1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Jeux Olympiques 2021 : qui peut participer sous "pavillon neutre" ?
2 min de lecture

Jeux Olympiques 2021 : qui peut participer sous "pavillon neutre" ?

ÉCLAIRAGE - Lors de ces JO, il ne sera pas rare de rencontrer le sigle ROC accompagné d'un drapeau olympique. Il s'agit des athlètes russes autorisés par le CIO a participer sous bannière neutre.

ARTAMONOV Mikhail avec sa médaille de bronze en taekwondo -58kg le 24 juillet à Tokyo.
ARTAMONOV Mikhail avec sa médaille de bronze en taekwondo -58kg le 24 juillet à Tokyo.
Crédit : Javier SORIANO / AFP
Antoine Bchini

Depuis le début de ces Jeux Olympiques de Tokyo, les athlètes russes sont présentés sous bannière neutre lors des épreuves. Cela fait suite au scandale de dopage, révélé en 2015 par la chaîne allemande ARD qui met en lumière la politique dopage de masse organisée par la Russie. Cette dernière est exclue des grandes compétitions internationales, dont les Jeux.

Mais pour éviter que les athlètes n'en soient privés complètement, ils peuvent faire une demande auprès du CIO pour obtenir le droit de participer en tant qu'athlète neutre autorisé. Cette autorisation s'applique notamment pour les nations non dotées de comités olympiques, ou qui ne sont pas reconnus par le CIO.

Cette suspension de l'Agence mondiale antidopage s'applique également pour la Coupe du monde de football, ou encore les championnats du monde d'athlétisme. En Formule 1, le pilote Russe Nikita Mazepin court sous le drapeau de la Fédération russe d'automobile et non de la Russie à la suite de ces sanctions.

Pour ces JO, les compétiteurs russes sont présentés sous le sigle ROC, du comité olympique russe. C'est le drapeau olympique qui les définit, et en cas de médaille d'or, c'est l'hymne olympique qui est joué. Mais pour cette édition, le CIO a approuvé la lecture d'un morceau de Tchaïkovski, Concerto pour piano n°1, en tant qu'hymne.

La 7e olympiade avec un drapeau neutre

À lire aussi

La première utilisation de ce drapeau neutre remonte à 1992 à Barcelone, à la suite de la guerre de Yougoslavie et de la dissolution de l'URSS. C'est avant tout la Serbie-Monténégro et la Communauté des états indépendants (CEI) qui bénéficient du statut "IOP", participant olympique indépendant.

Il a été par le sigle IOA, athlète olympique indépendant en 2000, pour les athlètes du Timor Oriental. Il ne sera pas réutilisé avant 2012 pour les Antilles néerlandaises (Curaçao et Saint-Martin) et le Soudan du Sud, indépendant depuis 2011.

Il réapparaîtra en 2014 (Inde), en 2016 (Koweit) et en 2018 (Russie), et est utilisé pour la 7e fois à Tokyo en 2021. Sous drapeau neutre, les athlètes ont remporté 22 médailles au cours de ces jeux, 3 en or, 7 en argent et 12 en bronze.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/