1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. DIAPORAMA - JO Paris 2024 : à quoi va ressembler le site de la Tour Eiffel aménagé ?
2 min de lecture

DIAPORAMA - JO Paris 2024 : à quoi va ressembler le site de la Tour Eiffel aménagé ?

ECLAIRAGE - Ce mardi 8 février, le Conseil de Paris a définitivement adopté le projet de rénovation du site de la tour Eiffel. Une "mise au vert" qui ne plaît pas à tous les riverains.

Projet de rénovation du site de la tour Eiffel, vue du Trocadéro, Paris, février 2022
Projet de rénovation du site de la tour Eiffel, vue du Trocadéro, Paris, février 2022
Crédit : Maire de Paris
Lison Bourgeois

La Tour Eiffel promet d'être l'élément central dans le dispositif des JO 2024. Ce mardi 8 février, l’équipe d’Anne Hidalgo (PS) a réussi à faire adopter son projet de rénovation du site de la tour Eiffel par sa majorité en Conseil de Paris. La ville souhaitait piétonniser l’ensemble de l’espace mais aussi renforcer la dimension végétale et environnementale du quartier. Selon la mairie parisienne, la richesse historique et patrimoniale sera aussi révélée par une plus grande diversité d'offres et de parcours touristiques et culturels.

Le secteur de la Tour Eiffel accueillera les épreuves de lutte, de beach-volley, de judo, de triathlon et de nage en eau libre. Pour un tel événement, la mairie parisienne a donc voulu rénover ce quartier pour le transformer en un réel "poumon vert".

Lorsqu'on l'interroge sur le lien entre ce projet et la tenue des Jeux olympiques à Paris en 2024, le premier adjoint (PS) à la mairie de Paris nuance : "oui et non". "On travaille sur le projet de réaménagement du site de la Tour Eiffel depuis plusieurs années, mais c'est vrai que les Jeux olympiques ont été un véritable accélérateur pour la mise en place de ce projet", ajoute Emmanuel Grégoire.

La mairie parisienne souhaite que ce lieu "soit digne du symbole historique" de la Tour Eiffel. Mais cette volonté de rendre "tout beau, tout propre", comme l'indique Emmanuel Grégoire, ne plaît pas à tout le monde. 

Une modification demandée par les écologistes

Quelques modifications réclamées par les écologistes ont été adoptées. Au cours des discussions, les élus écologistes ont obtenu un moratoire sur le permis d’aménagement du Champ-de-Mars. La zone d'aménagement ne concernera donc pas le Champ-de-Mars. 

Interrogée par la rédaction de RTL, Fatoumata Koné, présidente du groupe écologiste au Conseil de Paris, estime que ce changement représente "une nette amélioration". "Nous sommes bien conscients que l'ensemble des jardins de cette zone doit être rénové mais cet aménagement n'était pas adapté", soutient-elle. 

Contacté par la rédaction de RTL, Emmanuel Grégoire, premier adjoint (PS) chargé de l’urbanisme revient sur ce rétrécissement. "On reprendra l'aménagement de cet espace plus tard, et différemment", prévoit-il. 

5 % de la surface du projet retirée sur un coin de table, c’est faible

Agnès Evren, élue (LR) du XV arrondissement de Paris.

Pour Agnès Evren, élue (LR) du XVème arrondissement de Paris, ce changement est minime puisqu'il concerne "5 % de la surface du projet retirée sur un coin de table, c'est faible". Celle-ci soutient aussi que les inquiétudes des riverains n'ont pas été écoutées. 

Les associations de riverains se plaignent de l'impact sur la circulation de cet aménagement. Selon eux, la piétonisation de cette zone va engendrer un réorganisation du trafic. Par ailleurs, la question de la viabilité sur ce site est un enjeux majeur. Par exemple, l'opposition espère que l'entretien des espaces verts et la gestion de la faune soient au centre de la démarche.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire