1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. "Ironman polaire" : un coureur de l'extrême s'entraîne dans un congélateur sous les tropiques
2 min de lecture

"Ironman polaire" : un coureur de l'extrême s'entraîne dans un congélateur sous les tropiques

Le 25 février prochain, Ludovic Chorgnon se lancera dans une course triathlon de l'extrême dans la partie finlandaise du cercle polaire. Installé à la Réunion, il n'a pas trouvé d'autres endroits pour s'entraîner dans le froid.

Ludovic Chorgnon, triathlète s'est entraîné dans un entrepôt frigorifique.
Ludovic Chorgnon, triathlète s'est entraîné dans un entrepôt frigorifique.
Crédit : Richard BOUHET / AFP
Benoît Leroy & AFP

Il s'entraîne dans des conditions extrêmes, pour participer à une épreuve de l'extrême. Ludovic Chorgnon, athlète installé sur l'île de la Réunion veut tenter dans les prochaines semaines le premier Ironman au cercle polaire. Une épreuve à trois disciplines : 3,8 km de nage, 180 km de vélo et 42 km de course à pied. La plus dure qui existe en triathlon.

Le coureur originaire du Loir-et-Cher est loin d'être un novice en la matière. En 2015, il avait bouclé 41 Ironman, en 41 jours. Loin d'être rassasié, il continue à défier l'impossible et envisage désormais de nager dans une eau à 0°C puis de rouler à vélo et de courir sous des températures glaciales, à Rovaniemi, en Finlande.

Installé depuis l'été 2021 à La Réunion, le quinquagénaire n'a eu d'autre choix que d'investir des congélateurs de grandes surfaces pour s'entraîner dans une atmosphère ressemblant davantage aux régions polaires. Une expérience qui l'amuse. "Je trouve ça fun de courir dans les congélos, je n'ai jamais été aussi prêt à vivre un nouveau défi", a-t-il déclaré à nos confrères de l'AFP.

Une épreuve polaire sans "s'arrêter" ni "dormir"

Et si le triathlète prend possession des grands entrepôts frigorifiques réunionnais, ce n'est pas par simple plaisir. "L’idée était de retravailler tous les détails : comment je m’alimente, comment je change de tenue. Dans ma préparation, je m’imagine en mode urgentiste. Il faut que je connaisse tout par cœur pour réussir le plus vite possible. Manger quand il fait très froid, c’est compliqué. Quand t'as le nez qui givre, comment te gratter, sortir le gant, etc. Tout ça je ne peux pas l’inventer le jour J", souligne-t-il.

À lire aussi

Et comme si le simple choix géographie ne suffisait pas au défi que Ludovic s'est lancé, celui-ci veut tenter un record. "L’idée est de ne pas m’arrêter, ne pas dormir. Le seul temps autorisé est celui de ma sécurité", insiste-t-il, alors qu'il a découvert l'Ironman il y a seulement quinze ans. 

Ludovic Chorgnon doit lancer sa course polaire le 25 février prochain. Une épreuve qui sera suivie par un juge de la Fédération internationale de triathlon, pour être homologuée. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/