2 min de lecture Sports mécaniques

F1 - Grand Prix de France : Charles Leclerc rêve de victoire à domicile

REPORTAGE - Le Monégasque, qui a débuté la compétition à 30 km du circuit du Castellet, se verrait bien décrocher le Graal "près de là où tout a commencé", dimanche 23 juin.

Charles Leclerc en conférence de presse chez Ferrari le 20 juin 2017
Charles Leclerc en conférence de presse chez Ferrari le 20 juin 2017 Crédit : Frédéric Veille
fred veille
Frédéric Veille édité par Gregory Fortune

Assurément, les choses ont bien changé en un an. L’an passé, alors pilote Sauber-Alfa Romeo, Charles Leclerc profitait pleinement de ses premiers pas en Formule 1. Aujourd’hui, changement de couleur oblige (le rouge de Ferrari), changement de statut également, son agenda est bien rempli, les sollicitations sont nombreuses et les fans courent après lui pour obtenir un autographe ou un selfie.

"Je vous rassure, je n’ai pas changé, je réponds toujours de la même manière, même si j’ai un peu plus de rouge sur moi", s’empresse-t-il de dire avant d’avouer "que les choses ont effectivement changé. Mais c’est un grand honneur de figurer dans ce team, avec une voiture qui me permet de gagner des courses, ce qui n’est pas le cas de tous les pilotes". 

5e au classement des pilotes après sept courses, le Monégasque de 21 ans sait parfaitement qu’il doit encore faire des progrès en qualifications, et qu’il faut vite que Ferrari revienne dans le jeu après que Mercedes, principal concurrent, a réalisé le carton plein de puis le début de la saison.

On ne lâchera pas

Charles Leclerc
Partager la citation

"On ne lâchera pas jusqu’à ce que ce soit mathématiquement terminé, assure Charles Leclerc. On est en progrès et on travaille dur pour réduire cet écart qui nous sépare de Mercedes. Mais c’est vrai que plus les courses passent, plus ce sera compliqué si nous ne rectifions pas le tir".

À lire aussi
Pierre Gasly sports mécaniques
Formule 1 : Pierre Gasly restera chez Toro Rosso en 2020

Alors, la scuderia Ferrari peut-elle remporter sa première course de l’année en France ? Le jeune Monégasque aime cette idée. "Remporter ici un premier Grand Prix à 30 km de Brignolles, là où à trois ans et demi j’ai fait mes premiers tours de roues en karting, ce serait incroyable. J’ai de merveilleux souvenirs ici sur le circuit Paul Ricard".

En effet, l’année dernière, Charles Leclerc et sa Sauber-Alfa Romeo avait réussi à atteindre la Q3 pour la première fois de sa carrière en Formule 1. "Je n’oublierai jamais cette émotion ! C’est aussi pour cela que je suis heureux de revenir ici, où je suis convaincu qu’avec Ferrari, nous allons bien faire". Départ du Grand Prix de France dimanche 23 juin à 15h10.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sports mécaniques Formule 1 Ferrari
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants