2 min de lecture Sports mécaniques

F1 - Grand Prix de France : Pierre Gasly a hâte de courir devant son public

REPORTAGE - Auteur d’un début de saison en demi-teinte, le pilote Red Bull espère bien figurer vendredi 21, samedi 22 et surtout dimanche 23 juin au Castellet.

Pierre Gasly en conférence de presse le 20 juin 2019
Pierre Gasly en conférence de presse le 20 juin 2019 Crédit : Frédéric Veille
fred veille
Frédéric Veille Journaliste RTL

Caché derrière ses lunettes de soleil, casquette Red Bull vissée sur la tête, Pierre Gasly ne manque pas de sollicitations à l’aube de ce Grand Prix de France, 8e rendez-vous de la saison 2019 de Formule 1.

Après une rencontre mardi dans l'après-midi près de Cuges avec Sébastien Ogier, lui aussi pilote Red Bull, et un baptême en voiture de rallye "où j’ai eu la peur de ma vie, l’expérience la plus folle que je n’avais jamais faite", le Normand de 23 ans a participé mercredi à Bandol au match de football en hommage à Jules Bianchi en compagnie de deux autres pilotes, le Monégasque Charles Leclerc et l'Australien Daniel Ricciardo.

Jeudi, c’est sur le circuit que les choses sérieuses ont débuté pour le pilote de l’écurie Red Bull Racing qui, entre conférence de presse et sessions d’autographes, a répondu avec franchise à la presse française, puis internationale.

"Non course" l’an passé

"J’attends avec impatience de rouler ici. Il y a toujours une saveur particulière de rouler devant son public. En plus cette année il y a plus de soutien, plus de fans, plus d’attente", explique-t-il, en ajoutant qu’il passera, durant le week-end, saluer les fans qui seront installées dans la tribune "Pierre Gasly", qui a été érigée au virage Beausset.

À lire aussi
Bottas est victorieux du Grand Prix auto
GP Japon : Victoire de Valtteri Bottas et sixième titre mondial pour Mercedes

Mais avant tout, Pierre Gasly espère se racheter de sa "non course" de l’an passé : au volant de sa Toro Rosso, il avait été contraint à l’abandon après un accrochage dans les premiers virages. "Ça fait partie du sport automobile, on essayera de faire plus de tour cette année", commente-t-il avec le sourire.

Nous sommes en pleine progression

Pierre Gasly
Partager la citation

"Nous sommes en pleine progression, sur le châssis, sur le moteur et nous aurons une meilleure performance sur ce Grand Prix, poursuit-il. Ce qui est important maintenant c’est de faire le moins d’erreurs possible pour optimiser tout cela. Notre niveau de performance est assez clair : nous sommes derrière Mercedes et Ferrari. Mais si devant ça ne se passe pas comme il faut, nous tenterons d’aller chercher mieux".

Le départ du GP de France 2019 sera donné dimanche 23 juin à 15h10. La séance de qualifications est prévue la veille à partir de 15h00.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sports mécaniques Formule 1
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants