme
PSG-Basaksehir : "C'est la 1ère fois qu'on voit une telle solidarité des joueurs", dit Braillard

"Dans cette perspective, l'objectif encore une fois c'est de permettre aux clubs de traverser cette période difficile, mais c'est aussi de faire en sorte que même quand il n'y aura plus l'épidémie, ce dispositif pass sport soit un moyen d'inciter à faire du sport, insiste l'homme de 55 ans. C'est un immense enjeu national. Nous devons faire en sorte que les enfants fassent du sport, tous les enfants".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Politique Jean-Michel Blanquer Coronavirus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants