1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Formule 1 - Grand Prix d’Espagne : Ferrari doit vite se ressaisir
1 min de lecture

Formule 1 - Grand Prix d’Espagne : Ferrari doit vite se ressaisir

PRÉSENTATION - Distancée par Mercedes, la Scuderia espère beaucoup de son nouveau moteur qui va équiper ses deux monoplaces sur le tracé de Montmelo, ce week-end à Barcelone.

La Ferrari de Sebastian Vettel le 26 février 2019 à Montmelo (Espagne)
La Ferrari de Sebastian Vettel le 26 février 2019 à Montmelo (Espagne)
Crédit : LLUIS GENE / AFP
Frédéric Veille

Cinquième Grand Prix de la saison et pas une victoire Ferrari. Le constat est alarmant pour la firme italienne qui doit absolument, deux semaines après le quatrième doublé Mercedes (en autant de courses), reprendre des couleurs à Barcelone, où Sebastian Vettel et Charles Leclerc avaient impressionné lors des essais hivernaux.

Pour cette cinquième étape du championnat du monde, le V6 de la SF90 Ferrari va bénéficier des dernières évolutions technologiques et d’un nouveau lubrifiant. Et ce n’est pas tout, car pour tenter de rattraper les 74 points qui les séparent de Mercedes, les deux monoplaces vont également connaitre des évolutions aérodynamiques mais aussi pneumatiques.

Mais en Catalogne et sur ce circuit qui dispose de longues lignes droites, les "Flèches d’argent" du champion du monde en titre Lewis Hamilton et du leader du championnat 2019, le Finlandais Valtteri Bottas, espèrent bien poursuivre sur leur incroyable début de saison et rééditer le doublé de l’an passé.

Grosjean et Gasly doivent également se ressaisir

Du côté des Français, Romain Grosjean et Pierre Gasly doivent également vite se ressaisir.  Les pilotes Haas et Red Bull n’ont pas marqué le moindre point lors du dernier Grand Prix en Azerbaïdjan, où ils ont tous deux été contraints à l’abandon. Le tracé de Montmelo n’est également pas un bon souvenir pour eux puisque l’an passé, dans le virage 3 et quelques instants après le départ, un tête à queue de Grosjean avait provoqué l’abandon de Gasly.

À lire aussi

Enfin, Renault, qui multiplie les incidents techniques et les abandons depuis le début de la saison, va offrir à ses deux RS19 une évolution de son unité de puissance pour que les monoplaces de Nico Hülkenberg et Daniel Ricciardo gagnent en performance et en fiabilité. Malheureusement, l’Australien devra à Barcelone observer une pénalité de trois places sur la grille de départ, pénalité infligée par la FIA suite à son accrochage lors du Grand Prix d'Azerbaïdjan avec la Toro Rosso de Daniil Kvyat.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/