1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Tour de France 2016 : revivez la 20e étape et la victoire d'Izagirre à Morzine
8 min de lecture

Tour de France 2016 : revivez la 20e étape et la victoire d'Izagirre à Morzine

Les coureurs ont tourné la page des Alpes lors de la 20e étape du Tour, qui reliait Megève à Morzine samedi. Le podium est inchangé à l'issue de la montée du Col de Joux Plane. Romain Bardet sera deuxième à Paris.

Jour de gloire pour Ion Izagirre à Morzine
Jour de gloire pour Ion Izagirre à Morzine
Crédit : AFP
micros
La rédaction numérique de RTL

L'Espagne ne rentrera pas bredouille du Tour de France 2016. L'Espagnol de la Movistar Ion Izagirre a remporté samedi à Morzine la 20e et avant-dernière étape du Tour de France, à l'issue de laquelle le Britannique Chris Froome (Sky), toujours en jaune, a course gagnée sauf accident. 

L'Espagnol s'est détaché dans la descente vers Morzine, pour s'imposer devant le Colombien Jarlinson Pantano (IAM) et l'Italien Vincenzo Nibali (Astana) dans cette dernière étape de montagne avant l'arrivée sur les Champs-Élysées à Paris, dimanche. 

Au terme d'une étape marquée par l'attentisme des leaders du Tour, le Français Romain Bardet (AG2R) est assuré de rallier Paris à la deuxième place du classement général. Seuls changements notables, l'entrée de Joaquim Rodriguez (Katusha) et Roman Krauziger dans le top 10 à la suite des défaillances de Fabio Aru et de Bauke Mollema.

Le classement de l'étape

Le classement général

Le film de la journée :

À écouter aussi

17h20 - Bardet sera deuxième à Paris. Sauf incident, Romain Bardet signera demain la meilleure performance de sa carrière en terminant deuxième du Tour. Deux ans après Jean-Christophe Péraud, l'équipe AG2R -La Mondiale s'offre une nouvelle place de dauphin.

17h15 - Le groupe maillot jaune en termine. À l'issue d'une étape linéaire où quasiment aucune attaque n'a été observée entre les leaders du général, tous les favoris sont au rendez-vous, à l'exception de Fabio Aru et Bauke Mollema. Des défaillances qui permettent à Joaquim Rodriguez de retrouver le top 10 du Tour.

17h11 - Victoire pour Ion Izagirre à Morzine. L'Espagnol devance d'une dizaine de secondes Vincenzo Nibali, pourtant considéré comme le meilleur descendeur du monde, et le Colombien Jarlinson Pantano.

17h10 - Izagirre à la flamme rouge. Le grimpeur de la Movistar devrait l'emporter à Morzine. Nibali et Pantano sont trop loin.

17h05 - Vers un top 5 inchangé à Paris. À l'inverse des échappés, le peloton ne prend aucun risque dans la descente. Les Sky mènent la danse et personne ne semble disposé à attaquer.

17h05 - Pantano n'est pas passé loin. Élu combatif du jour, le Colombien manque de peu de partir tout droit dans un virage dès les premiers lacets de la descente détrempée vers Joux Plane. Plus de peur que de mal pour le grimpeur qui voit cependant Izagirre prendre un peu d'avance.

17h - Le groupe "Sky" à 3 minutes. Le groupe maillot jaune ne compte plus qu'une dizaine de coureurs, dont cinq Sky, Froome et quatre équipiers, dont Valverde, Quintana, Bardet, Dan Martin, yates, Maintjes, Porte et Majka. Toujours aucune attaque à observer, Bardet peut voir venir.

16h55 - Izagirre-Nibali-Pantano pour la gagne. Sous l'impulsion d'Izagirre, le regroupement s'effectue en tête de la course. La victoire finale se jouera entre Nibali, Izagirre et Pantano dans la descente vers Morzine. Pantano passe en tête à Joux Plane, devant Nibali et Izagirre. Alaphilippe compte 43 secondes de retard au sommet.

16h52 - Bardet n'a plus d'équipier. Calé dans la roue de Quintana au sein du groupe maillot jaune, le deuxième du général ne peut désormais compter que sur lui-même pour protéger sa place sur le podium du Tour de France.

16h50 - Alaphilippe à la peine. Le Français, 51e du général, n'arrive pas à suivre le rythme de l