1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. INVITÉ RTL - JO 2024 : "J'ai envie de gagner à Paris", clame le nageur Léon Marchand
2 min de lecture

INVITÉ RTL - JO 2024 : "J'ai envie de gagner à Paris", clame le nageur Léon Marchand

Fraîchement sacré champion du monde à deux reprises à Budapest à tout juste 20 ans, Léon Marchand entend continuer à "gagner des courses", en particulier aux Jeux Olympiques en France en 2024.

Léon Marchand à Budapest le 18 juin 2022
Léon Marchand à Budapest le 18 juin 2022
Crédit : Attila KISBENEDEK / AFP
Léon Marchand est l'invité de RTL ce vendredi 1er juillet
00:08:23
Gregory Fortune
Gregory Fortune

Il y avait les Manaudou, Laure (200 m et 400 m nage libre en 2007) et Florent (50 m nage libre et papillon en 2015). Il y a désormais Léon Marchand. Le Toulousain de 20 ans est est devenu mercredi 22 juin à Budapest le troisième Français double médaillé d'or sur des même Mondiaux en s'imposant sur 400 m quatre nages puis sur 200 m quatre nages, sans compter une médaille d'argent sur 200 m papillon.  

Un peu plus d'une semaine plus tard, celui qui s'entraîne avec Bob Bowman, ancien coach de la légende Michael Phelps, "commence seulement à redescendre sur terre et à réaliser un peu. Pendant la compétition, c'était compliqué parce que je suis resté sur mes courses, sur moi, donc je ne me rendais pas vraiment compte. Je suis rentré en France lundi et puis j'ai vu les gens m'acclamer au Capitole, j'ai reçu la médaille de la ville, j'ai vu plein de visages qui m'étaient chers qui m'ont félicité. Je commence à réaliser ce que j'ai fait".

"J'étais parti pour essayer de faire une médaille au moins, détaille Léon Marchand (...) J'étais sur la bonne voie. Après, dès le premier jour ça a montré que j'ai beaucoup progressé (...) J'étais assez surpris, j'ai quand même surpassé mes attentes, surtout que j'ai fais un temps assez incroyable (4 minutes, 4 secondes et 28 centièmes, nouveau record d'Europe, ndlr). J'étais surpris de toutes mes performances".

Si je n'avais pas travaillé ces prédispositions je ne serais jamais arrivé à ce niveau

Léon Marchand

"C'était assez facile au début, confie aussi celui qui a grandi dans une famille de nageurs de haut niveau. J'ai quand même un talent assez particulier, une relation avec l'eau assez incroyable. Dès le début quand j'étais jeune, même quand je ne travaillais pas vraiment je nageais assez vite. Effectivement, j'ai eu des prédispositions. Après, j'ai fais un choix quand je suis arrivé au collège, c'est là que je me suis dit vraiment de vais m'y mettre (...) J'ai tenté le coup, et au final ça a plutôt bien marché".

À lire aussi

Le jeune homme ne cache que pour en arriver là il a dû consentir à "beaucoup de sacrifices. La route est longue. Mais des semaines comme ça, ça me permet de me récompenser". A-t-il comme le dit le président des Dauphins du Toec un talent naturel hors normes ou travaille-t-il beaucoup ? "Les deux : je suis très doué parce que j'ai un corps (1,83 m, 74 kg, ndlr) qui est fait pour la natation je ne me fatigue pas trop, je suis assez endurant, sous l'eau je me déplace très rapidement. Mais si je n'avais pas travaillé ces prédispositions je ne serais jamais arrivé à ce niveau".

J'ai envie de gagner à Paris

Léon Marchand

L'heure est aussi désormais à l'avenir, à la suite de cette carrière qui s'annonce brillante. "J'ai surtout envie de gagner des courses, clame Léon Marchand. J'ai envie de gagner à Paris (aux JO en 2024, ndlr), j'ai envie de gagner à Los Angeles (JO 2028). Il faudra être bon au moment venu (...) Mais c'est sûr que les records, c'est aussi beaucoup de plaisir". Après des JO particuliers à Tokyo, il attend avec impatience ces Jeux en France, "à la maison. Je pense que ça va être génial. C'est encore plus excitant".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/