1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. 24 heures du Mans : Magnussen père et fils au départ de la 89e édition
2 min de lecture

24 heures du Mans : Magnussen père et fils au départ de la 89e édition

L’ancien pilote de Formule 1 va pour la première fois participer aux 24 heures du Mans et partagera le volant de son prototype avec son père, grand habitué de l’épreuve

Kévin et Jan Magnussen le 14 août sur le circuit de la Sarthe au Mans
Kévin et Jan Magnussen le 14 août sur le circuit de la Sarthe au Mans
Crédit : C.Vermeulen - High Class Racing
Frédéric Veille

L’an passé, Kevin Magnussen était encore au volant d’une Formule 1 chez Haas, au côté de Romain Grosjean. C’est désormais dans les épreuves d’endurance que le Danois poursuit sa carrière de pilote, puisqu’il a décidé ce samedi 21 août de s’élancer pour la première fois à l’assaut des 24 heures du Mans, avant de revenir l’an prochain au sein de la future écurie Peugeot.

Et pour découvrir cette course mythique, quoi de mieux que de courir avec son père Jan, qui lui va s’élancer pour la 23e fois sur le circuit de la Sarthe. Père et fils vont donc rouler dans la même Oreca-Gibson LMP2 du Team High Class Racing’s qu’ils partagent avec un autre pilote Danois, Anders Fjordbach.

Après avoir remporté en juin dernier à Détroit la course d’endurance du championnat américain IMSA à bord d’une Cadillac, Kevin Magnussen s’est montré, lors de essais, très rapide et a désormais hâte de prendre le départ.

Jan, ex-pilote de F1 et vainqueur au Mans

"C’est la première fois que nous courrons ensemble et c’est vraiment génial. On en parlait depuis des années avec mon père de se retrouver sur la plus grande course du monde, c’est fait, c’est juste magique", confie Kevin.

À lire aussi

Pour Jan, 48 ans, vainqueur à quatre reprises des 24 heures du Mans avec Corvette en catégorie GT, c’est aussi son grand retour au volant d’un prototype de 680 cv lui qui, dans les années 1990, avait participé à 25 Grand Prix de Formule 1 avec McLaren puis l’écurie Stewart Ford avant de s’orienter vers les courses d’endurance.

Ce n’est pas la première fois que père et fils s’alignent ensemble sur les 24 heures du Mans. Par le passé, Louis et Jean-Louis Rosier l’avaient fait en 1949 au volant d’une Talbot Lago, plus récemment il y avait aussi eu Mario Andretti et son Michael sur Porsche en 1983 et 1988, puis sur un proto Courage en 1997. Le départ de la 89e édition des 24 heures du Mans sera donné ce samedi 21 août à 16h.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/