1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. "Au Cameroun, les gens pensent que je suis sorcier", confie Yannick Noah sur RTL
2 min de lecture

"Au Cameroun, les gens pensent que je suis sorcier", confie Yannick Noah sur RTL

INVITÉ RTL - Champion de tennis, chanteur et désormais chef de tribu au Cameroun, Yannick Noah se confie sur sa vie à l'occasion de la sortie d'un documentaire.

Yannick Noah, 9 février 2018
Yannick Noah, 9 février 2018
Crédit : JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
"Au Cameroun, les gens pensent que je suis sorcier", dit Yannick Noah sur RTL (Version Longue)
00:16:55
L'invité de RTL Soir du 12 mai 2022
00:12:18
Julien Sellier

Yannick Noah est un homme aux multiples facettes : champion de tennis, chanteur qui remplit le Stade de France, papa poule et désormais chef de tribu au Cameroun. Invité de RTL Soir ce jeudi 12 mai, celui qui reste le dernier Français à avoir remporté Roland-Garros en 1983 revient sur les moments marquants de sa vie dans un documentaire, Yannick Noah, le sens de la gagne disponible à partir du 20 mai sur Prime Vidéo : de ses débuts de sportif de haut niveau à son retour au source sur la terre de ses ancêtres au Cameroun. 

"C'est le pays de papa", raconte-t-il sur RTL. "Je suis parti du Cameroun, j'avais 12 ans et je suis parti sur la route pendant 50 ans. Alors, même si je retournais en vacances au Cameroun, c'est le pays de mon enfance", ajoute Yannick Noah, dont le père Zacharie Noah, ex-footballeur professionnel, a disparu en 2017. 

L'ancienne gloire du tennis parle aujourd'hui d'un "appel" pour repartir vivre là-bas. "Quand je suis retourné là-bas pendant la pandémie l'année dernière, c'était évident, c'était évident", dit-il. "Il y a beaucoup de messages que m'avaient transmis mes grands-parents, mon père, à savoir : 'tu es le fils aîné. Il faut que tu revienne préserver ce lieu.'"

"Chef de tribu"

Aujourd'hui, Yannick Noah est "chef de tribu". "C'est plus qu'un village", explique-t-il. "Le chef, c'était celui qui est responsable de tous ces sujets. Mon rôle, c'est de les écouter, de les aider dans la mesure du possible. C'est très varié. Il y en a qui n'ont pas de fringues, il y en a qui n'ont pas de médicaments, il y en a qui ont besoin de conseils", détaille-t-il.

À lire aussi

Mais le champion français parle aussi de moments plus durs de sa vie, comme de la dépression. "À 40 ans, j'ai eu cette bonne déprime", raconte Yannick Noah aujourd'hui âgé de 61 ans. "J'étais malheureux comme tout. (...) Je ne voulais plus rien du tout, j'avais plus d'énergie. Je ne pouvais plus supporter de vivre dans l'œil du public constamment. (...) J'ai eu cet instinct de partir d'ici et d'aller à New York. Et quand je suis arrivé à New York, j'ai à nouveau respiré."

"Au Cameroun, les gens pensent que je suis sorcier"

Yannick Noah reste à ce jour le dernier français à avoir remporté Roland-Garros. Quel regard porte-t-il sur le tennis français aujourd'hui ? "Il y a des cadors", reconnaît-il. "Il y a vraiment une génération incroyable : Nadal, Federer et Djoko(vic). Je pense que les joueurs français n'ont pas gagné parce qu'ils ont été bloqués par eux. Parce que pour gagner un Grand Chelem, il faut battre Djokovic et Nadal."

"Alors ça, c'est l'explication ici. Mais au Cameroun, les gens pensent que je suis sorcier et qu'en fait j'ai ensorcelé tous les Français depuis que j'ai gagné afin qu'il n'y en ait pas un qui gagne pendant encore 50 ans", plaisante-t-il enfin. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/