1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. DIAPORAMA - Jeux olympiques d'hiver : des pistes de ski 100% artificielles sur des montagnes sans neige
1 min de lecture

DIAPORAMA - Jeux olympiques d'hiver : des pistes de ski 100% artificielles sur des montagnes sans neige

Les épreuves de ski alpin des Jeux Olympiques 2022 de Pékin vont se dérouler dans un contexte particulier. Pour autant, la qualité de la neige est bonne, assure Alexis Pinturault.

La piste de descente des JO de Pékin à Yanqing le 2 février 2022
La piste de descente des JO de Pékin à Yanqing le 2 février 2022
Crédit : Fabrice COFFRINI / AFP
La piste de descente des JO de Pékin à Yanqing le 2 février 2022
Un ouvreur chinois au sommet de la piste de descente des Jeux de Pékin le 2 février 2022
Autre aperçu du centre national de ski alpin de Yanqing le 2 février 2022
Des ouvreurs chinois à Yanqing le 2 février 2022
"La neige est de bonne qualité", assure le Français Alexis Pinturault
Les télécabines du centre national de ski alpin de Yanqing
La descente hommes est prévue dimanche 6 février à partir de 4h heure française
L'aire d'arrivée de la piste de descente des Jeux de Pékin
Un membre de la sédurité des JO de Pékin au bas de la piste de dsescente
La piste de descente des JO de Pékin à Yanqing le 2 février 2022 Crédits : Fabrice COFFRINI / AFP
Un ouvreur chinois au sommet de la piste de descente des Jeux de Pékin le 2 février 2022 Crédits : Fabrice COFFRINI / AFP
Autre aperçu du centre national de ski alpin de Yanqing le 2 février 2022 Crédits : Fabrice COFFRINI / AFP
Des ouvreurs chinois à Yanqing le 2 février 2022 Crédits : Fabrice COFFRINI / AFP
"La neige est de bonne qualité", assure le Français Alexis Pinturault Crédits : JEFF PACHOUD / AFP
Les télécabines du centre national de ski alpin de Yanqing Crédits : Joe KLAMAR / AFP
La descente hommes est prévue dimanche 6 février à partir de 4h heure française Crédits : Fabrice COFFRINI / AFP
L'aire d'arrivée de la piste de descente des Jeux de Pékin Crédits : Joe KLAMAR / AFP
Un membre de la sédurité des JO de Pékin au bas de la piste de dsescente Crédits : Dimitar DILKOFF / AFP
1/1
Gregory Fortune & AFP

Des lacets blancs dans un décor alternant entre le gris, le vert et le marron suivant l'ensoleillement. Des rochers entièrement nus entourant les pistes. Les épreuves de ski alpin des Jeux Olympiques 2022 de Pékin vont se dérouler dans un contexte particulier. Si les chutes de neige sont régulières sur le site de Zhangjiakou (ski de fond, biathlon, snowboard, ski freestyle, saut à ski), elles sont très rares sur celui de Yanqing.

En conséquence, les organisateurs ont fait envoyer depuis plusieurs semaines des tonnes de neige artificielle sur les pistes dessinées au milieu de paysages vierges de toutes traces blanches. Les services météo locaux ont aussi provoqué artificiellement des petites chutes de neige en propulsant dans les nuages des roquettes chargées d'iodure d'argent. Une technique bien rodée en Chine, dite "d'ensemencement" des nuages. 

Pour autant, la qualité de la neige est bonne, assure le leader de la délégation alpine française, Alexis Pinturault. "Ce sont des pistes de niveau Coupe du monde, ça n'a pas toujours été le cas aux Jeux olympiques". "Les pistes sont très bien aménagées, a apprécié le skieur déjà triple médaillé olympique (bronze du géant en 2014 et 2018, argent du combiné en 2018). Il débutera la compétition mardi 8 février avec le Super-G

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/