4 min de lecture Formule 1

Formule 1 - Grand Prix de Monaco : Vettel devant Raïkkönen sur fond de stratégie ?

COMPTE-RENDU - Le doublé de Ferrari, premier de la saison toutes écuries confondues, pose la question de la consigne d'équipe.

Kimi Raïkkonnen et Sebastian Vettel lors du GP de Monaco, le dimanche 28 mai 2017
Kimi Raïkkonnen et Sebastian Vettel lors du GP de Monaco, le dimanche 28 mai 2017 Crédit : ANDREJ ISAKOVIC / AFP
109127536140888961261
Ludovic Galtier
Journaliste RTL

Y-a-t-il eu consigne d'équipe chez Ferrari ? La question risque d'alimenter longtemps la chronique sur le Rocher dimanche 28 mai. Auteur d'un départ parfait, Kimi Raïkkönen, qui a signé sa première pole depuis neuf ans la veille, domine les 34 premiers tours de la course sans encombre. Jusqu'à ce que son équipe décide de le faire entrer aux stands. Le Finlandais est alors empêtré dans le trafic. Devant, Sebastian Vettel, qui était relégué à une à deux secondes à peine de son coéquipier avant son arrêt, ne calque pas sa stratégie sur lui. Mieux, il enchaîne les meilleurs tours. Le quadruple champion du monde en aurait-il gardé sous le pied pour montrer à son écurie qu'il ne fallait pas l'arrêter ? Six tours plus tard, la stratégie livre son verdict : Sebastian Vettel s'extirpe de la sortie des stands devant Kimi Raïkkönen. La voiture du leader du championnat est la première des deux rouges à franchir la ligne d'arrivée à Monaco.

C'est le premier doublé Ferrari depuis le Grand Prix d'Allemagne 2010 et la première victoire de la marque au cheval cabré à Monaco depuis 2001. Tous les Rouges arborent un large sourire. Tous sauf Kimi Raïkkönen. Si le Finlandais n'a pas prononcé un mot plus haut que l'autre au cours de la conférence de presse de fin de Grand Prix, son regard dans le vide en disait long. Kimi Raïkkönen et Sebastian Vettel, plutôt complices dans les paddocks, n'ont pas eu non plus une attention l'un pour l'autre sur le podium. Le retour des courses à enjeu chez Ferrari marque donc un regain de tension entre les pilotes. Nico Robserg, champion du monde 2016 désormais retraité, qui a longtemps été malmené par Lewis Hamilton chez Mercedes, s'est montré des plus compréhensifs au moment de l'interview...

Au championnat, Sebastian Vettel, déjà vainqueur à trois reprises en six courses cette saison, s'offre un confortable matelas d'avance sur Lewis Hamilton, seulement 7e d'une course où il n'a pu que limiter la casse - il s'élançait 13e après des qualifications manquées la veille. 25 points, soit une victoire pleine, séparent désormais les deux leaders du championnat. Ferrari profite de la déroute de Mercedes pour prendre le dessus au championnat constructeurs. Valtteri Bottas, seul représentant de l'écurie allemande pouvant jouer le haut du tableau, n'a jamais été dans le coup. Le vainqueur du Grand Prix de Russie a le plus longtemps été aux prises avec les Red Bull de Daniel Ricciardo, 3e, et Max Verstappen, 5e.

À lire aussi
L'Australien Daniel Ricciardo au volant de la RB14, lundi 19 février sur le circuit de Silverstone sports mécaniques
Formule 1 : Red Bull dévoile son nouveau bolide avec un Halo

Impressionnant accrochage entre le revenant Jenson Button et Pascal Wehrlein

Pour le reste, la platitude de cette édition tranche avec le spectacle qu'ont réservé les 20 pilotes au cours des cinq premières épreuves de la saison. Certes mythique, le Grand Prix de Monaco est rarement le plus passionnant sur le plan sportif. On a assisté à une course sans dépassement. Pas même au départ. Le seul pilote à s'y être essayé s'appelle Jenson Button (McLaren-Honda), qui a remplacé Fernando Alonso, parti disputer les 500 Miles d'Indianapolis ce week-end, au pied levé. Dans le virage précédant le tunnel, le champion du monde 2009 a tenté l'intérieur sur Pascal Wehrlein, provoquant l'envol de la Sauber, qui a terminé sa course bloquée contre le rail. La sortie de la voiture de sécurité n'a malheureusement pas apporté un dépassement de plus en fin de course.

Grosjean engrange des points, fin d'une belle série pour Ocon

Le bilan de ce Grand Prix de Monaco est mitigé pour les Français. Discret, Romain Grosjean est parvenu à terminer la course au 8e rang. De précieux points, ajoutés à celui décroché par son coéquipier Kevin Magnussen, qui permettent à Haas-Ferrari de recoller à Renault au championnat constructeurs. Esteban Ocon, toujours dans les points depuis le début de la saison, ne s'est pas remis de son erreur réalisée lors de la troisième séance d'essais libres samedi. Le Normand a terminé 12e.

Classement du Grand Prix de Monaco 2017

1. Sebastian Vettel (Ferrari)
2. Kimi Raïkkönen (Ferrari)
3. Daniel Ricciardo (Red Bull-Tag Heuer)
4. Valtteri Bottas (Mercedes)
5. Max Verstappen (Red Bull-Tag Heuer)
6. Carlos Sainz Jr (Toro Rosso-Renault)
7. Lewis Hamilton (Mercedes)
8. Romain Grosjean (Haas-Ferrari)
9. Felipe Massa (Williams-Mercedes)
10. Kevin Magnussen (Hass-Ferrari)
11. Jolyon Palmer (Renault)
12. Esteban Ocon (Force India-Mercedes)
13. Sergio Perez (Force India-Mercedes)
Abandons : Lance Stroll (Williams-Mercedes), Daniil Kvyat (Toro Rosso-Renault), Stoffel Vandoorne (McLaren-Honda), Marcus Ericsson (Sauber-Ferrari), Jenson Button (McLaren-Honda), Pascal Wehrlein (Sauber-Ferrari), Nico Hülkenberg (Renault).

Classement du championnat pilotes

1. Sebastian Vettel 129
2. Lewis Hamilton 104
3. Valtteri Bottas 75
4. Kimi Raïkkönen 67
5. Daniel Ricciardo 52
6. Max Verstappen 45
7. Sergio Perez 34
8. Carlos Sainz Jr 25
9. Felipe Massa 20
10. Esteban Ocon 19
11. Nico Hülkenberg 14
12. Romain Grosjean 9
13. Kevin Magnussen 5
- Daniil Kvyat 4
- Pascal Wehrlein 4

Le championnat du monde constructeurs

1. Ferrari 196
2. Mercedes 179
3. Red Bull-Tag Heuer 97
4. Force India-Mercedes 53
5. Toro Rosso-Renault 29
6. Williams-Mercedes 20
7. Renault 14
8. Haas-Ferrari 14
9. Sauber-Ferrari 4
10. McLaren-Honda 0

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Formule 1 Monaco Ferrari
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788740074
Formule 1 - Grand Prix de Monaco : Vettel devant Raïkkönen sur fond de stratégie ?
Formule 1 - Grand Prix de Monaco : Vettel devant Raïkkönen sur fond de stratégie ?
COMPTE-RENDU - Le doublé de Ferrari, premier de la saison toutes écuries confondues, pose la question de la consigne d'équipe.
http://www.rtl.fr/sport/autres-sports/formule-1-grand-prix-de-monaco-vettel-devant-raikkonen-sur-fond-de-strategie-7788740074
2017-05-28 15:59:00
http://media.rtl.fr/cache/MzKFFMI_p_64IWZr-rgINg/330v220-2/online/image/2017/0528/7788740998_kimi-raikkonnen-et-sebastian-vettel-lors-du-gp-de-monaco-le-28-mai-2017.jpg