5 min de lecture Formule 1

Formule 1 - Grand Prix de Hongrie : Vettel au sommet au terme d'une course serrée

COMPTE-RENDU - La 11e manche du championnat a donné lieu à un véritable jeu de dupes entre Ferrari et Mercedes.

Ferrari signe un doublé avec dans l'ordre Sebastian Vettel et Kimi Raïkkönen en Hongrie. Valtteri Bottas complète le podium.
Ferrari signe un doublé avec dans l'ordre Sebastian Vettel et Kimi Raïkkönen en Hongrie. Valtteri Bottas complète le podium. Crédit : ANDREJ ISAKOVIC / AFP
109127536140888961261
Ludovic Galtier
Journaliste RTL

Sebastian Vettel est de retour sur la plus haute marche du podium. Au terme d'une dernière partie du Grand Prix de Hongrie complètement improbable, dimanche 30 juillet, l'Allemand, désormais auréolé de 46 victoires, a tenu bon face aux assauts de Kimi Raïkkönen et la remontée des Mercedes de Valtteri Bottas d'abord, et de Lewis Hamilton ensuite. Avant le break estival, le pilote Ferrari fait une excellente opération au championnat du monde, reléguant le Britannique de la firme à l'étoile à 14 longueurs. Avec quatre victoires cette saison, il fait aussi bien que son premier rival.

La course aurait pu être un long fleuve tranquille pour Sebastian Vettel et Ferrari. Le scénario leur a finalement quelque peu échappé à l'heure des premiers ravitaillements, au moment où Sebastian Vettel, large leader, a commencé à se plaindre à la radio d'un problème de direction pouvant avoir des conséquences sur l'état de ses pneumatiques. En clair, son volant virait à gauche en pleine ligne droite. Un handicap loin d'être anodin au volant de la plus rapide des monoplaces.

Jeu de dupes entre Ferrari et Mercedes

La situation délicate que vivait alors Sebastian Vettel a quasi-immédiatement profité à Kimi Raïkkönen, qui faisait ainsi son retour dans les rétroviseurs de l'Allemand. La victoire, à laquelle le Finlandais pouvait légitimement prétendre, lui a échappée à cause de la tactique choisie pour lui par la marque au cheval cabré. Ferrari lui a, en effet, demandé de calquer sa stratégie sur son coéquipier - et donc de s'arrêter un tour après Sebastian Vettel - alors qu'il était encore compétitif et à l'aise avec ses gommes. Preuve s'il en fallait une, que Ferrari préfère mettre ses œufs dans le même panier pour le championnat du monde.

À lire aussi
Romain Grosjean le 1er juillet 2018 à Spielberg formule 1
Formule 1 - GP de Grande-Bretagne : Romain Grosjean sur sa lancée ?

Tout miser sur Vettel s'est révélé être un pari risqué. En effet, les Mercedes plus rapides de Valterri Bottas et Lewis Hamilton, se sont retrouvées sur la même image que les Ferrari. La jonction était proche. Face à cette situation inimaginable en début de course, chaque pilote a tenu à défendre ses intérêts propres auprès de son équipe. Si Kimi Raïkkönen a quémandé le retrait de Sebastian Vettel à son profit (en vain), Lewis Hamilton a, de son côté, bien été entendu à la radio. Au bout de la ligne droite de départ-arrivée avalée par les leaders pour la 46e fois, Valtteri Bottas s'est écarté de manière ostentatoire pour laisser sa chance au triple champion du monde.

Au prix d'une attaque incessante, Lewis Hamilton, un temps à moins d'une seconde de la monoplace de Kimi Raïkkönen qui le précédait, a bien essayé de se placer dans les échappements des Ferrari. Sans succès. Comme il l'avait promis au moment où Valtteri Bottas l'a laissé passer, le triple champion du monde a rendu le podium à son coéquipier finlandais dans la dernière ligne droite. La grande classe.

Red Bull se tire une balle dans le pied

L'ambiance a pris un sacré coup chez Red Bull. Au premier virage, quelques secondes après l'extinction des feux, les deux pilotes de la firme autrichienne rivalisaient plus que jamais avec les Mercedes, reléguant un Lewis Hamilton impuissant à la 6e place. Cet avantage, conséquent tant Daniel Ricciardo peut jouer les premiers rôles au championnat, n'a été que de courte durée.

Devant le Britannique, Max Verstappen, dépassé par son coéquipier sur sa droite, est alors rentré trop fort dans le virage 2 pour retrouver sa position. Trop rapide pour aborder le virage, Max Verstappen n'a pas pu tourner et a donc fatalement percuté de plein fouet la monoplace de Daniel Ricciardo, dont le radiateur a été savamment endommagé. L'Australien a été contraint à l'abandon.

Double peine pour Red Bull : le Néerlandais est pénalisé de dix secondes lors de son ravitaillement. "Il est puni c'est normal, dix secondes de pénalité pour lui, deux heures de pénalité pour moi. C'est une énorme erreur de sa part. Je l'ai dépassé. Quand il m'a vu le dépasser, il a du se dire : 'Il faut absolument que je batte mon coéquipier'", commentait l'Australien au micro de Canal +. Pour Daniel Ricciardo, plus question de sourire. Le quatrième homme du championnat, qui n'avait jamais abandonné en Hongrie, ne cachait pas sa frustration à son équipe avec des gestes plus qu'explicites. Les contacts entre Romain Grosjean et Nico Hülkenberg et Carlos Sainz Jr et Fernando Alonso n'ont, quant à eux, pas été suivis de pénalités.

Grosjean out, Ocon 9e

Nouveau week-end à oublier pour Romain Grosjean. Victime d'une crevaison lente au 22e tour, le Français, seulement 15e sur la grille de départ, est rentré aux stands pour procéder à un changement de pneus. À sa sortie des stands, l'image est dramatique : la roue arrière gauche de la Haas est mal serrée. L'abandon est inévitable.

Esteban Ocon, l'autre Français engagé en F1, a une nouvelle fois été à la lutte avec son coéquipier, Sergio Perez, avec qui les relations se sont rafraîchies après leur accrochage en Azerbaïdjan à la fin du mois de juin. Le Français a franchi la ligne d'arrivée en 9e position, une fois encore derrière le Mexicain.

Rendez-vous le 27 août

Prochain rendez-vous avec la Formule 1 dimanche 27 août sur le circuit mythique de Spa Francorchamps, en Belgique. D'ici là, Fernando Alonso, qui a signé sa meilleure performance de la saison avec une 6e place, a souhaité à sa manière de bonnes vacances à ses fans.

Classement du Grand Prix de Hongrie 2017

1. Sebastian Vettel (Ferrari)
2. Kimi Raïkkönen (Ferrari)
3. Valtteri Bottas (Mercedes)
4. Lewis Hamilton (Mercedes) 
5. Max Verstappen (Red Bull-Tag Heuer)
6. Fernando Alonso (McLaren-Honda)
7. Carlos Sainz Jr (Toro Rosso-Renault)
8. Sergio Perez (Force India-Mercedes)
9. Esteban Ocon (Force India-Mercedes)
10. Stoffel Vandoorne (McLaren-Honda)
11. Daniil Kvyat (Toro Rosso-Renault)
12. Jolyon Palmer (Renault)
13. Kevin Magnussen (Haas-Ferrari)
14. Lance Stroll (Williams-Mercedes)
15. Pascal Wehrlein (Sauber-Ferrari)
16. Marcus Ericsson (Sauber-Ferrari)
Abandons : Nico Hülkenberg (Renault), Paul Di Resta (Williams-Mercedes), Romain Grosjean (Haas-Ferrari), Daniel Ricciardo (Red Bull-Tag Heuer).

Classement du championnat du monde pilotes

1. Sebastian Vettel 202 points (4 victoires)
2. Lewis Hamilton 188 (4 victoires)
3. Valtteri Bottas 169 (2 victoires)
4. Daniel Ricciardo 117 (1 victoire)
5. Kimi Raïkkönen 116 (meilleur résultat 2017 : 2e au Canada et en Hongrie)
6. Max Verstappen 67 (3e en Chine)
7. Sergio Perez 56 (4e en Espagne)
8. Esteban Ocon 45 (5e en Espagne)
9. Carlos Sainz Jr 35 (6e à Monaco)
10. Nico Hülkenberg 26 (6e en Espagne et en Grande-Bretagne)
11. Felipe Massa 23 (6e en Australie et à Bahreïn)
12. Romain Grosjean 18 (6e en Autriche)
- Lance Stroll 18 (3e en Azerbaïdjan)
14. Kevin Magnussen 11 (7e en Azerbaïdjan)
15. Fernando Alonso 10 (6e en Hongrie)
16. Pascal Wehrlein 5 (8e en Espagne)
17. Daniil Kvyat 4 (9e en Australie et en Espagne)
18. Stoffel Vandoorne 1 (10e en Hongrie)

Classement du championnat du monde constructeurs

1. Mercedes 357 points
2. Ferrari 318
3. Red Bull-Tag Heuer 184
4. Force India-Mercedes 101
5. Williams-Mercedes 41
6. Toro Rosso-Renault 39
7. Haas-Ferrari 29
8. Renault 26
9. McLaren-Honda 11
10. Sauber-Ferrari 5

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Formule 1 Sports mécaniques Sebastian Vettel
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789543984
Formule 1 - Grand Prix de Hongrie : Vettel au sommet au terme d'une course serrée
Formule 1 - Grand Prix de Hongrie : Vettel au sommet au terme d'une course serrée
COMPTE-RENDU - La 11e manche du championnat a donné lieu à un véritable jeu de dupes entre Ferrari et Mercedes.
https://www.rtl.fr/sport/autres-sports/formule-1-grand-prix-de-hongrie-vettel-au-sommet-au-terme-d-une-course-serree-7789543984
2017-07-30 16:12:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/jrUdkzDV03Zv4yPx8-jXfA/330v220-2/online/image/2017/0730/7789546290_ferrari-signe-un-double-avec-dans-l-ordre-sebastian-vettel-et-kimi-raikkonen-en-hongrie-valtteri-bottas-complete-le-podium.jpg