2 min de lecture NBA

Mort de Kobe Bryant : une légende, des records et un Oscar

Kobe Bryant, ex-star de la NBA, légende des Los Angeles Angeles, a rejoint les étoiles.

Kobe Bryant, sous le maillot de l'équipe nationale des États-Unis, le 24 août 2008.
Kobe Bryant, sous le maillot de l'équipe nationale des États-Unis, le 24 août 2008. Crédit : Filippo MONTEFORTE / AFP
Maeliss
Maeliss Innocenti et AFP

On le surnommait l'étoile filante de la NBA, il brille désormais parmi les étoiles. Kobe Bryant est mort dimanche 26 janvier dans un crash d'hélicoptère survenu près de Los Angeles, ville qui a fait de lui une légende puisqu'il y a passé 20 ans, y remportant cinq titres de champion NBA, et accumulant les records -dont 18 participations au All Star Game- jusqu'à sa retraite.

Il a tiré sa révérence en avril 2016 et de la plus belle des manières : en inscrivant 60 points au terme d'un match complètement ébouriffant. Il était jusqu'à très récemment le troisième meilleur marqueur de l'histoire de la NBA. Mais LeBron James l'a dépassé samedi.

Et comme tout réussissait à Kobe Bryant, même sa reconversion a été un succès. Il s'était lancé dans la production de documentaires à la fin de sa carrière de basketteur. En 2018, il a remporté l'Oscar du meilleur court-métrage d'animation pour Dear Basketball, co-réalisé avec Glen Keane. Il voulait laisser filer le basket… il n'a jamais pu.

Dimanche, il est mort en accompagnant sa fille Gianna, 13 ans, à un entraînement de basket à la Mamba Academy de Thousand Oaks. L'adolescente a aussi péri dans le drame.

Digne successeur de Michael Jordan

À lire aussi
Lebron James de dos, lors de l'hommage à Kobe Bryant à Los Angeles, le 26 janvier dernier. NBA
Décès de Kobe Byant : LeBron James promet de perpétuer l'héritage de la star du basket

Kobe a passé une partie de son enfance en Italie. Son père, Joe Bryant, y a joué pendant huit saisons. À son retour aux États-Unis, ce "fils de" a dû travailler comme un acharné. Il est vite devenu la star du lycée. Plutôt que de rejoindre l'une des prestigieuses universités qui le courtisaient, il avait sauté directement le pas de la NBA : à la Draft 1996, il est choisi en 13e position à 17 ans par Charlotte qui, pour son plus grand malheur, le cède aussitôt aux Lakers. S'en sont suivies 20 années légendaires…

Ses débuts en NBA n'ont pas été faciles puisqu'il a croisé Michael Jordan. Pendant que Jordan vivait les dernières années de son règne, Bryant commençait à se faire un nom. Son style spectaculaire, son aplomb, voire son insolence, en ont vite fait son successeur naturel.

2003, une année plus que sombre

Kobe Bryant n'a pas fait que vivre dans la lumière toutes ces années. Il est passé par des périodes très sombres… En 2003, il a été accusé de viol par une jeune femme de 19 ans, qui travaillait dans le luxueux complexe hôtelier d'Edwards (Colorado) où il séjournait, en convalescence, après une arthroscopie d'un genou.

Devant la justice, il a reconnu avoir eu une relation sexuelle avec la victime présumée qui était, selon lui, consentante. Le procès a finalement été annulé après le refus de témoigner de sa victime, avec qui il a trouvé un accord loin des tribunaux.

La fin de sa carrière est ensuite rythmée par les blessures… jusqu'à ce second souffle début 2016, qui lui permettra de partir avec les honneurs. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
NBA Basket Kobe Bryant
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants