1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Jeux olympiques d'hiver : comment la Chine s'y prend pour fabriquer de la neige
1 min de lecture

Jeux olympiques d'hiver : comment la Chine s'y prend pour fabriquer de la neige

ÉCLAIRAGE - Il tombe relativement peu de neige dans le Nord de la Chine, dans des régions connues pour avoir des hivers très froids mais très secs. Du coup, Pékin s'en remet entièrement à des canons à neige.

Le centre national de ski alpin chinois à Yanqing le 17 décembre 2021
Le centre national de ski alpin chinois à Yanqing le 17 décembre 2021
Crédit : Leo RAMIREZ / AFP
JO d'hiver Pékin 2022 : comment la Chine s'y prend pour fabriquer de la neige
01:17
Stéphane Pambrun - édité par Gregory Fortune

Direction Pékin mercredi 5 janvier. La capitale chinoise se prépare à accueillir les Jeux Olympiques d'Hiver, qui débuteront dans près d'un mois, le vendredi 4 février (fin le dimanche 20 février). Qui dit sports d'hiver dit forcément de la neige, sauf qu'à moins d'un miracle du ciel d'ici là : pas de flocons sur les montagnes du Nord-Ouest de Pékin, il va falloir oublier la poudreuse naturelle.

Cela ne semble toutefois pas poser de problème aux autorités chinoises qui ont tout prévu. Des batteries de canons à neige ont été déployées et crachent déjà leur poudreuse artificielle. Il tombe relativement peu de neige dans le Nord de la Chine, dans des régions connues pour avoir des hivers très froids mais très secs. Du coup, Pékin s'en remet entièrement à ces canons à neige.

Le coût écologique de ces opérations est énorme pour l'eau : 185 millions de litres vont être nécessaires pour l'ensemble des sites olympiques. Les organisateurs assurent que cette eau ne contient pas de produits chimiques et pénètrera naturellement dans le sol lors de la fonte. Une position défendue jusqu'au sommet de l'État.

Aberration pour beaucoup d'écologistes

"Nous utiliserons des méthodes scientifiques, explique ainsi le porte-parole de la diplomatie chinoise. Cela permettra non seulement de répondre aux besoins en eau de fabrication de la neige, mais aussi de ne pas avoir d'impact négatif sur l'environnement".

À lire aussi

Pour beaucoup d'écologistes c'est toutefois une aberration. Pékin manque déjà d'eau : elle ne peut compter que sur 300 m² d'eau par an et par habitant, soit moins du tiers de l'approvisionnement recommandé par les normes de l'ONU

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/