5 min de lecture Cyclisme

Tour de France 2019 : le Hollandais Mike Teunissen 1er maillot jaune

COMPTE-RENDU - Le coureur de la formation Jumbo-Visma s'est imposé au sprint devant le Slovaque Peter Sagan, samedi 6 juillet, au terme de la 1re étape, une boucle de 194,5 km au Sud de Bruxelles.

Mike Teunissen et Eddy Merckx à Bruxelles le 6 juillet 2019
Mike Teunissen et Eddy Merckx à Bruxelles le 6 juillet 2019 Crédit : Marco Bertorello / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune
et AFP

Le Néerlandais Dylan Groenewegen faisait partie des trois grands favoris à la victoire d'étape avec l'Italien Elia Viviani et l'Australien Caleb Ewan, samedi 6 juillet à Bruxelles à l'arrivée de la première étape de ce Tour de France 2019. C'est finalement son compatriote et coéquipier à la Jumbo-Visma Mike Teunissen qui décroche les lauriers : victoire au sprint, synonyme de maillot jaune.

Teunissen, 26 ans, dispute son deuxième Tour de France (129e en 2017). Il a "profité" de la chute de Groenewegen juste avant la flamme rouge du dernier km pour jouer sa carte personnelle. Au terme des 194,5 km entre Bruxelles et Bruxelles, il devance de quelques centimètres le Slovaque Peter Sagan (Bora). Il est le premier Néerlandais en jaune depuis Erik Breukink en 1989, qui avait lui aussi triomphé en ouverture lors du prologue au Luxembourg.

Avant la chute à l'avant du peloton qui a perturbé plusieurs sprinteurs, une autre, à l'arrière, a envoyé au sol le Danois Jakob Fuglsang à 18 kilomètres de l'arrivée. Le vainqueur du Dauphiné a repris place au sein du peloton avant les 10 derniers kilomètres. Les images l'ont montré contusionné, un filet de sang descendant de l'arcade sur le visage, le maillot déchiré sur l'épaule droite, le coude droit touché.  

Greg Van Avermaet premier maillot à pois

À lire aussi
L'Italien Felice Gimondi, vainqueur du Tour de France en 1965, se protège du soleil, avant le départ d'une étape du Tour de France en juillet 1969 cyclisme
Cyclisme : l'ancien champion italien Felice Gimondi est décédé

L'étape a été lancée par une échappée de quatre coureurs après les festivités de départ et la visite du roi des Belges qui a salué le peloton. Le champion olympique Greg Van Avermaet s'est intégré dans cette échappée pour passer en tête au Mur de Grammont et s'emparer du maillot à pois du meilleur grimpeur. Le Belge s'est ensuite relevé pour laisser à l'avant ses trois compagnons (Berhane, Meurisse, Würtz).  

Le trio a été condamné à 70 kilomètres de l'arrivée par une brutale accélération des coéquipiers de Sagan en tête du peloton sur le seul passage pavé (1.900 m). Mais, après une douzaine de minutes, l'Irlandais Dan Martin, principal retardataire, est rentré au sein d'un deuxième groupe. 

Baroud d'honneur de Stéphane Rossetto

Un seul candidat à l'aventure, le Français Stéphane Rossetto, a alors osé se lancer à 58 kilomètres de l'arrivée. Sur les longues lignes droites revenant vers la capitale, en passant par Waterloo, le Francilien a tenu bon jusqu'à 9 kilomètres de l'arrivée (1 min aux 20 km).  

Dimanche 7 juillet, le contre-la-montre par équipes promet d'être rapide sur les 27,6 kilomètres des grandes artères de Bruxelles, entre le Palais Royal et l'Atomium. Pour les favoris, c'est la première occasion de se départager. 

Tour de France 2019 : le parcours de la 1re étape
Tour de France 2019 : le parcours de la 1re étape Crédit : Laurence SAUBADU / AFP

Le film de la journée :

17h05 - Le top 10 de l'étape :

16h51 - La victoire d'étape et le maillot jaune reviennent au Néerlandais Mike Teunissen (Jumbo-Visma) pour quelques centimètres devant le Slovaque Peter Sagan (Bora).

16h50 - Photo finish pour désigner le vainqueur du sprint.

16h47 - Chute à l'avant du peloton autour de la 30e place juste avant la flamme rouge du dernier km.

16h46 - À 3 km de l'arrivée, c'est désormais la Katusha qui a pris les commandes.

16h44 - La Bora de Peter Sagan roule fort en tête. 4 km avant la ligne.

16h42 - Toutes les équipes de sprinteurs se placent aux avant-postes du peloton sur les larges avenues de Bruxelles. 6 km à parcourir.

16h39 - Stéphane Rossetto repris, peloton à nouveau groupé à 9 km de l'arrivée.

16h38 - Plus que 10 secondes de marge pour Rossetto...

16h36 - Plus que 35 secondes d'avance pour Rossetto à 12 km de la ligne.

16h34 - Fuglsang est entouré de quatre coéquipiers pour tenter de revenir dans le peloton. Ça devrait passer.

16h29 - À 17 km de l'arrivée, l'avance de Rossetto est de 57 secondes.

16h27 - Chute à l'arrière du peloton. Le Danois Jakob Fuglsang est tombé. Il est ouvert à l'arcade sourcilière.

16h21 - Plus que 23 km et toujours un seul coureur devant : le Français Stéphane Rossetto. 1'10" de marge sur le peloton.

16h12 - À 29 km de l'arrivée, l'homme de tête compte toujours 1'28" d'avance sur le peloton. 

15h59 - Le vice-champion de France du contre-la-montre individuel maintient son avance à 1'40". 40 km à parcourir.

15h47 - Rossetto poursuit son effort en solitaire et compte désormais 1 minute 40 d'avance en tête de course.

15h34 - Le Français de Cofidis Stéphane Rossetto tente de s'échapper. Il prend 24 secondes d'avance sur la tête du peloton.

15h32 - À 59 km de l'arrivée, le peloton est groupé, aucun coureur n'a tenté de repartir à l'avant après la jonction.

15h20 - Peter Sagan franchit la ligne en tête au sprint intermédiaire.

15h18 - Il n'y a plus d'échappés en tête.

15h15 - Le peloton se scinde en trois sur un secteur pavé. L'Italien Viviani a crevé.

15h10 - L'avance des 3 échappés est descendu sous la minute : 40 secondes à 76 km de l'arrivée.

15h05 - L'an dernier, c'est le sprinteur colombien de la Quick Step Fernando Gaviria qui avait remporté la 1re étape à Fontenay-le-Compte et endossé le 1er maillot jaune.

14h52 - Le parcours de cette 106e édition, concentré à l'Est du pays, vous étonne peut-être. Voici pourquoi le Tour de France ne fait jamais vraiment le tour de la France.

14h38 - Plus que 99 km à parcourir et toujours 3 hommes hommes à l'avant avec 2 minutes 17 secondes d'avance : l'Erythréen Natnael Berhane (Cofidis), le Danois Mads Würtz (Katusha-Alpecin) et le Belge Xandro Meurisse (Wanty).

14h27 - Voici ce qui attend les coureurs dans les jours à venir.

14h13 - Statu quo à 116 km de l'arrivée : trois hommes en tête avec 1'30" d'avance et un peloton qui gère l'écart et ne veut pas revenir trop vite.

13h58 - Le peloton contrôle l'avance des 3 échappés, maintenue sous les 2 minutes.

13h44 -  Van Avermaet est finalement le seul à s'être relevé en tête. Berhane, Würtz et Meurisse poursuivent leur effort et comptent 1'54" de marge sur le peloton. 138 km avant l'arrivée.

13h35 - Le Belge Xandro Meurisse (Wanty) est désormais seul en tête avec 2 minutes et 45 secondes d'avance sur le peloton.

13h26 - Greg Van Avermaet passe en tête au sommet du Mur de Grammont. Le Belge de la CCC sera le premier porteur du maillot blanc à pois rouges de meilleur grimpeur.

13h23 - C'est parti pour l'ascension du mythique Mur de Grammont pour les 4 de devant.

13h15 - Le quatuor de tête s'approche du Mur de Grammont avec 3'22" d'avance sur le peloton.

12h58 - L'écart entre les 4 échappés et le peloton est stabilisé autour de 3'15". 169 km à parcourir.

12h45 - Le Belge Greg Van Avermaet (CCC), l'Erythréen Natnael Berhane (Cofidis), le Danois Mads Würtz (Katusha-Alpecin) et le Belge Xandro Meurisse (Wanty) comptent maintenant 3'20" d'avance.

12h37 - L'avance des 4 hommes de tête dépasse désormais les 2 minutes 15. 186 km à parcourir.

12h31 - Sont à l'avant Van Avermaet, Berhane, Würtz et Meurisse. Le peloton semble les laisser filer.

12h28 - Quatre coureurs se détachent légèrement. Parmi eux, le Belge Greg Van Avermaet.

12h26 - C'est vraiment parti pour cette 1re étape. Le peloton s'étire d'entrée.

12h23 - 2 km avant le départ réel.

12h14 - Les coureurs sont repartis. Le départ réel doit être donné dans 11 minutes.

12h07 - Le peloton s'est arrêté pour écouter la Marseillaise puis l'hymne belge.

12h00 - C'est parti, les coureurs avancent à faible allure derrière la voiture de course, dans laquelle est présent Eddy Merckx.

11h50 - Plus que quelques instants avant le départ fictif de cette étape.


11h30 - Bonjour et bienvenue à toutes et à tous pour suivre cette 1re étape en direct.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cyclisme Tour de France
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797988192
Tour de France 2019 : le Hollandais Mike Teunissen 1er maillot jaune
Tour de France 2019 : le Hollandais Mike Teunissen 1er maillot jaune
COMPTE-RENDU - Le coureur de la formation Jumbo-Visma s'est imposé au sprint devant le Slovaque Peter Sagan, samedi 6 juillet, au terme de la 1re étape, une boucle de 194,5 km au Sud de Bruxelles.
https://www.rtl.fr/sport/autres-sports/en-direct-tour-de-france-2019-suivez-la-1re-etape-bruxelles-bruxelles-en-live-commente-7797988192
2019-07-06 11:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/YASIE7hn9vJCRPD0Atk_Xw/330v220-2/online/image/2019/0706/7797994656_mike-teunissen-et-eddy-merckx-a-bruxelles-le-6-juillet-2019.jpg