1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. F1 : Verstappen dénonce le comportement "irrespectueux et antisportif" de Hamilton
2 min de lecture

F1 : Verstappen dénonce le comportement "irrespectueux et antisportif" de Hamilton

Le Néerlandais, leader du championnat du monde, a été contraint à l'abandon lors du GP d'Angleterre, dimanche 18 juillet, après un accrochage avec le Britannique. Vainqueur de la course, ce dernier a ensuite été victime de commentaires racistes, condamnés par Mercedes comme par Red Bull.

Max Verstappen et Lewis Hamilton au GP d'Espagne le 9 mai 2021
Max Verstappen et Lewis Hamilton au GP d'Espagne le 9 mai 2021
Crédit : Emilio Morenatti / POOL / AFP
Gregory Fortune & AFP

Le duel entre Max Verstappen et Lewis Hamilton est en train de s'inscrire dans la grande histoire des rivalités en Formule 1. Dominé par le Néerlandais au championnat du monde avant le Grand Prix de Grande-Bretagne, "son GP", le Britannique est revenu à huit longueurs en s'imposant à Silverstone dimanche 18 juillet. Mais la manière a engendré la colère du jeune pilote de Red Bull-Honda (23 ans).

Après un départ haletant, les deux rivaux étaient au coude-à-coude à chaque virage. Au "Copse", le 9e, lors d'une manœuvre de dépassement de Hamilton, les deux se sont percutés. Parti en tête à queue, Verstappen a fini dans les pneus de sécurité. Il est rapidement sorti de sa voiture, visiblement sous le choc, et a quitté la piste dans une ambulance, après avoir salué le public britannique. 

"Je suis content d'aller bien, a-t-il ensuite écrit sur Twitter. Très déçu d'avoir été sorti comme ça. La pénalité donnée (dix secondes pour Hamilton, ndlr) ne nous aide pas et ne reflète pas la manœuvre dangereuse que Lewis a réalisée sur la piste. Assister à ces célébrations alors que le pilote est encore à l'hôpital relève d'un comportement irrespectueux et antisportif, mais nous allons de l'avant".

Aucune raison de s'excuser

Lewis Hamilton

En conférence de presse après la 99e victoire de sa carrière, sa 8e à domicile, Hamilton a lui estimé qu'il n'avait "aucune raison de s'excuser" et que Verstappen ne lui avait "pas laissé d'espace". La direction de course a pourtant jugé que le Britannique était "principalement fautif" de cet accrochage et l'a donc pénalisé de 10 secondes en course, ce qui ne l'a pas empêché de devancer le Monégasque Charles Leclerc à l'arrivée. 

Hamilton visé par des commentaires racistes

À lire aussi

Suite à cet accrochage en course, la polémique s'est poursuivie sur un autre terrain, celui des réseaux sociaux. "Pendant et après le Grand Prix, Lewis Hamilton a été victime de nombreux abus racistes sur les réseaux sociaux suite à une collision en course", affirme un communiqué commun de la Formule 1, la Fédération internationale de l'automobile (FIA) et l'écurie Mercedes.

"Ces personnes n'ont pas leur place dans notre sport et nous demandons instamment que les responsables soient tenus de répondre de leurs actes", poursuit le texte. "La Formule 1, la FIA, les pilotes et les équipes travaillent à la construction d'un sport plus divers et inclusif, et de tels cas inacceptables d'abus en ligne doivent être soulignés et éliminés", conclut le communiqué commun. 

L'écurie Red Bull a elle aussi condamné ces faits dans un autre communiqué.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/