2 min de lecture Japon

Coronavirus : le Japon a-t-il déjà acté l'annulation des Jeux olympiques ?

FACT CHECKING - Le gouvernement japonais aurait déjà décidé d'annuler les Jeux de Tokyo, selon un journal britannique, ce que démentent les organisateurs.

Micro générique Switch 245x300 Fact Checking Jean-Mathieu Pernin iTunes RSS
>
Coronavirus : le Japon a-t-il déjà acté l'annulation des Jeux olympiques ? Crédit Image : AFP/K.Nogi | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
Jean-Mathieu Pernin édité par Ryad Ouslimani

Ce mardi 16 janvier, du côté des fausses informations, des intox, on se penche sur la rumeur qui s’amplifie autour d’une possible annulation des Jeux olympiques de Tokyo cet été. "Le gouvernement japonais a conclu en privé que les Jeux olympiques de Tokyo devront être annulés en raison du coronavirus", voilà comment commence l’article publié jeudi 21 janvier dernier par The Times, l’une des référence de la presse anglo-saxonne. 

Selon, le journal britannique, sans citer de nom, le gouvernement japonais et ses membres se seraient accordés sur le fait que les Jeux, déjà reportés d’un an, sont condamnés. The Times ne cite pas le nom de la source et la rumeur s’enflamme dans le monde. Il n’y aura pas de JO cet été au Japon. Et voilà encore le retour le hashtag Tokyo 2020. "Je le savais", lit-on sur les réseaux sociaux. Est-ce vrai ? Est-ce faux ? Nul ne le sait. Les sportifs qui s’entrainent sont dans le doute. 

Des experts du milieu olympique expliquent que Tokyo souhaiterait sortir la tête en haute en proposant d’organiser les JO de 2032, prochaine année olympique disponible après les JO de Paris puis Los Angeles. Lundi, le responsable des finances de Floride aux États-Unis, a écrit une lettre au président du Comité international olympique pour lui proposer de transférer les JO de Tokyo chez eux, en citant l’article du Times. Pas sûr que la Floride, au niveau Covid, ce soit rassurant. 

La donnée économique pèse lourd

L'information a été démentie par le Premier ministre japonais, et également par le directeur général de Tokyo-2020, Toshiro Muto. Ce dernier a affirmé que "la tenue des Jeux est notre cap inflexible". La position est la même du côté du président du CIO.

À lire aussi
Tokyo
JO de Tokyo : les Jeux sont-ils fragilisés par la démission de leur patron ?

La rumeur d’une annulation des JO de Tokyo en 2021 existe depuis le report des JO de Tokyo en 2020. Quand on repart un an en arrière, les organisateurs avaient confiance sur la tenue des olympiades à l’été dans la capitale nippone, nous étions début février. Puis fin février, les mêmes organisateurs évoquaient des ajustements et finalement en mars la demande de report d’un an. La même méthode de persuasion est utilisée par le gouvernement japonais aujourd’hui. Et forcément, le doute s’immisce puisque on a déjà vécu la même chose l’année dernière. 

Selon un sondage publié en décembre, près de 80% des Japonais sont pour une annulation ou un report de ces Jeux olympiques. On évoque désormais des Jeux à huis clos. Comme souvent, moins le gouvernant est clair plus la rumeur enfle. Et le flou est entretenu pour des raisons économiques. 

Selon une étude de l’université japonaise de Kansai et publiée par le journal L'Équipe, un nouveau report des Jeux olympiques de Tokyo équivaudrait à un manque à gagner de 35,6 milliards d'euros, soit environ 1 % du Produit intérieur brut (PIB) du Japon, en prenant en compte les retombées (hors sportives) amenées par la compétition et la précédente annulation à l’été 2020. 

Lundi, les organisateurs ont annoncé que les Jeux seraient plus contraignants pour les athlètes non vaccinés, avec quarantaine et tests quotidiens. Nouveau problème, les athlètes ne sont pas du tout une catégorie prioritaire pour le vaccin. Organiser les JO par temps de Covid, une vrai épreuve olympique.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Japon Coronavirus JO 2020
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants