4 min de lecture Formule 1

Formule 1 - Grand Prix du Japon : Hamilton impérial, Vettel (presque) K.O.

COMPTE-RENDU - Le Britannique a infligé un sévère 25-0, le deuxième de la saison, à Sebastian Vettel. Une fois encore, l'Allemand a été trahi par la mécanique.

Lewis Hamilton remporte le Grand Prix du Japon 2017 devant Max Verstappen, dimanche 8 octobre.
Lewis Hamilton remporte le Grand Prix du Japon 2017 devant Max Verstappen, dimanche 8 octobre. Crédit : Kiyoshi OTA / AFP
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier
Journaliste RTL

Il n'y avait pas eu match en qualifications, la veille. Il en a été de même en course. Dimanche 8 octobre, Lewis Hamilton a empoché le 61e succès de sa carrière, le 8e cette saison, sur l'asphalte de Suzuka, au Japon. Sous la menace directe de Max Verstappen dans les deux derniers tours de course seulement, le Britannique devance les Red Bull du Néerlandais et de Daniel Ricciardo, qui monte sur son 9e podium de la saison, et se dirige surtout vers une quatrième couronne mondiale.

Si tout réussit à Mercedes, le cauchemar continue pour Ferrari. Les pilotes n'ont avalé que quelques kilomètres à peine après l'extinction des feux, lorsque Sebastian Vettel annonce à la radio qu'il est victime d'un problème de puissance moteur. Surpris par un Max Verstappen requinqué après son succès à la régulière en Malaisie, l'Allemand est dépassé au début du deuxième tour par le trio Esteban Ocon, Daniel Ricciardo et Valtteri Bottas.

L'entrée de la voiture de sécurité, consécutive à la perte de contrôle de Carlos Sainz Jr (Toro Rosso-Renault), lui donne un peu de répit. Mais à la relance, la catastrophe se poursuit. Impuissant, Sebastian Vettel n'a pu résisté aux attaques de Sergio Perez puis de Felipe Massa. Avant de définitivement être appelé par son écurie et mettre pied à terre en raison d'une casse de bougies. Il s'agit du deuxième abandon du quadruple champion du monde en trois courses. "Ce n'est pas encore fini", a toutefois réagi l'Allemand au micro de Canal+. Sebastian Vettel se doit de garder un brin d'optimisme pour maintenir le moral des troupes.

Vettel accuse le coup au championnat

Les conséquences de ces problèmes de fiabilité à répétition sont dramatiques pour Sebastian Vettel au classement du championnat pilotes. En infligeant un deuxième 25-0 au pilote Ferrari cette saison, Lewis Hamilton (8 succès contre 4 pour Vettel) compte désormais 59 points d'avance (soit plus de deux victoires), alors que quatre courses doivent encore être disputées d'ici à la fin de la saison. Avec un tel écart, Lewis Hamilton peut espérer être titré dès le Grand Prix des États-Unis le 22 octobre. Pour se faire, il lui faudrait s'imposer et que Sebastian Vettel ne se classe pas mieux qu'en cinquième position.

À lire aussi
Charles Leclerc formule 1
La pole position pour Charles Leclerc à Singapour

Un autre enseignement peut légitimement mettre un coup au moral de l'Allemand. Avec seulement 12 points inscrits en trois courses, Sebastian Vettel voit désormais sa deuxième place menacée. Valtteri Bottas (Mercedes) ne compte plus que 13 points de retard sur l'Allemand.

Bottas en bouclier

Valtteri Bottas prétendait encore être capable de jouer le titre il y a quelques semaines encore. En manque de confiance depuis la rentrée, il est désormais cantonné au rôle de porteur d'eau. Sur une stratégie décalée, le Finlandais s'est arrêté au 32e tour. Auparavant, Mercedes s'est servi du vainqueur des Grands Prix de Russie et d'Autriche pour avantager ouvertement Lewis Hamilton.

Après avoir ouvert la porte à son coéquipier qui revenait sur lui après son arrêt aux stands, Valtteri Bottas a bloqué Max Verstappen pendant... deux tours. En plus d'être inutile, tant la compétitivité de Lewis Hamilton était supérieure, cette stratégie d'équipe s'est révélée fatale au regard du spectacle et du suspense. Dommage.

Ocon et Grosjean dans les points, Gasly termine

Parti cinquième sur la grille, Esteban Ocon (Force India-Mercedes) s'est retrouvé sur le podium provisoire dès le début du Grand Prix. Le Français a toutefois dû s'incliner à la régulière face à Daniel Ricciardo, Valtteri Bottas et Kimi Räikkönen, trois pilotes issus des "top teams". Sous le drapeau à damiers, le Français se classe 6e, juste devant son coéquipier Sergio Perez.

De son côté, Romain Grosjean a réalisé une course solide. Treizième sur la grille, le pilote tricolore s'est retrouvé aux prises avec son coéquipier Kevin Magnussen en toute fin de course. Il engrange les deux points de la neuvième place. Avec ses deux monoplaces dans le top 10, Haas-Ferrari récupère ainsi la 7e place de Renault au championnat constructeurs pour un petit point (43 points contre 42).

Quant à Pierre Gasly, le dernier Français arrivé en F1, il voit le bout de son deuxième Grand Prix à la 13e place, derrière Jolyon Palmer. Le pilote Renault prenait le départ de sa dernière course avec l'équipe basée à Viry-Châtillon. Il sera remplacé dès le Grand Prix des États-Unis par Carlos Sainz Jr le 22 octobre.

Le classement du Grand Prix du Japon 2017

1. Lewis Hamilton (Mercedes)
2. Max Verstappen (Red Bull-Racing)
3. Daniel Ricciardo (Red Bull-Racing)
4. Valtteri Bottas (Mercedes)
5. Kimi Räikkönen (Ferrari)
6. Esteban Ocon (Force India-Mercedes)
7. Sergio Perez (Force India-Mercedes)
8. Kevin Magnussen (Haas-Ferrari)
9. Romain Grosjean (Haas-Ferrari)
10. Felipe Massa (Williams-Mercedes)
11. Fernando Alonso (McLaren-Honda)
12. Jolyon Palmer (Renault)
13. Pierre Gasly (Toro Rosso-Renault)
14. Stoffel Vandoorne (McLaren-Honda)
15. Pascal Wehrlein (Sauber-Ferrari)
Abandons : Lance Stroll (Williams-Mercedes), Nico Hülkenberg (Renault), Marcus Ericsson (Sauber-Ferrari), Sebastian Vettel (Ferrari), Carlos Sainz Jr (Toro Rosso-Renault).

Classement du championnat pilotes

1. Lewis Hamilton 306
2. Sebastian Vettel 247
3. Valtteri Bottas 234
4. Daniel Ricciardo 192
5. Kimi Räikkönen 148
6. Max Verstappen 111
7. Sergio Perez 82
8. Esteban Ocon 65
9. Carlos Sainz Jr 48
10. Nico Hülkenberg 34
- Felipe Massa 34
12. Lance Stroll 32
13. Romain Grosjean 28
14. Kevin Magnussen 15
15. Stoffel Vandoorne 13
16. Fernando Alonso 10
17. Jolyon Palmer 8
18. Pascal Wehrlein 5
19. Daniil Kvyat 4

Classement du championnat constructeurs

1. Mercedes 540
2. Ferrari 395
3. Red Bull Racing 303
4. Force India-Mercedes 147
5. Williams-Mercedes 66
6. Toro Rosso-Renault 52
7. Haas-Ferrari 43
8. Renault 42
9. McLaren-Honda 23
10. Sauber-Ferrari 5

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Formule 1 Japon Lewis Hamilton
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790418117
Formule 1 - Grand Prix du Japon : Hamilton impérial, Vettel (presque) K.O.
Formule 1 - Grand Prix du Japon : Hamilton impérial, Vettel (presque) K.O.
COMPTE-RENDU - Le Britannique a infligé un sévère 25-0, le deuxième de la saison, à Sebastian Vettel. Une fois encore, l'Allemand a été trahi par la mécanique.
https://www.rtl.fr/sport/autres-sports/formule-1-grand-prix-du-japon-hamilton-imperial-vettel-presque-k-o-7790418117
2017-10-08 08:40:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/j8UamlfSv8oEj25GPylIeg/330v220-2/online/image/2017/1008/7790418832_lewis-hamilton-remporte-le-grand-prix-du-japon-2017-devant-max-verstappen-dimanche-8-octobre.jpg