7 min de lecture Cyclisme

Tour de France 2019 : victoire d'étape et maillot jaune pour Julian Alaphilippe à Épernay

COMPTE-RENDU - Le Français de l'équipe Deceuninck a signé sa troisième victoire d'étape sur le Tour, lundi 8 juillet, après les deux acquises en 2018. Il dépossède le Néerlandais Mike Teunissen de la tunique de leader.

Julian Alaphilippe à Épernay le 8 juillet 2019
Julian Alaphilippe à Épernay le 8 juillet 2019 Crédit : Marco Bertorello / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune
et AFP

Cinq ans que le cyclisme bleu-blanc-rouge n'avait plus été à pareille fête : vainqueur de la 3e étape du Tour de France 2019 à Épernay, lundi 8 juillet, Julian Alaphilippe s'est également emparé du maillot jaune de leader, qu'aucun Français n'avait plus porté depuis Tony Gallopin en 2014 durant une journée (le 14 juillet).

Le coureur de la formation belge Deceuninck - Quick-Step confirme son immense talent et sa grande année 2019 avec des victoires sur deux monuments du cyclisme, Milan-San remo et la Flèche Wallone. À 27 ans, il réalise son rêve de conquérir le plus prestigieux des maillots et décroche sa troisième victoire sur le Tour après ses succès au Grand-Bornand et à Bagnères-de-Luchon l'an dernier ; il avait également ramené le maillot de meilleur grimpeur à Paris. 

Alaphilippe a attaqué à 15 km de la ligne d'arrivée, à l'approche du sommet de la côte de Mutigny (900 m à 12,2%). Il est alors revenu sur le dernier échappé du jour, le Belge Tim Wellens, et a rapidement pris une minute d'avance sur le groupe des favoris à la victoire finale sur les Champs-Élysées. Le maillot jaune néerlandais Mike Teunissen était déjà retardé à ce moment-là.

20 secondes d'avance au général sur le Belge Van Aert

Sur la ligne, le natif de Saint-Armand-Montrond a précédé ses premiers poursuivants d'une trentaine de secondes. Pour la 2e place, en haut de la côté d'arrivée, l'Australien Michael Matthews a réglé le sprint du premier peloton, avec tous les principaux favoris, même si certains ont perdu quelques secondes après une cassure (Romain Bardet, Geraint Thomas,...).  

À lire aussi
L'Italien Felice Gimondi, vainqueur du Tour de France en 1965, se protège du soleil, avant le départ d'une étape du Tour de France en juillet 1969 cyclisme
Cyclisme : l'ancien champion italien Felice Gimondi est décédé

"J'étais très motivé pour faire une belle étape, le parcours me convenait bien", a déclaré Alaphilippe, très ému. "J'ai fait attention à ne pas me faire piéger par les chutes. J'ai senti que ça n'allait pas trop mal dans les jambes, sur la dernière côte difficile. Mais je ne pensais pas m'isoler aussi loin de l'arrivée. Quand j'ai vu que j'avais 30 secondes, j'ai tout donné". 

Mardi 9 juillet, les sprinteurs retrouvent un terrain favorable entre Reims et Nancy à l'occasion de la 4e étape. Le parcours, long de 213,5 kilomètres, traverse la Champagne et la Lorraine jusqu'à une ligne droite finale de 1.400 mètres, avec une courbe aux 280 mètres. 

Le film de la journée :

17h12 - Alaphilippe possède 20 secondes d'avance au général sur le Belge Van Aert.

17h05 : le classement de la 3e étape :

1. Julian Alaphilippe (FRA/DEC) les 215,0 km en 4h40:29
2. Michael Matthews (AUS/SUN) à 26 secondes
3. Jasper Stuyven (BEL/TRE) 26
4. Greg Van Avermaet (BEL/CCC) 26
5. Peter Sagan (SVK/BOR) 26
6. Matteo Trentin (ITA/MIT) 26
7. Sonny Colbrelli (ITA/BAH) 26
8. Xandro Meurisse (BEL/WGG) 26
9. Wout van Aert (BEL/JUM) 26
10. Thibaut Pinot (FRA/FDJ) 26
11. Tiesj Benoot (BEL/LOT) 26
12. Egan Bernal (COL/INE) 26
13. Geraint Thomas (GBR/INE) 31
14. Jakob Fuglsang (DEN/AST) 31
15. Guillaume Martin (FRA/WGG) 31
16. Romain Bardet (FRA/ALM) 31
17. Steven Kruijswijk (NED/JUM) 31
18. Alexey Lutsenko (KAZ/AST) 31
19. Rudy Molard (FRA/FDJ) 31
20. Michael Woods (CAN/EF1) 31
21. Rigoberto Uran (COL/EF1) 31
23. Vincenzo Nibali (ITA/BAH) 31
25. Adam Yates (GBR/MIT) 31 
29. Mikel Landa (ESP/MOV) 31
30. Alejandro Valverde (ESP/MOV) 31
31. Daniel Martin (IRL/UAE) 31
32. Roman Kreuziger (CZE/DDT) 31
33. Warren Barguil (FRA/ARK) 31
34. Bauke Mollema (NED/TRE) 31
35. Nairo Quintana (COL/MOV) 31
37. Richie Porte (AUS/TRE) 31
38. Enric Mas (ESP/DEC) 31
40. David Gaudu (FRA/FDJ) 31
43. Tejay Van Garderen (USA/EF1) 31
44. Nicolas Roche (IRL/SUN) 31
46. Nicolas Edet (FRA/COF) 31
48. Alexis Vuillermoz (FRA/ALM) 31
...

16h59 - Victoire de Julian Alaphilippe à Épernay. Le Français fait coup double et s'empare du maillot jaune.

16h58 - Alaphilippe sous la flamme rouge avec 40 secondes d'avance.

16h56 - 36 secondes d'avance à 2 km de l'arrivée pour Alaphilippe.

16h54 - Alaphilippe dans la dernière côte avant le final en montée. 29 secondes de marge sur le groupe des favoris.

16h52 - Plus que 5 km pour le leader de la courses.

16h51 - L'avance de Alaphilippe sur ses premiers poursuivants descend à 44 secondes.

16h50 - Julian Alaphilippe est virtuellement maillot jaune. Il possède 1'49" d'avance sur Mike Teunissen et comptait 31 secondes de retard ce matin.

16h45 - Alaphilippe toujours seul en tête à 10 km de l'arrivée. 50 secondes d'avance sur le peloton des favoris. Ça sent bon pour le coureur de la Deceuninck même si ça roule fort derrière.

16h42 - Alaphilippe prend une position acrobatique en descente. Le Français peut faire coup double, victoire d'étape et maillot jaune.

16h41 - Wellens repris, Alaphilippe se détache nettement devant.

16h40 - Le maillot jaune est distancé... et Julian Alaphilippe attaque !

16h39 - Nouvelle accélération des Astana, Wellens ne compte plus que 20 secondes de marge à 16 km de la ligne. Alaphilippe et Sagan répondent, les principaux leaders aussi.

16h33 - Toujours un peu plus d'une minute d'avance pour Tim Wellens sur le peloton des favoris : 1'05" à 19 km du but.

16h30 - Prochaine difficulté, la côte de Mutigny (900 m à 12,2%). Au sommet, il y aura 8, 5 et 2 secondes de bonification pour les 3 premiers.

16h25 - Le peloton maillot jaune attaque la côte de Champillon  avec 1'13" de retard sur Wellens. 26 km à parcourir.

16h20 - L'équipe Astana lance les hostilités dans cette 2e difficulté du jour. L'écrémage se fait par l'arrière.

16h18 - Wellens passe également en tête de la côte de Hautvilliers. Le Belge dépossède son compatriote Greg Van Avermaet du maillot à pois de meilleur grimpeur.

16h17 - Offredo, Rossetto, Delapace, Ourselin repris par le peloton à 30 km de l'arrivée. Wellens conserve 1'46" d'avance.

16h11 - Le Belge Wellens résiste toujours au peloton : toujours 2'30" d'avance à 33 km de la ligne d'arrivée. Encore 3 côtes à franchir.

16h03 - Wellens passe seul en tête au sommet de la côte de Nanteuil-la-Forêt. Ses 4 poursuivants à 59", le peloton maillot jaune à 2'26". 41 km à parcourir.

15h56 - Les choses sérieuses ne vont pas tarder à commencer. Tim Wellens est désormais seul en tête avec 2'15" d'avance sur le peloton. Bardet et Zakarin ont à leur tour crevé.

15h47 - Crevaison pour Thibaut Pinot, attendu par un coéquipier. Il lui reste 53 km avant l'arrivée.

15h35 - Ville départ de la 4e étape demain, Reims vient de voir passer les coureurs. Plus que 1'40" d'avance pour Offredo, Rossetto, Delapace, Ourselin et Wellens. 62 km à parcourir.

15h24 - Le maillot jaune Mike Teunissen s'est arrêté pour un besoin naturel et repart tranquillement en queue de peloton. Aucun équipier ne l'a attendu.

15h12 - L'écart est brusquement tombé à 2'28" entre les 5 de tête et le peloton. 80 km à parcourir.

15h05 - Le peloton garde les échappés sous contrôle : 3'15" d'écart à 84 km de Épernay.

14h50 - À 97 km de l'arrivée, les Français Yoann Offredo (Wanty), Stéphane Rossetto (Cofidis), Anthony Delapace (Arkea) et Paul Ourselin (Total-Direct Énergie) et le Belge Tim Wellens (Lotto-Soudal) comptent 3 minutes et 17 secondes de marge.

14h39 - Peter Sagan prend les points qu'il faut au sprint intermédiaire pour reprendre le maillot vert à Mike Teunissen.

14h28 - Le peloton revient à 4'15 des cinq hommes de tête à 114 km de l'arrivée.

14h20 - Les Quick-Step de Julian Alaphilippe ont placé une accélération en tête de peloton pour provoquer une bordure, sans résultat.

14h06 - L'avance de Offredo, Rossetto, Delapace, Ourselin et Wellens est montée au dessus des 6 minutes durant quelques instants mais Tony Martin a réaccéléré en tête de peloton pour la Jumbo. L'écart est redescendu à 5'30".

13h51 - À 142 km de Épernay, l'avance des 5 hommes de tête est de 5'45".

13h39 - Le maillot jaune Mike Teunissen roule tranquillement en queue de peloton. Toujours un peu plus de 5 minutes d'avance pour les échappés.

13h28 - Désormais 5 minutes et 12 secondes d'avance pour Offredo, Rossetto, Delapace, Ourselin et Wellens. 160 km à parcourir.

13h07 - Les 5 hommes de tête continuent de creuser l'écart : 3'47" après 40 km de course.

12h56 - La barre des 3 minutes est atteinte pour les échappés.

12h49 - Les Français Yoann Offredo (Wanty), Stéphane Rossetto (Cofidis), Anthony Delapace (Arkea) et Paul Ourselin (Total-Direct Énergie) et le Belge Tim Wellens (Lotto-Soudal) comptent 2 minutes et 41 secondes de marge à 190 km d'Épernay. Un Jumbo et plusieurs Astana roulent en tête de peloton.

12h40 - Le peloton maintient l'écart à 2'20".

12h35 - Le Tour est entrée en France. Désormais 2'10" d'avance pour les 5 fuyards.

12h30 - L'avance du quintette augmente à 1 minute 30 après 10 km.

12h28 - Les 5 hommes de tête sont les Français Yoann Offredo (Wanty), Stéphane Rossetto (Cofidis), Anthony Delapace (Arkea) et Paul Ourselin (Total-Direct Énergie), et le Belge Tim Wellens (Lotto-Soudal). 53 secondes d'avance sur le peloton.

12h25 - Un groupe de 5 coureurs parvient à prendre  quelques dizaines de mètres d'avance.

12h23 - Les équipiers de la Jumbo roulent fort en tête de peloton pour que personne ne s'échappe.

12h21 - Plusieurs attaques à l'avant comme chaque jour mais pour l'instant personne ne se détache vraiment, le peloton est étiré.

12h19 - C'est officiellement parti pour cette 3e étape.

12h16 - Le maillot de meilleur grimpeur est sur les épaules du Belge Greg Van Avermaet.

12h13 - Les 20 premiers du classement général :

1. Mike Teunissen (NED/Jumbo) 4 h 51:34. 
2. Wout van Aert (BEL/JUM) à 10. 
3. Steven Kruijswijk (NED/JUM) 10. 
4. Tony Martin (GER/JUM) 10. 
5. George Bennett (NZL/JUM) 10. 
6. Gianni Moscon (ITA/INE) 30. 
7. Egan Bernal (COL/INE) 30. 
8. Geraint Thomas (GBR/INE) 30. 
9. Dylan van Baarle (NED/INE) 30. 
10. Elia Viviani (ITA/DEC) 31. 
11. Julian Alaphilippe (FRA/DEC) 31. 
12. Kasper Asgreen (DEN/DEC) 31. 
13. Enric Mas (ESP/DEC) 31. 
14. Yves Lampaert (BEL/DEC) 33. 
15. Michael Matthews (AUS/SUN) 36. 
16. Rick Zabel (GER/KAT) 36. 
17. Nils Politt (GER/KAT) 36. 
18. Wilco Kelderman (NED/SUN) 36. 
19. Lennard Kämna (GER/SUN) 36. 
20. Mads Schmidt (DEN/KAT) 36. 

12h10 - Les coureurs s'élancent dans les rues de Binche, derrière la voiture du directeur de course. Départ réel dans 4 km.

12h08 - Bonjour et bienvenue à toutes et à tous pour suivre cette 3e étape en direct.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cyclisme Tour de France
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797997959
Tour de France 2019 : victoire d'étape et maillot jaune pour Julian Alaphilippe à Épernay
Tour de France 2019 : victoire d'étape et maillot jaune pour Julian Alaphilippe à Épernay
COMPTE-RENDU - Le Français de l'équipe Deceuninck a signé sa troisième victoire d'étape sur le Tour, lundi 8 juillet, après les deux acquises en 2018. Il dépossède le Néerlandais Mike Teunissen de la tunique de leader.
https://www.rtl.fr/sport/autres-sports/en-direct-tour-de-france-2019-suivez-la-3e-etape-binche-epernay-en-live-commente-7797997959
2019-07-08 12:08:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/o5AwP64RNWL-9sYC1oVxrw/330v220-2/online/image/2019/0708/7798003241_julian-alaphilippe-a-epernay-le-8-juillet-2019.jpg