1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Euro 2021 : pourquoi l'équipe norvégienne de beach handball a écopé d'une amende
2 min de lecture

Euro 2021 : pourquoi l'équipe norvégienne de beach handball a écopé d'une amende

L'équipe de beach-handball norvégienne a écopé d'une amende le lundi 19 juillet. Cette décision provoque un tollé dans le pays qui dénonce une vision machiste de la femme.

Un terrain de beach-volley (image d'illustration)
Un terrain de beach-volley (image d'illustration)
Crédit : Robert V Ruggiero / Unsplash
Romain Giraud & AFP

C'est une décision qui va longtemps faire parler, mais elles ont décidé d’opter pour le confort, quitte à braver la réglementation officielle. La commission de discipline de la Fédération européenne de handball (EHF) a infligé le lundi 19 juillet une amende de 1.500 euros à l’équipe de beach handball norvégienne pour avoir décidé de porter un short plutôt qu’un bikini au cours de leur dernier match de l’Euro face à l’Espagne. 

La nouvelle a provoqué un tollé en Norvège. “Une vision aussi machiste de la femme appartient à une autre époque”, s’est indigné un journal régional norvégien ce mardi 20 juillet, et relayé par le Huffington Post.


En amont de la compétition, la Norvège avait pourtant contacté la Fédération européenne de handball pour la prévenir de la décision des joueuses de porter un short, qu’elles jugent moins dégradant et plus confortable. Mais, les règles de la Fédération internationale de handball sont très strictes sur la tenue exigée. “Les joueuses doivent porter des bas de bikini, ajustés et échancrés”. “Les côtés doivent être larges d’au maximum 10 cm”, y est-il précisé.

“Punaise, que de changements d’attitudes sont nécessaires dans l’univers international macho et conservateur du sport”, a déploré sur Twitter le ministre norvégien de la Culture, Abid Raja. La fédération norvégienne de handball a depuis le début de la polémique assuré qu’elle payerait l’amende. “Bien sûr que nous prendrions une éventuelle amende à notre charge, a commenté ce lundi le président de la Fédération norvégienne de handball, Kare Geir Lio. Nous sommes tous sur le même bateau.” a-t-il confié à l'AFP. 

Una vague de soutiens

À lire aussi

En France, la sélectionneuse de l’équipe nationale de handball, Valérie Nicolas, a apporté son soutien à la Fédération norvégienne. “J’ai perdu des joueuses à cause de ce maillot de bain imposé. Elles me parlent de leur inconfort, elles ont l’impression d’être nues en public et scrutées par tout le monde”, a partagé la coach. La Fédération européenne s’est défendue en indiquant qu’un changement des règles ne pouvait se produire “qu’au niveau de la fédération internationale”.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/