2 min de lecture Insolite

À 71 ans, il se lance le défi fou de traverser l'Atlantique dans un tonneau

DIAPORAMA - Jean-Jacques Savin, aventurier de 71 ans, se lancera, le 20 décembre prochain, dans une traversée de l'océan Atlantique en tonneau géant.

Son tonneau mesure 2,10 mètres de diamètre pour 3 mètres de long Crédits : GEORGES GOBET / AFP | Date : 20/11/2018
4 >
Son tonneau mesure 2,10 mètres de diamètre pour 3 mètres de long Crédits : GEORGES GOBET / AFP | Date : 20/11/2018
Le tonneau est conçu spécialement pour résister à la salinité de la mer et à l'assaut des vagues Crédits : GEORGES GOBET / AFP | Date : 20/11/2018
À l'intérieur de sa "barrique", Jean-Jacques Savin a vécu 122 jours dans un espace de 6 m2 Crédits : GEORGES GOBET / AFP | Date : 20/11/2018
À bord, pas de moteur, il voyagera au grès des flots Crédits : GEORGES GOBET / AFP | Date : 20/11/2018
1/1
Leia Hoarau
Leia Hoarau
et AFP

"C'est ma Route du Rhum, dans une barrique !", s'amuse Jean-Jacques Savin. Ce grand sportif et "aventurier dans l'âme" de 71 ans va, dans les prochaines semaines, tenter de traverser l'Atlantique dans un tonneau aux airs de capsule spatiale, par la seule force des courants. 

La "barrique" orange, gardée dans la cour d'un petit chantier naval d'Arès (Gironde), a bien l'air d'un tonneau, avec sa forme oblongue et ses côtés biseautés. Mais l'embarcation en contre-plaqué époxy mesure 3 mètres de long, 2,10 mètres de diamètre principal et pèse 450 kg à vide. 

À l'intérieur, sur 6 m² d'espace de vie, un coin couchette, un coin cuisine, un bureau des cartes et un côté stockage. Au sol, "ma télévision", s'amuse le militaire à la retraite, en l'occurrence un hublot qui permettra "de voir les poissons. Ça va être un spectacle permanent". 

Des semaines de solitude

Autour du 20 décembre, l'amateur de triathlon embarquera aux Canaries pour arriver quelque trois mois plus tard "je ne sais pas précisément où, entre la Barbade et la Guadeloupe", dit-il. 

À lire aussi
Benoît Paire à Villeneuve-d'Ascq le 14 septembre 2018 tennis
VIDÉO - Tennis : quand Benoît Paire hurle "J'en peux plus !" sur le court

Le but du projet ? "Vivre cette sensation de liberté, admirer les richesses de la faune aquatique", dit cet amoureux de la nature. Le septuagénaire emmène avec lui un radeau de survie, un téléphone satellite, des balises "qui donneront ma position", de la nourriture lyophilisée, un harpon pour pêcher, un dessalinisateur.

Une expédition scientifique

L'aventure se veut également scientifique. Il larguera des balises de la Jcommops (organisation internationale qui observe les océans) pour étudier les courants, et fera lui-même l'objet de tests sur la solitude en milieu clos

Le tonneau dans lequel il voyagera a déjà été testé sur le bassin mais "mon seul regret est que je n'ai pas fait d'essais en conditions extrêmes". La seule crainte du navigateur : les orques "qui sont agressifs". L'aventure, sponsorisée par le fabricant girondin de tonneaux Boutes, cherche encore des sponsors pour boucler un budget de 60.000 euros. Une campagne de financement participatif a été lancée sur le site Ulule. Quant au public, il pourra suivre le navigateur sur un site internet dédié. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Insolite Route du Rhum Voile
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants