5 min de lecture Cyclisme

Tour de France 2019 : la Jumbo écrase le chrono, Teunissen conforte son maillot jaune

COMPTE-RENDU - L'équipe néerlandaise a remporté le contre-la-montre par équipes de 27,6 km dans les larges artères de Bruxelles, dimanche 7 juillet. Vainqueur la veille au sprint, Mike Teunissen assoit sa position de leader de la course.

Mike Teunissen et la Jumbo le 7 juillet 2019 à Bruxelles
Mike Teunissen et la Jumbo le 7 juillet 2019 à Bruxelles Crédit : Marco Bertorello / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune
Journaliste RTL

La formation Jumbo du maillot jaune, le Néerlandais Mike Teunissen, a remporté la 2e étape du Tour de France, un contre-la-montre par équipes de 27,6 km dans Bruxelles. Teunissen, vainqueur du sprint de la première étape la veille, conforte ainsi son maillot jaune après cette étape qui a laissé les candidats à la victoire finale dans une fourchette étroite.

Le groupe néerlandais, qui compte dans son effectif un candidat au classement général, le Néerlandais Steven Kruijswijk, a battu de 20 secondes les Ineos du Gallois Geraint Thomas et du Colombien Egan Bernal et de 21 secondes les Deceuninck du Français Julian Alaphilippe.

Les écarts ont été très resserrés entre les favoris. Le moins bien loti d'entre eux, le Français Romain Bardet, a lâché près d'une minute (58 secondes) sur les chefs de file de l'équipe Ineos, un débours moindre que l'an passé, même si ses AG2R La Mondiale n'ont pris que la 19e place de l'étape.

Thibaut Pinot et la Groupama-FDJ dans le coup

En revanche, l'équipe de l'autre prétendant français au podium, Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), a réussi une performance de haut niveau, à une douzaine de secondes de la référence britannique. 

À lire aussi
La foule devant l'église avant les obsèques de Raymond Poulidor, le 19 novembre décès
DIAPORAMA - Poulidor : anonymes et célébrités ont rendu un dernier hommage à "Poupou"

L'équipe Astana du Danois Jakob Fuglsang, qui n'est pas apparu au mieux pendant la course au lendemain de sa chute, s'est située à 20 secondes d'Ineos, à peine moins bien que la Bahrain de l'Italien Vincenzo Nibali (16 secondes).

Des grandes formations, c'est la Movistar (17e) du Colombien Nairo Quintana qui a réalisé la moins bonne opération, en cédant 45 secondes à l'équipe britannique. Ineos, anciennement Sky, n'a toujours pas réussi à gagner un contre-la-montre par équipes depuis qu'elle participe au Tour (2010). A chaque fois (2011, 2013, 2015, 2018), la formation britannique s'est placée en revanche sur le podium. 

Place aux puncheurs

Lundi 8 juillet, les puncheurs auront un terrain à leur convenance dans la 3e étape qui marque l'arrivée en territoire français. Les 215 kilomètres reliant Binche (Belgique) à Epernay se concluent par une succession de montagnes russes et un final en montée (500 m à 8 %). 

Le film de la journée :

17h27 - Le classement des favoris après ce chrono par équipes :

16h56 - La Groupama-FDJ de Thibaut Pinot termine à la 8e place à 32 secondes des Jumbo.

11. Mitchelton + 41"
12. Bora + 46"
13. Cofidis + 53"
14. Dimension Data + 54"
15. Lotto + 59"
16. UAE Emirates + 1'03"
17. Movistar + 1'05"
18. Trek + 1'18"
19. AG2R La Mondiale + 1'19"
20. Total Direct Energie + 1'42"
21. Arkea-Samsic + 1'51"
22. Wanty + 1'58"

16h44 - L'équipe Jumbo remporte ce contre-la-montre avec 20 secondes d'avance sur Ineos, Mike Teunissen conforte son maillot jaune de leader.

16h37 - Pour l'instant, les 8 premières équipes se tiennent en 16 secondes.

16h33 - Ineos reste devant Deceuninck pour 82 centièmes.

16h28 - La Jumbo s'empare du meilleur temps au 1er intermédiaire. Ineos possède toujours le meilleure temps à l'arrivée.

16h12 - L'équipe Jumbo du maillot jaune Mike Teunissen va s'élancer dans 3 minutes.

16h10 - Les Bora de Sagan terminent à 25 secondes de l'équipe Ineos.

16h04 - L'équipe Sunweb prend la 2e place à 5 secondes de Ineos.

15h55 - Belle performance de la Cofidis qui prend la 6e place provisoire à 32 secondes de Ineos.

15h49 - Ineos reste devant Katusha pour 5 secondes sur la ligne d'arrivée.

15h47 - Katusha confirme au 2e point intermédiaire : 2 secondes de mieux que Ineos.

15h37 - L'équipe Katusha crée la sensation en s'emparant du meilleur temps au 1er pointage intermédiaire.

15h29 - La Movistar a pris la 4e place provisoire à 30 secondes d'Ineos.

15h20 - AG2R concède 58 secondes à Ineos sur la ligne d'arrivée. C'est beaucoup pour Romain Bardet.

15h14 - Seulement 11 secondes de perdues pour la Groupama-FDJ sur Ineos au final.

15h10 - Astana limite les dégâts : 20 secondes de retard sur Ineos à l'arrivée.

15h04 - 27 secondes de retard pour les AG2R sur Ineos au 1er intermédiaire.

15h01 - La Groupama-FDJ ne concède que 7 secondes à la Ineos au 1er intermédiaire.

14h59 - Ineos en termine à 5 en 29 minutes et 18 secondes.

14h56 - L'équipe Ineos ne compte plus que 6 coureurs sur 8 au départ.

14h54 - Au 1er pointage intermédiaire, Astana concède 14 secondes à Ineos.

14h45 - Départ de la Groupama-FDJ de Thibaut Pinot.

14h40 - L'équipe française Arkea-Samsic de Warren Barquil s'est élancée. Au tour de la Astana de Jakob Fuglsang. 

14h30 - C'est parti pour l'équipe Ineos de Geraint Thomas et Egan Bernal, la première en lice dans ce chrono par équipes.

14h22 - Le premier porteur du maillot jaune de ce Tour, Mike Teunissen (26 ans) n'est à la base pas un routard. Il s'est construit sur les parcours de cyclo-cross et a décroche le titre de champion du monde espoirs de la discipline en 2013. Ce n'est qu'après ce sacre que le Néerlandais a décidé de tenter le pari de la route, où sa puissance va lui être bénéfique.  

14h11 - L'ordre des départs a été fixé à partir du classement par équipes, dans lequel Ineos occupe la dernière place après la 1re étape. 

13h52 - Point médical : après sa chute, le Danois Jakob Fuglsang (Astana) ne souffre "d'aucune fracture", mais de "contusions musculaires" au niveau du genou et a dû se faire poser "quatre points de suture au niveau de l'arcade". Le tenant du titre gallois Geraint Thomas (Ineos) a lui aussi chuté lors de la 1re étape, à l'approche du dernier kilomètre, en même temps que le Néerlandais Dylan Groenewegen, qui visait le succès d'étape, et quelques autres coureurs.  "Il a pu remonter sur le vélo et terminer l'étape. Au retour au bus, il a dit que ça allait", a rapidement communiqué la formation britannique. 

13h40 - L'équipe Ineos de Bernal et Thomas s'élancera en première, la Jumbo du maillot jaune Teunissen en dernière :

14h30 : Ineos 
14h35 : Arkea-Samsic 
14h40 : Astana 
14h45 : Groupama-FDJ 
14h50 : AG2R La Mondiale 
14h55 : Movistar 
15h00 : Total Direct Energie 
15h05 : CCC 
15h10 : UAE Emirates 
15h15 : Trek 
15h20 : Katusha 
15h25 : Cofidis 
15h30 : Dimension Data 
15h35 : Sunweb 
15h40 : Bora 
15h45 : Lotto 
15h50 : Mitchelton 
15h55 : Bahrain 
16h00 : Education First 
16h05 : Deceuninck 
16h10 : Wanty  
16h15 : Jumbo 

13h30 - Bonjour et bienvenue à toutes et à tous pour suivre cette 2e étape en direct.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cyclisme Tour de France Romain Bardet
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants